L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une piscine d'altitude subtilement intégrée

Par C. Chahi Bechkri
,
le 10 juillet 2013
Afin de mieux profiter de la saison estivale, un chalet traditionnel situé dans le massif du Vercors a été agrémenté d'une piscine rectangulaire de 12 mètres de long. Pour qu'elle ne dénote pas par rapport à lui et à l'environnement, un important travail d'intégration et d'harmonisation a été réalisé. Le résultat est on ne peut plus réussi !
Si l'hiver à la montagne il fait très froid, il peut aussi y faire très chaud. Comme dans les stations balnéaires, les piscines sont donc les bienvenues et ce, même si elles ne servent qu'une partie de l'année. "L'on est amené à en construire de plus en plus en altitude, commente Alain Corsetti, concessionnaire Carré Bleu à Moirans, en Isère. Grâce aux nouvelles technologiques, leur eau peut désormais être vite et bien chauffée, le tout avec des coûts maîtrisés ce qui incite beaucoup de particuliers à passer à l'acte".

Une priorité : la discrétion

Les piscines ont donc le vent en poupe et viennent agrémenter tous les types d'habitation, y compris les plus traditionnels comme, par exemple, des chalets. Alain Corsetti s'en est vu confier plusieurs mais, sa réalisation la plus marquante reste celle d'une piscine rectangulaire construite devant un imposant chalet situé à 1.500 mètres d'altitude en plein cœur du massif du Vercors.
"Après dix ans passés sur place, la propriétaire des lieux voulait pouvoir mieux profiter de son jardin l'été", raconte-t-il. Mais attention, elle avait comme exigence qu'elle ne vienne pas perturber le paysage. "L'hiver, elle ne voulait pas avoir la vue sur une piscine en hivernage", précise Alain Corsetti. "Par ailleurs, reprend-t-il, elle souhaitait qu'elle s'harmonise parfaitement avec le chalet et qu'elle ne dénote pas dans son environnement verdoyant". A charge pour lui de la rendre la plus discrète possible...
La suite de l'article en page suivante.
Une piscine d'altitude subtilement intégrée

Une piscine autonome

Une piscine autonome - Piscine Carré Bleu
Une piscine autonome - Piscine Carré Bleu © François Deladerrière
La première étape du projet a été de trouver le bon lieu d'implantation. La structure ne devant pas être vue, ou en tout cas, le moins possible, depuis le chalet, Alain Corsetti a fait le choix de la positionner non pas devant lui mais devant sa dépendance. "La piscine se situe sur la gauche de l'habitation, elle agrémente un bâtiment secondaire accolé au chalet", explique-t-il. "Elle vient se caler sur sa ligne de fuite pour s'inscrire dans son exact prolongement mais à la perpendiculaire", ajoute-t-il.
Pour la rendre encore plus autonome, la dénivellation existante du terrain a été accentuée - la variation de niveau atteint désormais 1m50 - et un enrochement créé. D'où, d'ailleurs, l'intervention d'un terrassier en amont des équipes du concessionnaire Carré Bleu. La partie habitation et l'espace détente se trouvent ainsi distingués sans toutefois être complètement séparés. "Chez Carré bleu, nous attachons une grande attention aux abords de la piscine. Pour nous, ils doivent faire partie intégrante du projet car ils sont aussi importants qu'elle", commente notre interlocuteur.
La suite de l'article en page suivante.
Une piscine autonome

Une harmonisation parfaite entre piscine et chalet

Une harmonisation parfaite entre piscine et chalet - Piscine Carré Bleu
Une harmonisation parfaite entre piscine et chalet - Piscine Carré Bleu © François Deladerrière
Sa forme rectangulaire a, quant à elle, tout simplement été dictée par celle du terrain - elle l'épouse pour lui donner encore plus d'ampleur - et son apparence par les éléments environnants : la façade du chalet, d'une part, et d'autre part, les montagnes situées tout autour. "Nous avons utilisé du bois et de la pierre, c'est-à-dire exactement les mêmes des matériaux que ceux qui habillent le chalet, de manière à créer une parfaite harmonie entre la piscine et l'habitation", indique Alain Corsetti.
Et pour que la piscine se fonde dans l'environnement montagneux, il a même été décidé d'opter pour une membrane PVC de couleur grise qui donne à l'eau de subtils reflets et pour de l'ipé non traité au niveau des plages. Le but étant que ce dernier finisse par griser naturellement au contact des éléments extérieurs.
Suite de l'article en page suivante.
Une harmonisation parfaite entre piscine et chalet

Un côté rustique travaillé

Un côté rustique travaillé - Piscine Carré Bleu
Un côté rustique travaillé - Piscine Carré Bleu © François Deladerrière
Pour compléter le décor et ajouter une touche "rustique" à l'ensemble, des poutres de chemin de fer ont également été ajoutées. Elles forment un escalier et facilitent ainsi la circulation entre la partie haute et la partie basse du jardin.
Suite et fin en page suivante.
Un côté rustique travaillé

Des équipements techniques performants

Des équipements techniques performants - Piscine Carré Bleu
Des équipements techniques performants - Piscine Carré Bleu © François Deladerrière
Sur le plan technique maintenant, étant donné le climat, il va de soi que la piscine est chauffée. Un rideau de couverture immergé a été ajouté afin que l'eau puisse conserver plus longtemps les calories accumulées dans la journée.
Alain Corsetti recommande d'ailleurs à la propriétaire de le replier systématiquement le soir et ce, même en été. "A la montagne, l'on perd facilement 10 à 15° entre le jour et la nuit donc mieux vaut prendre ses précautions", informe-t-il. De précieux conseils qui permettent de profiter pleinement et surtout de rentabiliser l'installation.

Fiche technique :

Lieu : Isère
Maître d'œuvre : Concessionnaire Carré Bleu : Ceralp à Moirans (38)
Dimensions : 12 m de long par 4 m de large
Equipements : système de traitement de l'eau par électrolyse au sel, chauffage assuré par un échangeur de chaleur couplé à la pompe à chaleur du chalet, et couverture immergée de sécurité.
Durée du chantier : 1mois et demi
Coût : environ 45.000 € (hors frais de finition)
Des équipements techniques performants
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic