L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Tables à repasser, attention danger ?

le 1 juin 2012
repasser
repasser
La Commission de la Sécurité des Consommateurs (CSC) a publié un avis rendu public ce 31 mai concernant la sécurité des tables à repasser qu'elle estime insuffisante. Et de demander l'engagement rapide de travaux de normalisation afin de diminuer les risques d'accident.
Instabilité des pieds de la table à repasser, problèmes de conception ou de dysfonctionnement du mécanisme de fixation du plateau ou, encore, manque d'informations sur les capacités de charge ou non d'une centrale vapeur... Repasser présente finalement de nombreux risques ! C'est ce qui ressort de l'avis de la CSC, rendu public ce jeudi 31 mai.
L'autorité administrative indépendante avait été alertée par des utilisateurs et des parents de jeunes enfants victimes d'accidents. Elle a donc fait tester en laboratoire la résistance et la stabilité de 17 produits dans une fourchette de prix allant de 7,90 euros à 90€. "Il s'agissait de vérifier que ces tables respectaient les quelques obligations imposées par la réglementation en vigueur, jugées insuffisantes" explique la CSC dans un communiqué. Et de déplorer que "ces équipements domestiques utilisés quotidiennement ne sont encadrés par aucune norme nationale ou européenne. De plus, les textes législatifs et réglementaires dont ils relèvent ne sont pas assez précis".

Pas assez de consignes de sécurité = risques accrus

La CSC pointe du doigt plusieurs "points noirs" comme l'insuffisance de qualité dans la finition des produits, notamment des plateaux, un manque de stabilité pour nombre d'entre elles et surtout l'absence de consignes de sécurité sur la quasi-totalité des produits testés : "(...) lorsqu'elles existent, il n'est pas souvent précisé si la table est destinée à recevoir un fer ou si elle peut supporter une centrale vapeur. Or, ces dernières peuvent peser jusqu'à 7 kilos" détaille la CSC. Elle ajoute : "Si les fabricants, avant leur mise sur le marché, sont tenus de vérifier la stabilité des tables, leur résistance aux charges et leurs finitions, ils n'ont pas l'obligation de tester la fiabilité de leur système de réglage en hauteur et de verrouillage/déverrouillage."
table à repasser danger
table à repasser danger © CSC
 L'autorité demande donc dans un premier temps le renforcement des contrôles afin de vérifier que les équipements mis sur le marché respectent la Directive sur la sécurité générale des produits et insiste sur l'"urgence" d'engager des travaux de normalisation "pour fixer des obligations sur l'adéquation de la planche avec le mode de repassage envisagé, sur l'usure des pièces (notamment au niveau des crémaillères et des soudures) et sur l'efficacité des systèmes de réglage." Sans oublier de recommander aux fabricants de travailler sur une meilleure information des consommateurs... en enjoignant notamment les distributeurs et les importateurs de leur imposer "des cahiers des charges stricts et à se donner les moyens de contrôler la sécurité des produits."

Quelques consignes

Si vous utilisez vous-même une centrale vapeur, il vous est enfin recommandé de vous "assurer que sa table est suffisamment solide et stable pour en supporter une". Pour rappel également "Il ne faut jamais utiliser le levier de réglage lorsque le fer ou la centrale vapeur sont posés sur le plateau" ; et "les adultes doivent éloigner les enfants pendant qu'ils repassent pour éviter qu'ils ne déstabilisent la table ou ne se coincent les doigts en actionnant de façon accidentelle son système de réglage."
L'avis de la Commission de la Sécurité des Consommateurs sur les tables à repasser est disponible en ligne en suivant ce lien.
Tables à repasser, attention danger ?
Nous vous recommandons

Pour sublimer leur résidence et profiter des beaux jours, des propriétaires décident de réaliser une généreuse piscine sur leur parcelle.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic