L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un dressing isolant au milieu du salon

Par Rouba Naaman
,
le 8 novembre 2010
Comment créer une séparation visuelle et acoustique entre une chambre et un salon ? En intercalant un dressing entre les deux ! Cyril Rheims, architecte et créateur d'intérieurs, a repensé entièrement cet appartement parisien, en misant sur le confort optimum de ses habitants, et l'originalité !
Dans un couple, on n'a pas toujours le même rythme de vie. C'est le cas de cette hôtesse de l'air qui dort parfois en journée, et de ce grand amateur de musique aux horaires plus classiques. Pour permettre une cohabitation pacifique dans leur appartement parisien, ils font appel à Cyril Rheims, architecte DPLG et créateur d'intérieurs. Le couple lui donne carte blanche pour repenser entièrement l'aménagement de son nid douillet.
Et Cyril Rheims en profite pour tout reprendre à zéro ! "L'appartement a une forme triangulaire, et il était à l'origine très cloisonné" explique-t-il. Un vestibule et un dégagement formaient un espace perdu dans ce logement de 55 m². L'architecte démonte toutes les cloisons, et déplace pratiquement toutes les pièces. Sa première idée pour résoudre le problème d'insonorisation est de créer une boîte, tel un espace tampon entre les deux pièces. Pas évident, étant donnée la configuration de l'appartement : "La place du cube était imposée par le lieu, il a fallu tout ajuster en conséquence".
"Cette structure, véritable boîte étanche au son, est le centre du projet. Elle se devait d'être mise en valeur" insiste Cyril Rheims. La surélévation de 25 cm, nécessaire pour laisser passer les descentes d'eau des toilettes, offre justement une estrade parfaite pour ce cube. Un jeu de lumières - purement décoratives - au-dessus et en-dessous de la boîte finit de la mettre à l'honneur.
Reportage dressing
Reportage dressing © Cyril Rheims
 Au milieu de l'appartement, trône donc à présent un cube, violet à l'origine mais vert depuis. Loin de couper l'horizon, il en crée au contraire un nouveau : "Les visiteurs sont surpris de découvrir que l'appartement continue au-delà de cette boîte" raconte Cyril Rheims. Seuls regrets pour le créateur : la porte, dont les contours sont visibles, et l'interrupteur blanc côté cuisine. "Je voulais obtenir un objet parfaitement monolithique" explique-t-il.
Le cube se voulait plus qu'un lieu de passage ou de transition : il cache environ 4 m² aménagés en dressing par les propriétaires. Etonnamment, les vêtements forment une masse qui renforce l'isolation phonique, en coupant littéralement le bruit du salon - car les vêtements sont un très bon isolant phonique ! "Dans cet espace feutré, les oreilles se bouchent presque lorsque l'on ferme la porte" raconte Cyril Rheims. Le défi est donc brillamment relevé pour l'architecte. "Les propriétaires sont ravi" se réjouit-il.
Découvrez les photos du dressing cube en cliquant sur suivant.
Un dressing isolant au milieu du salon

Plan de l'appartement avant les travaux

Plan de l'appartement avant les travaux - Reportage dressing
Plan de l'appartement avant les travaux - Reportage dressing © Cyril Rheims
L'appartement a une forme triangulaire, et des espaces étaient à l'origine perdus, notamment au niveau de l'entrée.
Plan de l'appartement avant les travaux

Plan de l'appartement après les travaux

Plan de l'appartement après les travaux - Reportage dressing
Plan de l'appartement après les travaux - Reportage dressing © Cyril Rheims
L'espace a été décloisonné et redéfini. La cuisine est ouverte, la salle de bain et les toilettes ont été déplacées, et le dressing-cube placé en plein milieu de l'appartement.
Plan de l'appartement après les travaux

Structure du cube pendant le chantier

Structure du cube pendant le chantier - Reportage dressing
Structure du cube pendant le chantier - Reportage dressing © Cyril Rheims
La structure du cube a été complexe à réaliser. Cyril Rheims a d'ailleurs eu du mal à trouver une entreprise prête à entreprendre un tel chantier !
Structure du cube pendant le chantier

Un cube imposant

Un cube imposant - Reportage dressing
Un cube imposant - Reportage dressing © Cyril Rheims
Au cours du chantier, la boîte s'impose déjà comme l'élément principal de l'appartement.
Un cube imposant

Un objet utile mais très design

Un objet utile mais très design - Reportage dressing
Un objet utile mais très design - Reportage dressing © Cyril Rheims
A l'origine, le dressing devait être recouvert de photos interchangeables. Il a finalement été peint en violet, mais est devenu vert depuis !
Un objet utile mais très design

Un jeu de lumières pour une mise à l'honneur

Un jeu de lumières pour une mise à l'honneur - Reportage dressing
Un jeu de lumières pour une mise à l'honneur - Reportage dressing © Cyril Rheims
Un jeu de lumières, qui ne servent pas à éclairer l'intérieur du dressing, met en valeur sa forme cubique, et donnerait presque l'impression que le dressing vole !
Un jeu de lumières pour une mise à l'honneur

Changement de couleur

Changement de couleur - Reportage dressing
Changement de couleur - Reportage dressing © Cyril Rheims
Le dressing a été repeint en vert pour changer !
Changement de couleur

Le cube cache un dressing

Le cube cache un dressing - Reportage dressing
Le cube cache un dressing - Reportage dressing © Cyril Rheims
L'intérieur du cube a été aménagé en dressing par les propriétaires, à l'aide de supports Ikea.
Le cube cache un dressing

Vue de l'intérieur de la chambre

Vue de l'intérieur de la chambre - Reportage dressing
Vue de l'intérieur de la chambre - Reportage dressing © Cyril Rheims
Le cube forme un véritable caisson d'isolation entre la chambre et le salon.
Vue de l'intérieur de la chambre

Une cloison classique pour la cuisine

Une cloison classique pour la cuisine - Reportage dressing
Une cloison classique pour la cuisine - Reportage dressing © Cyril Rheims
Au fond du salon, le dressing crée un creux idéal pour y inclure la cuisine. Le côté du cube est une cloison comme les autres, qui supporte notamment un interrupteur.
Une cloison classique pour la cuisine
Nous vous recommandons

Cette maison familiale avait du potentiel mais il fallait beaucoup d'imagination pour s'y projeter. Découvrez l'incroyable métamorphose.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic