L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Près d'un Français sur deux voudrait de l'argent à Noël

le 23 novembre 2009
noel ok
noel ok © DR
Selon un sondage Ipsos pour France Bleu rendu public ce lundi, près de un Français sur deux souhaiterait recevoir au moins un peu d'argent pour Noël, plutôt qu'un cadeau. Quatre sur dix déclarent également qu'ils dépenseront moins cette année pour les fêtes, du fait de la crise.
Une information qui intéressera peut-être les éternels indécis ou encore ceux en panne d'idées cadeaux. Sous le sapin, une enveloppe ; accrochées à la cheminée, des chaussettes contenant quelques billets... "Au moins un peu d'argent" : c'est en effet ce que 48% des Français interrogés ont déclaré vouloir recevoir à Noël, lors d'un sondage Ipsos pour France Bleu, rendu public ce lundi*. 16% déclarent même, ne vouloir que de l'argent. Des "étrennes" n'étant d'ailleurs plus l'apanage des jeunes générations - certes toujours chez les 15-24 ans, à 75% accros au petit billet - puisque désormais souhaitées par tous, dans toutes les classes d'âges, "même les plus de 60 ans" (à 29%).
Une nouvelle conséquence de la crise ? En effet, 43% des personnes sollicitées, soit quatre sur dix expliquent qu'elles vont "certainement dépenser moins cette année, faute de moyens". Et le premier budget touché sera celui consacré aux cadeaux (45%). Suivent la déco (37%), les loisirs, sorties et habillement (36%), les vacances (35%) et enfin le repas (26%). Que ce dernier ferme la marche est un "signe, selon Ipsos, que les Français (...) souhaitent le préserver le plus possible"... quitte à rogner sur le dernier joujou à la mode.

Des Français attachés aux fêtes de fin d'année

Fois gras et/ou saumon fumé seront d'ailleurs les stars de la table cette année, reléguant la traditionnelle dinde en bas de tableau. Mais attention, toutes les traditions ne se perdent pas pour autant : la bûche reste un incontournable pour 75% des personnes interrogées. A noter que "41% des Français rechercheront la proximité et le conseil en privilégiant les petits commerces ou le marché pour acheter les produits qui seront servis à l'occasion des repas de fin d'année."
Même si la crise bouleverse un peu les habitudes, reste donc que les Français entendent bien passer de belles fêtes. Et qui dit Noël, dit retrouver sa famille et ses proches autour d'un bon repas. Et puis tout n'est pas si noir. Ne sont-il pas d'ailleurs encore 52% à déclarer vouloir recevoir que des cadeaux, 53% à envisager dépenser la même somme que l'an dernier et même 3% à avoir l'intention de dépenser "certainement plus car il fait se faire plaisir pour oublier cette année difficile" ? Quoi qu'il arrive, l'optimisme sera donc toujours de mise, c'est Noël après tout !
*Sondage réalisé par Ipsos pour France Bleu, les 13 et 14 novembre 2009 après de 1010 personnes, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.
Voir tout le sondage
Près d'un Français sur deux voudrait de l'argent à Noël
Nous vous recommandons

Habilement transformé, cet ancien couvent où le charme et l'élégance des vieilles pierres se marient parfaitement au confort moderne.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic