L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Adam Steiner, dompteur de métal

Par C. Chahi Bechkri
,
le 17 novembre 2010
Le designer Adam Steiner va fêter en 2011 ses vingt ans de carrière. Installé à Paris, dans le quartier de la Bastille, il dompte le métal pour en faire des meubles contemporains de style industriel et des sculptures. L'occasion d'aller à sa rencontre pour revenir sur les grandes étapes de sa carrière et jeter un œil sur sa production.
Direction le quartier de la Bastille à Paris. Le quartier a toujours abrité une forte concentration d'artistes et artisans. Parmi eux : Adam Steiner, un sculpteur et designer de métal qui s'est installé au début des années 90 au n° 17 de la rue de Charonne. Son enseigne flotte au fond de la cour à côté de celle d'un doreur sur bois. C'est là qu'il expose ses créations, ses sculptures aux formes organiques ainsi que ses meubles au design industriel. Mais pour le voir travailler, il faut faire quelques pas de plus. Son atelier se trouve en effet dans la même rue, sur le même trottoir, mais un peu plus loin... L'artiste a en effet investi une cave voutée en pierres, un véritable vestige du vieux Paris dans lequel il passe une bonne partie de son temps. "Ici, confie-t-il, je peux vraiment faire ce que je veux : faire du bruit jusque très tard dans la nuit, mettre la musique fort... Bref, c'est la liberté totale ! "
Une liberté qu'il met à profit pour explorer tous les propriétés du métal. Depuis qu'il l'a découvert à l'âge de dix-huit ans, c'est bien simple : il n'a d'yeux que pour lui. Pour mieux l'appréhender, il n'a d'ailleurs pas hésité à quitter son pays natal, l'Amérique, pour venir s'installer en France, à Paris. "En tant que capitale de la création, l'endroit me paraissait être le plus indiqué pour parfaire mes connaissances", explique-t-il.

Un pylône électrique comme source d'inspiration

Reportage chez Adam Steiner
Reportage chez Adam Steiner © DR
 Inscription à l'école des Beaux-arts, visite dans des usines situées aux quatre coins de la France... Adam Steiner est hyperactif. Une hyperactivité qui le conduit d'ailleurs à réaliser dès 1982 une première collection de chaises, de tables et de luminaires. Des meubles dont les lignes sont directement inspirées des structures industrielles du XIXème siècle comme, par exemple, les ponts en métal riveté ou les pylônes électriques. Pour les fabriquer, il utilise d'ailleurs le même savoir-faire qu'à l'époque : le rivetage, le boulonnage, la soudure... Des procédés dont le designer a d'ailleurs tenu à garder les traces visibles : "Boulons, rivets, traces de soudure... Ce sont tous ces éléments qui confèrent du charme à mes pièces", commente le designer.
Remettre au goût du jour d'anciennes techniques pour fabriquer des meubles contemporain, le designer aurait pu s'en tenir là. Mais cela ne suffisait pas à assouvir sa passion pour le métal ! Parallèlement, il décide d'expérimenter la sculpture, une autre activité qui lui permet de se familiariser avec d'autres techniques, comme la forge. Allant puiser son inspiration dans la "biologie cellulaire", il en arrive à développer un tout autre langage esthétique que pour ses meubles, plus fluide et moins lisible au premier regard.

Des innovations permanentes

Adam Steiner
Adam Steiner © DR
 Son travail plaît et, dès 1984, les commandes affluent. Aujourd'hui du coup, plusieurs de ses pièces monumentales sont exposées aux quatre coins du monde : en Espagne, en République Tchèque et même à Paris, dans le jardin de l'université de Jussieu.
Si le designer est resté fidèle depuis vingt ans à sa philosophie de départ, il n'a en revanche jamais cessé d'explorer de nouvelles pistes créatives. Désormais, dans ses meubles viennent se mêler divers matériaux tels que le bois massif, le marbre ou le verre tandis que dans ses luminaires, la structure métallique disparaît pour laisser toute la place à l'abat jour en papier. La forme de ce dernier rappelle toutefois l'esthétique chère au designer puisqu'il adopte la forme... d'un bâtiment industriel, forcément !
Pour avoir un aperçu de l'atelier d'Adam Steiner et de ses créations, cliquez sur suivant.
Adam Steiner, dompteur de métal

Le showroom - Adam Steiner, dompteur de métal

Le showroom - Reportage chez Adam Steiner
Le showroom - Reportage chez Adam Steiner © C. Chahi Bechkri
Adam Steiner s'est installé à Paris dans les années 80 pour perfectionner ses connaissances dans le travail du métal.
Le showroom - Adam Steiner, dompteur de métal

Le showroom - Adam Steiner, dompteur de métal

Le showroom - Reportage chez Adam Steiner
Le showroom - Reportage chez Adam Steiner © C. Chahi Bechkri
Le designer expose ses créations, meubles contemporains et sculptures en métal, dans un showroom situé dans le quartier de la Bastille.
Le showroom - Adam Steiner, dompteur de métal

L'atelier - Adam Steiner, dompteur de métal

L'atelier - Reportage chez Adam Steiner
L'atelier - Reportage chez Adam Steiner © C. Chahi Bechkri
Son atelier est situé dans une cave voutée en pierres située à quelques pas de son showroom. "Ici, confie-t-il, je peux vraiment faire ce que je veux : faire du bruit jusque très tard dans la nuit, mettre la musique fort... Bref, c'est la liberté totale".
L'atelier - Adam Steiner, dompteur de métal

L'atelier - Adam Steiner, dompteur de métal

L'atelier - Reportage chez Adam Steiner
L'atelier - Reportage chez Adam Steiner © C. Chahi Bechkri
Installé dans les lieux depuis 1991, le designer y a accumulé plein d'outils, une vraie caverne d'Ali Baba !
L'atelier - Adam Steiner, dompteur de métal

Console Amelot - Adam Steiner, dompteur de métal

Console Amelot - Reportage chez Adam Steiner
Console Amelot - Reportage chez Adam Steiner © DR
Remettre au goût du jour d'anciennes techniques pour fabriquer des meubles contemporain, telle est la démarche du designer.
Console Amelot - Adam Steiner, dompteur de métal

Table de conférence Voltaire

Table de conférence Voltaire - Reportage chez Adam Steiner
Table de conférence Voltaire - Reportage chez Adam Steiner © DR
Si le designer est resté fidèle depuis vingt ans à sa philosophie de départ, il n'a en revanche jamais cessé d'explorer de nouvelles pistes créatives.
Table de conférence Voltaire

Table à manger Vatel & Tour halogène Liberté

Table à manger Vatel & Tour halogène Liberté - Reportage chez Adam Steiner
Table à manger Vatel & Tour halogène Liberté - Reportage chez Adam Steiner © DR
Désormais, dans ses meubles viennent se mêler divers matériaux tels que le bois massif, le marbre ou le verre.
Table à manger Vatel & Tour halogène Liberté

Applique murale Chaine

Applique murale Chaine - Reportage chez Adam Steiner
Applique murale Chaine - Reportage chez Adam Steiner © DR
Applique murale Chaine

Tour halogène Crillon

Tour halogène Crillon - Reportage chez Adam Steiner
Tour halogène Crillon - Reportage chez Adam Steiner © DR
Collection lampe halogène, 1994
Modèle Crillon en acier boulonné
Dimensions : 200 x 30 x 30 cm
Prix public indicatif : 2.000 €
Tour halogène Crillon

Lampe Cible - Adam Steiner, dompteur de métal

Lampe Cible - Reportage chez Adam Steiner
Lampe Cible - Reportage chez Adam Steiner © DR
Applique murale en métal et plexiglas, 2002
Dimensions : 60 cm de diamètre
Prix public indicatif : 400 €
Lampe Cible - Adam Steiner, dompteur de métal

Lit - Adam Steiner, dompteur de métal

Lit - Reportage chez Adam Steiner
Lit - Reportage chez Adam Steiner © DR
Lit réalisé spécialement pour un appartement parisien conçu par l'architecte Joël Cariou.
Lit - Adam Steiner, dompteur de métal

Détail - Adam Steiner, dompteur de métal

Détail - Reportage chez Adam Steiner
Détail - Reportage chez Adam Steiner © DR
Détail - Adam Steiner, dompteur de métal
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic