L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Chiner les pieds sous la table

Par C.Chahi
,
le 24 septembre 2009
Une famille bordelaise vient d'ouvrir une boutique d'antiquités d'un nouveau genre. Le midi et le soir, l'endroit se transforme en restaurant. Les convives prennent place au milieu des meubles d'époque pour un repas servi dans les objets à vendre. Un bon moyen de tester la marchandise !
L'établissement n'est ouvert que depuis huit jours mais, petit miracle du bouche à oreille, il affiche déjà complet tous les midis et tous les soirs. Il faut dire qu'en réunissant à la même adresse un restaurant et une boutique d'antiquités, les propriétaires ont trouvé un concept vraiment innovant.
À l'origine de ce projet insolite : une mère et son fils partageant une passion commune pour les meubles et les objets anciens. « Nous avons tenu une boutique d'antiquités pendant quinze ans puis avons aidé ma sœur à diriger un hôtel restaurant, raconte Germain Dérouineau, 32 ans. Ces deux expériences nous ayant autant plu l'une que l'autre, poursuit-il, nous avons eu envie de concilier décoration et restauration ».
La Popote
Au bout de huit mois de recherches, le local idéal était trouvé : un espace certes petit mais refait à neuf et surtout, situé en plein centre-ville dans le petit village de Pugnac, à 35 kilomètres de Bordeaux. Ne restait plus qu'à lui trouver un nom. Marie-Françoise et Germain sont vite tombés d'accord sur La Popote de l'antiquaire, "simple mais efficace". À l'intérieur, des centaines d'objets chinés sont venus y prendre place : ici un meuble de style Louis-Philippe, là des plats en faïence de J.Vieillard, plus loin un lot de linge de maison ancien... Bref, une véritable maison de famille reconstituée ! "Nous sommes allés de brocante en brocante pendant un an pour nous constituer un stock", explique Germain qui ajoute qu'avec sa mère, ils sont même allés jusqu'à restaurer certaines de leurs trouvailles. Un exercice sans difficulté particulière pour lui, qui a longtemps exercé le métier de tapissier d'ameublement.
"Tout est à vendre !"
Germain Dérouineau et sa mère Marie Françoise, les propriétaires de La Popote de l'Antiquaire.
La Popote - restaurant-boutique © Noël Clave
Germain Dérouineau et sa mère Marie Françoise, les propriétaires de La Popote de l'Antiquaire.
 A chaque service, Germain et Marie-Françoise se livrent à un drôle de rituel : pousser les meubles et dresser les tables en puisant... dans les objets à vendre ! Les convives se retrouvent ainsi attablés au milieu de la boutique à prendre leur repas dans de la vaisselle ancienne et des verres en cristal. "Tout est à vendre, lance fièrement Germain, depuis la nappe jusqu'à la table et les chaises en passant par les couverts. L'avantage c'est que le décor évolue en permanence, rien n'est figé". Tester avant d'acheter, visiblement la formule séduit puisque depuis l'ouverture certains convives sont déjà repartis avec une bonne partie des objets présentés sur la table : un sucrier, une tasse à café, une carafe... Quelques acheteurs se sont même montrés intéressés par les meubles, notamment une armoire et même la salle à manger entière !
Derrière les fourneaux, Marie-Françoise et Germain se relayent. Comme il n'y a pas vraiment de frontière entre la salle et la cuisine, le dialogue s'instaure facilement avec les convives. "On nous pose beaucoup de questions sur l'histoire des objets, les noms des créateurs, des manufactures", confirme Germain qui se réjouit de pouvoir transmettre ses connaissances. Dans le village, certains habitants commencent d'ailleurs à lui faire expertiser des pièces... Peut-être le début d'une nouvelle aventure !
Pour découvrir le restaurant-boutique La Popote de l'antiquaire, cliquez sur suivant.
La Popote de l'Antiquaire
5 rue des Anciens Combattants
33710 Pugnac
Tél. : 06.25.40.90.72
Chiner les pieds sous la table
à lire aussi

La Popote - Chiner les pieds sous la table

La Popote - La Popote - restaurant-boutique
La Popote - La Popote - restaurant-boutique © Noël Clave
La Popote - Chiner les pieds sous la table

Côté restaurant - Chiner les pieds sous la table

Côté restaurant - La Popote - restaurant-boutique
Côté restaurant - La Popote - restaurant-boutique © Noël Clave
Côté restaurant - Chiner les pieds sous la table

Table dressée - Chiner les pieds sous la table

Table dressée - La Popote - restaurant-boutique
Table dressée - La Popote - restaurant-boutique © Noël Clave
Table dressée - Chiner les pieds sous la table

Côté boutique - Chiner les pieds sous la table

Côté boutique - La Popote - restaurant-boutique
Côté boutique - La Popote - restaurant-boutique © Noël Clave
Côté boutique - Chiner les pieds sous la table

Côté boutique - Chiner les pieds sous la table

Côté boutique - La Popote - restaurant-boutique
Côté boutique - La Popote - restaurant-boutique © Noël Clave
Côté boutique - Chiner les pieds sous la table

Antiquités - Chiner les pieds sous la table

Noël Clave - Popote
Noël Clave - Popote © Noël Clave
Antiquités - Chiner les pieds sous la table

Antiquités - Chiner les pieds sous la table

La Popote
La Popote © Noël Clave
Antiquités - Chiner les pieds sous la table
Nous vous recommandons

Découvrez cette maison basse consommation qui s’intègre parfaitement dans son environnement marquant sa différence grâce à son esthétisme et en offrant d'excellentes performances énergétiques.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic