L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Deux créatrices mises en lumière grâce au BHV

Par C. Chahi Bechkri
,
le 23 décembre 2010
BHV
BHV © BHV
Le BHV vient de récompenser deux créatrices dans le cadre de son concours de création de luminaires. Leur pièce, une sculpture lumineuse avec variation d'ambiances, devrait par conséquent être éditée en petite série.
Cette année, ce n'est pas un mais deux créateurs que le BHV a décidé de récompenser dans le cadre de son concours de création de luminaires*. Myriam de Nercy et Isabelle Ramuz viennent en effet toutes les deux d'être désignées comme étant les grandes gagnantes. Un duo qui ne pouvait pas être départagé dans la mesure où c'est ensemble que les deux femmes ont imaginé leur luminaire, le "Mobile Nout".
En réponse au thème imposé qui était "Multi Fonctions / Multi Color", les deux créatrices ont mis au point une sculpture lumineuse composée de plusieurs modules en mouvement s'harmonisant dans un savant équilibre et pouvant changer de couleurs en un seul clic grâce à une télécommande.

Un luminaire poétique

Myriam de Nercy et Isabelle Ramuz, gagnantes du concours "Lumière sur l'art" 2010.
BHV © BHV
Myriam de Nercy et Isabelle Ramuz, gagnantes du concours "Lumière sur l'art" 2010.
 Un travail qui a d'abord séduit le public - le "Mobile Nout" a remporté plus de 1.200 voix soit près de 60% des votes des clients du magasin - puis le jury chargé de départager les dix derniers finalistes. Composé entre autre cette année de Jennifer Flay, directrice artistique de la FIAC et du designer Christian Ghion, ce dernier s'est dit séduit non seulement par l'originalité de la pièce mais également par son caractère poétique.
A la clé pour les deux gagnantes ? 1.000 € en chèque cadeaux et une édition de la pièce en série limitée, à condition toutefois qu'elle soit bien réalisable. Une étude est d'ailleurs en cours pour le vérifier.
*Organisé depuis 2008, le concours "Lumière sur l'art" est ouvert à tous : aussi bien aux étudiants des écoles d'art et de design, qu'aux jeunes designers mais également aux amateurs.
Deux créatrices mises en lumière grâce au BHV
Nous vous recommandons

Découvrez cette résidence norvégienne secondaire recourant à un procédé original : le bois utilisé est chauffé avec de l'alcool furfurylique afin de renforcer sa solidité et sa durabilité.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic