L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Starck dans votre porte-monnaie

Par Marie Castets
,
le 30 juin 2008
Philippe Starck 2 euros
Philippe Starck 2 euros © MC
Une pièce de 2 € dessinée par Philippe Starck à l'occasion de la Présidence française du Conseil de l'union européenne, a été officiellement frappée à la monnaie de Paris. 20 millions d'exemplaires sont désormais en circulation. "La chasse au trésor est engagée" a déclaré Christine Lagarde.
Philippe Starck fait son come back sur un terrain où on ne l'attendait pas. Celui qui déclarait en mars à un magazine allemand que ses créations, tout comme le design en général étaient "totalement inutiles", semble s'être trouvé une nouvelle occupation. Christine Lagarde, ministre de l'économie et des finances vient en effet de lancer à ses côtés la nouvelle pièce de 2 € signée Starck et "dessinée tout spécialement (...) à l'occasion de la Présidence française du Conseil de l'Union Européenne". Un choix des plus logiques puisque le designer est directeur artistique de cette présidence. Starck, qui avouait récemment être en train d'imaginer "plein de choses utiles" pensait-il à cette nouvelle création ?

4 % de chance de trouver la pièce!

Question utilité, cette pièce symbolique est immédiatement utilisable. Sans doute prendra-t-elle-même de la valeur dans la mesure où seulement 20 millions d'exemplaires ont été frappés. Avec 500 millions de pièces de 2 € en circulation, les européens auront donc une chance sur vingt cinq de tomber dessus. "La chasse au trésor est engagée" a déclaré Christine Lagarde. Pour la ministre des finances, cette pièce, "très simple" représenterait "la rigueur, l'exigence et l'ambition".
"Aucun art-déco"
Pièce 2 € avers de la pièce P. Starck
Pièce 2 € avers de la pièce P. Starck © Monnaie de Paris / Jean-Jacques Castaing
 
Sur le plan du design en revanche, il faudra se contenter de peu : "2008 présidence française union européenne" est-il inscrit au cœur de l'avers de la pièce, sans plus de détails que les étoiles européennes gravées sur la couronne. Un résultat que Philippe Starck, interrogé par Maison à part, explique fort simplement. "Dessiner une pièce est techniquement très contraignant car il n'est possible d'agir que sur une face de la pièce, l'autre côté étant commun à tous les pays. Et puis, il s'agit d'un objet fabriqué pour être mis à rude épreuve, passer entre toutes les mains". Au final, Philippe Starck a privilégié "un discours simple", en ne laissant place à "aucun art-déco".
Mais ce n'est pas parce qu'il s'éloigne du design au profit de "choses utiles" que Starck a perdu toute imagination. Accompagné de son épouse pour le lancement de la pièce - ils se sont mariés il y a six mois - il lui a offert, devant les journalistes, la bague de fiançailles dont elle aurait été privée : la couronne de la pièce dont il est l'auteur. Une bague à 2€ signée Starck, on fait difficilement plus design !
Starck dans votre porte-monnaie
Nous vous recommandons

Cette maison familiale avait du potentiel mais il fallait beaucoup d'imagination pour s'y projeter. Découvrez l'incroyable métamorphose.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic