L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

De l'importance de la qualité de la literie

Par Céline Chahi
,
le 11 décembre 2008
Literie - matelas
Literie - matelas © Baloncici - Fotolia
Une étude clinique a été menée par l'Association pour la Promotion de la Literie en partenariat avec le Centre du Sommeil de l'Hôtel-Dieu à Paris pour comprendre les incidences d'une literie neuve sur le sommeil. Petite synthèse des résultats obtenus.
Après avoir émis l'hypothèse en 2007 qu'une mauvaise literie pouvait engendrer des troubles du sommeil, le professeur Damien Léger, directeur du Centre du Sommeil de la Vigilance de l'Hôtel-Dieu à Paris vient d'en apporter la preuve scientifique. Une étude initiée par l'Association pour la Promotion de la Literie (APL) l'a conduit à analyser pendant six semaines le comportement de douze sujets présentant un sommeil légèrement fragile. Dans un premier temps, les patients ont été observés dans leurs conditions habituelles de sommeil avec leur literie actuelle puis, dans un second temps, avec une neuve mais en prenant soin de la remplacer avec un matelas et un sommier de technologie équivalente.
Le programme était chargé pour les patients ayant acceptés de se plier à l'exercice : quatre questionnaires à remplir comportant des interrogations du type : "Combien de temps vous a-t-il fallu hier soir pour vous endormir ?" ou encore "Avez-vous fait des cauchemars cette nuit ?", un agenda à compléter avec les horaires de lever et de coucher et un actimètre à porter. Un appareil un peu contraignant à garder sur soi mais qui a permis aux scientifiques de recueillir de précieuses informations : le temps passé au lit, par exemple ou encore le temps total d'endormissement.

Une meilleure qualité de sommeil

Les résultats obtenus au terme de l'étude révèlent une amélioration générale de la qualité du sommeil des patients. "Avec une nouvelle literie, les sujets bougent moins, leur sommeil est donc plus serein, plus reposant et plus récupérateur", commente le Professeur Damien Léger. Pour le scientifique, ce phénomène s'explique avant tout par le fait que "le corps mieux installé et soutenu ne souffre plus de points de compression". Un calme qui a même des répercutions sur l'activité diurne puisqu'avec une literie neuve celle-ci est plus "intense et énergique".
Du côté des patients, l'effet le plus positif a été ressenti le matin. "Les patients avaient tous moins de difficultés à se réveiller", indique Damien Léger. D'où l'importance pour lui de rappeler que "les professionnels ont aujourd'hui un véritable rôle à jouer auprès de leurs patients et doivent sensibiliser pendant les consultations à l'importance de la literie pour une meilleure efficacité du sommeil". Selon l' APL, elle doit d'ailleurs être renouvelée tous les dix ans.
De l'importance de la qualité de la literie
Nous vous recommandons

Habilement transformé, cet ancien couvent où le charme et l'élégance des vieilles pierres se marient parfaitement au confort moderne.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic