L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Trois lauréats à la Design Parade 04

Par Claire PHAM
,
le 16 juillet 2009
Du 5 au 7 juillet, s'est déroulé à Hyères, le concours international de design, organisé chaque année par la villa Noailles. Le jury, composé de hautes personnalités du monde de l'art et de la création, a décerné deux prix tandis que le public a également eu son mot à dire en votant pour son projet préféré. Découverte en images.
La Design Parade 04, festival international de design, organisé par la Villa Noailles, vient de rendre son verdict. Le Président du jury, le designer Jasper Morrison et ses acolytes, membres influents du monde du design ont décerné deux prix. L'objectif de ce concours ? Mettre en lumière de jeunes designers, étudiants dans les meilleures écoles européennes. L'année dernière, Michel Charlot avait été récompensé.
Parcours des jeunes designers
Antoine Boudin, chaise
Antoine Boudin, chaise © Antoine Boudin
 
Le Grand Prix est ainsi attribué à Antoine Boudin (France). Pourquoi le design ? "C'est en voulant devenir architecte naval que j'ai découvert que la filière scientifique n'était pas pour moi. Je me suis alors intéressé à l'Art en faisant un peu de menuiserie chaque été depuis mes quatorze ans. De fil en aiguille, j'ai découvert que le manuel, le fonctionnel et l'artistique étaient compatibles et que je pouvais faire de ces passions mon métier", souligne le lauréat. Désormais jeune diplômé de l'ECAL de Lausanne, en Suisse, cet originaire de la région Hyéroise vit et travaille en Suisse et à Avignon (84). Une observation minutieuse de la Villa Noailles, puis une recherche historique sur ce qui s'y est passé, ainsi que la place du design dans cette maison ont précédé le processus de création de "D'eici se vei l'Almanarre" qui signifie en provençal "d'ici on voit l'Almanarre", l'Almanarre étant une plage de la presqu'île de Giens à Hyères. "J'ai redécouvert le travail de Marcel Breuer et de Pierre Chareau sur le mobilier en tubes cintrés. Puis je me suis demandé ce que je pourrais faire à partir de ça et ce qui me différencierait 80 ans plus tard de leur travail", explique Antoine. Sa chaise en est le résultat.
Le prix est doté d'un séjour de recherche d'un an à la Manufacture Nationale de Sèvres, d'un stand sur le salon professionnel "now ! design à vivre", dans le cadre de Maison & Objet, lors de sa prochaine édition en janvier 2010. Antoine Boudin sera également invité à exposer ses objets et créations à la Villa Noailles pour la prochaine édition en juillet 2010.
"My Mug"
My Mug, Emi Yatsuzaki Design parade
My Mug, Emi Yatsuzaki Design parade © Emi Yatsuzaki
 
Le Prix du design du groupe Seb est octroyé à la japonaise Emi Yatsuzaki pour son projet "My Mug". Elle reçoit la somme de 10.000 € et l'ouvrage "Area 2" offert par Phaidon. Ancienne étudiante aux Beaux-arts, elle se lance dans la sculpture. "Mais j'avais plus envie que mon objet ne soit pas juste 'beau' à regarder mais qu'il soit utile et serve à tous", explique la lauréate. Elle décide alors d'étudier le design à l'ENSCI - Les Ateliers de Paris. "Projets poétiques" au départ, elle s'est ensuite intéressée aux objets industriels qui ont le plus de contraintes, comme l'électroménager. "Le concours était une belle occasion pour moi. Évidemment les contraintes techniques n'étaient pas aussi élevées que pour un vrai produit dessiné pour Seb, mais j'ai essayé d'être réaliste. Pour "My Mug", je me suis inspirée de la phrase : 'un bon café filtre'. En effet, pour avoir un meilleur café filtre, j'ai dessiné une cafetière mono-dose pour que le café soit toujours frais. Sa forme est aussi venue d'une simple image d'une tasse de bon café qui a une belle fumée. Cette fumée, métaphore de la cafetière, se transforme ensuite en nuage, et, ce nuage fait tomber des pluies de café", raconte Emi.
"Une autre salle de bain"
Une autre salle de bain Felipe Ribon Design Parade
Une autre salle de bain Felipe Ribon Design Parade © Felipe Ribon
 
Cette année, le public a voté pour le projet "une autre salle de bain" du franco-colombien Felipe Ribon. Ce dernier, qui vit et travaille à Paris, a étudié à l'ENSCI - Les Ateliers de Paris. Aujourd'hui, il travaille chez les frères Bouroullec au département images, après y avoir effectué un stage pendant sa scolarité. "Je me suis dirigé vers le design parce que c'est concret, réel et pragmatique. Il existe un autre part beaucoup plus créative qui m'intrigue. C'est la rencontre de ces deux univers, les tensions latentes entre ces deux forces, qui m'a séduit", explique Felipe. Son "Autre salle de bain" est avant tout "la matérialisation d'une longue réflexion autour de la question de l'hygiène et ses dérèglements. Je me suis intéressé à nos comportements souvent obsessionnels, voire paranoïaque lorsqu'il s'agit de préserver la santé. L'enjeu était d'imaginer une alternative plus souple, plus facile à entretenir, avec un intérêt écologique".
En marge du concours, Design parade 04 propose également des expositions de designers confirmés, dont Jerszy Seymour, Christian Biecher, François Azambourg, jusqu'au 20 septembre prochain.
Pour découvrir les projets des lauréats, cliquez sur suivant.
Villa Noailles
Montée de Noailles
83 400 Hyères
Ouvert tous les jours sauf mardi et jours fériés
De 10h à 12h30 et de 16h à 19h
Le vendredi, ouvert uniquement en nocturne de 16h à 22h
Entrée libre
T : 04 98 08 01 98
www.villanoailles-hyeres.com
Trois lauréats à la Design Parade 04

"D'eici se vei l'Almanarre"

chaise Antoine Boudin Design Parade 04
chaise Antoine Boudin Design Parade 04 © Olivier Amsellem
"La technique de cintrage, le matériau (aluminium au lieu de l'acier), les assemblages (soudures poncées au lieu de vis), les finitions (peinture thermolaquée au lieu de chrome), les tissus et le rembourrage (tissus traité pour l'extérieur que l'on peut enlever et laver), ont changé", explique Antoine Boudin.
"D'eici se vei l'Almanarre"

"My Mug" - Trois lauréats à la Design Parade 04

My Mug, Emi Yatsuzaki Design parade
My Mug, Emi Yatsuzaki Design parade © Olivier Amsellem
"Pour 'My Mug', je me suis inspirée de la phrase : 'un bon café filtre'. En effet, pour avoir un meilleur café filtre, j'ai dessiné une cafetière mono-dose pour que le café soit toujours frais. Sa forme est aussi venue d'une simple image d'une tasse de bon café qui a une belle fumée. Cette fumée, métaphore de la cafetière, se transforme ensuite en nuage, et, ce nuage fait tomber des pluies de café", raconte Emi Yatsuzaki.
"My Mug" - Trois lauréats à la Design Parade 04

"Une autre salle de bain"

Une autre salle de bain Felipe Ribon Design Parade
Une autre salle de bain Felipe Ribon Design Parade © Olivier Amsellem
"Une autre salle de bain" est avant tout "la matérialisation d'une longue réflexion autour de la question de l'hygiène et ses dérèglements. Je me suis intéressé à nos comportements souvent obsessionnels, voire paranoïaque lorsqu'il s'agit de préserver la santé. J'ai voulu proposer un système ouvert qui questionne l'usage que l'on fait aujourd'hui de la salle de bain. L'enjeu était d'imaginer une alternative plus souple, plus facile à entretenir, avec un intérêt écologique", souligne Felipe Ribon.
"Une autre salle de bain"
Nous vous recommandons

Avec le froid qui s'installe, la tentation de rallumer son chauffage se fait sentir. Les gestes indispensables pour chaque type d'équipements.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic