L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un salon teinté d'excentricité

Par C. Chahi Bechkri
,
le 5 novembre 2012
Un fauteuil Egg recouvert d'un velours jaune, un buffet laqué blanc de plus de quatre mètres de long juché sur vingt piètements différents, un lampadaire en forme de tulipe ... Les surprises sont nombreuses dans le salon qu'a récemment entièrement redécoré l'architecte d'intérieur Stéphane Lapouble. Découverte en images.
"Faire du jamais vu ailleurs". Telle a été la principale préoccupation de Stéphane Lapouble, fondateur de l'agence Un amour de Maison, dans le projet d'aménagement d'un salon situé dans une maison contemporaine à Angers. D'une superficie de 80 m2, la pièce se présente sous la forme d'un vaste volume agrémenté d'une gigantesque verrière et d'une mezzanine. "Les propriétaires voulaient un intérieur qui leur ressemble et, surtout, quelque chose de complètement inédit. Ils ne souhaitaient surtout pas se retrouver chez eux avec le copié collé d'un décor de magazine", explique le décorateur d'intérieur. "En même temps, poursuit-il, ils se passionnent pour le design et désiraient vivre entourés de quelques-uns de leurs objets fétiches".

Occuper l'espace sans l'encombrer

De l'ancien décor, Stephane Lapouble n'a quasiment rien gardé. Il faut dire qu'il a tout de suite remarqué un problème de style dans la décoration existante. "Les meubles n'avaient pas été achetés pour cette maison mais pour celle qu'occupaient précédemment les propriétaires : ils ne se mariaient pas bien avec le bâti, qui est résolument contemporain". Au final, les vestiges du passé se résument donc au carrelage, conservé au niveau du sol pour des raisons évidentes de réductions de coût du chantier et à quelques bibelots, souvenirs ramenés de vacances, dans les vitrines.
Outre le style, le décorateur a très rapidement identifié un autre problème relatif, cette fois-ci, à l'occupation de l'espace. "Nous sommes ici dans un très vaste volume, tant sur le plan de la superficie que de la hauteur de plafond - elle atteint plus de quatre mètres à certains endroits de la pièce - et ce genre d'endroit est vraiment dur à meubler, confie Stéphane Lapouble. Il faut réussir à occuper tout l'espace disponible, sans l'encombrer".
Afin d'y parvenir, Stephane Lapouble a opté pour des meubles aux dimensions imposantes : buffet de plus de quatre mètres de long, table à manger de deux mètres cinquante, tapis de trois mètres par deux... "Ces éléments paraîtraient totalement démesurés dans un espace plus petit mais ici, compte tenu des dimensions hors normes de la pièce, ils sont à la juste échelle".
Parallèlement, il a également fait le choix de créer deux zones distinctes : un coin détente aménagé tout autour de la cheminée et un coin repas situé sous la verrière. L'entrée de la pièce est quant à elle matérialisée par le biais d'une pièce pour le moins surprenante : une imposante commode jaune moutarde. Elle étonne par sa couleur, bien sûr, mais aussi par sa forme insolite, inspirée des commodes hollandaises du XVIIIème. "Pour la fabriquer, nous avons superposé près de 50 planches de médium dont les bords ont été laissés saillants de manière à donner au meuble un relief atypique", précise Stephane Lapouble. "Dès l'entrée, l'on comprend ainsi que l'on entre dans un salon hors du commun", se félicite-t-il.
La suite de l'article en page suivante.
Un salon teinté d'excentricité

Du jaune en guise de fil conducteur

Du jaune en guise de fil conducteur - Reportage salon Angers
Du jaune en guise de fil conducteur - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Plus l'on s'enfonce dans la pièce et plus l'on prend conscience que la commode jaune de l'entrée n'est qu'une surprise parmi beaucoup d'autres. Buffet laqué blanc juché sur vingt piètements différents, lampadaire en forme de tulipe, étagère enroulée à la manière d'un escargot... Autant de pièces qui donnent à la décoration un caractère extravagant. Stéphane Lapouble en a joué à travers ses créations qui prennent toutes de surprenantes apparences, mais aussi en revisitant "à sa manière" quelques grands classiques du design. Il a ainsi osé habiller le fameux fauteuil Egg, dessiné par le designer danois Arne Jacobsen, d'un velours jaune moutarde, de quoi dérouter quelque peu les puristes... Mais le décorateur assume totalement ce choix. "Le jaune est une couleur qui a le pouvoir de réveiller les intérieurs. C'est dommage que l'on ne l'utilise pas plus", commente-t-il.

Jeux de matières, de formes et de motifs

Ici, Stéphane Lapouble en a fait un véritable fil conducteur : on la retrouve à de nombreux endroits par petites touches : au niveau des coussins, des niches décoratives ou encore du tapis.
Pour donner encore un peu plus de caractère à l'endroit, ce dernier a également joué sur le mélange des matières : des tissus satins jouxtent ainsi des velours sur le canapé qui est, lui-même, habillé d'un tissu gris de chez Camengo. Le plateau de la table à manger réunit du bambou massif et de l'acier. Quant au papier-peint, il intègre des cristaux de mica. Et pour créer des jeux de reflets, Stéphane Lapouble a multiplié les luminaires dans la pièce et le mobilier transparent : fauteuils Meridiana IV de chez Driade disposés autour de la table à manger sur laquelle trônent des "aquariums végétaux", guéridons translucides signés Kartell, etc.
Par souci de cohérence, l'architecte d'intérieur a veillé enfin à faire des rappels entre les différents meubles présents dans la pièce : le motif du tissu au dos du canapé rappelle la forme de l'étagère Bookworm de chez Kartell, les coussins portent des rayures semblables à celles du papier-peint floqué noir et blanc et du tirage photo sur plexiglas... Les meubles et les objets dialoguent ensemble, de quoi susciter la fierté de Stéphane Lapouble.
Pour en voir plus, cliquez sur les pages suivantes.
Du jaune en guise de fil conducteur

L'entrée - Un salon teinté d'excentricité

L'entrée - Reportage salon Angers
L'entrée - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Un commode jaune moutarde est installée dans l'entrée. Elle vient donner le ton tout : ici, l'excentricité est de mise !
L'entrée - Un salon teinté d'excentricité

Relief atypique - Un salon teinté d'excentricité

Relief atypique - Reportage salon Angers
Relief atypique - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Dessinée par Stephane Lapouble, elle a la particularité d'être fabriquée à partir de 50 planches de médium dont les bords ont été laissés saillants de manière à donner au meuble un relief atypique.
Elle vient contraster avec le papier-peint floqué noir et blanc (Collection Duchess de chez Montecolino) positionné derrière.
Relief atypique - Un salon teinté d'excentricité

Deux parties distinctes

Deux parties distinctes - Reportage salon Angers
Deux parties distinctes - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
L'espace s'organise en deux zones : d'un côté un coin détente aménagé autour de la cheminée et, de l'autre, l'espace repas matérialisé par une grande table à manger.
Deux parties distinctes

L'Egg version jaune

L'Egg version jaune - Reportage salon Angers
L'Egg version jaune - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Dans le coin salon, l'oeil est immédiatement attiré par le fameux fauteuil Egg, dessiné par le designer danois Arne Jacobsen. Et pour cause : il est recouvert d'un velours jaune moutarde !
Au premier plan, on aperçoit en dos-à-dos du canapé deux fauteuils à bascule des frères Eames, édités par Vitra.
L'Egg version jaune

Des pièces ultra design

Des pièces ultra design - Reportage salon Angers
Des pièces ultra design - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Dans le salon, cinq guéridons translucides de chez Kartell font office de table basse et sont posés sur un tapis de chez Toulemonde Bochart. Un lampadaire Tulipe, édité par BlackStone, vient éclairer l'ensemble.
Des pièces ultra design

Mobilier dynamique - Un salon teinté d'excentricité

Mobilier dynamique - Reportage salon Angers
Mobilier dynamique - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
L'étagère/bibliothèque Bookworm de chez Kartell vient apporter du dynamisme à cet espace de détente. Ses lignes sont d'ailleurs reprises au dos du canapé.
Mobilier dynamique - Un salon teinté d'excentricité

Coin repas - Un salon teinté d'excentricité

Coin repas - Reportage salon Angers
Coin repas - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Le coin repas est aménagé dans la partie agrémentée de la verrière. Il bénéficie ainsi d'une luminosité maximum.
Coin repas - Un salon teinté d'excentricité

Dimensions hors-norme

Dimensions hors-norme - Reportage salon Angers
Dimensions hors-norme - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Afin d'arriver à occuper au mieux tout l'espace disponible, Stephane Lapouble a été obligé d'opter pour des meubles aux dimensions hors-norme. Le buffet mesure ici plus de quatre mètres de long, la table pès de 2,50 mètres et le tapis 3 mètres sur 2.
Dimensions hors-norme

Table en bambou massif

Table en bambou massif - Reportage salon Angers
Table en bambou massif - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
La table qui trône au milieu au coin repas est composée d'une structure en acier et d'un plateau en bambou massif. Elle rappelle les éléments d'architecture de la maison (escalier, pilier bois).
Table en bambou massif

Mobilier transparent - Un salon teinté d'excentricité

Mobilier transparent - Reportage salon Angers
Mobilier transparent - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Autour de la table sont disposés six fauteils Meridiana IV de chez Driade. Leur transparence permet de mettre en valeur le grand tapis Select Jungle (Roche Bobois) et aussi bien sûr de laisser passer la lumière.
Mobilier transparent - Un salon teinté d'excentricité

Buffet résolument original

Buffet résolument original - Reportage salon Angers
Buffet résolument original - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Ce qui fait l'originaluté de ce buffet, c'est bien sûr sa longueur : plus de 4 mètres de long ! Mais aussi ses piétements qui sont au nombre de 20 et sont tous différents.
Buffet résolument original

Eclairage ciblé - Un salon teinté d'excentricité

Eclairage ciblé - Reportage salon Angers
Eclairage ciblé - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Stephane Lapouble a particulièrement soigné l'éclairage. Ici, deux lampes en bois tourné dont les abats-jour sont en résine (Edition BlackStone) trônent au-dessus du buffet.
Eclairage ciblé - Un salon teinté d'excentricité

Le jaune en fil conducteur

Le jaune en fil conducteur - Reportage salon Angers
Le jaune en fil conducteur - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Le jaune moutarde de la commode de l'entrée sert de fil conducteur : on le retrouve un peu partout dans la pièce : au niveau des coussins, du tapis mais aussi des niches décoratives.
La niche ci-contre accueille une composition florale, chère au cœur de la propriétaire des lieux.
Le jaune en fil conducteur

Jeux de reflets

Jeux de reflets - Reportage salon Angers
Jeux de reflets - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Pour habiller le long couloir, Stephane Lapouble a choisi un papier peint de chez Omexco (Collection Mica). "Sa texture apporte une belle brillance à la pièce tout en mettant en valeur le mobilier", précise-t-il.
Jeux de reflets

Vraie personnalité - Un salon teinté d'excentricité

Vraie personnalité - Reportage salon Angers
Vraie personnalité - Reportage salon Angers © S.L. / Un Amour de Maison
Au final, le mobilier est beaucoup plus en adéquation avec le bâtiment et, surtout, la pièce possède une vraie personnalité. "Ici, les grandes signatures du design cohabitent avec des pièces uniques dans une harmonie résolument contemporaine mais néanmoins confortable et chaleureuse", résume le décorateur.
Pour en savoir plus sur cette réalisation et voir plus de réalisations de Stephane Lapouble, cliquez ici.
Vraie personnalité - Un salon teinté d'excentricité
Nous vous recommandons

Découvrez la transformation époustouflante d'un appartement familial au coeur de Paris.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic