L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une mezzanine sur-mesure pour une petite chambre

Par M.M
,
le 26 septembre 2017
Pour optimiser une petite chambre d'enfant, l'architecte Philippe Krych a imaginé pour un mobilier sur-mesure, design et aérien. Véritable nano-architecture, le meuble est multifonction : il regroupe et compacte le lit, le bureau, une penderie, des casiers et des étagères de rangement. Zoom.
L'optimisation d'une chambre d'enfant n'est pas une mince affaire... Surtout lorsque la surface est restreinte : les jeux s'entassent et la circulation devient difficile. En somme, aménager cet espace devient un vrai casse-tête pour les parents. Pour cette chambre d'enfant de 9m2, l'architecte Philippe Krych rivalise d'ingéniosité pour garantir un maximum de confort et de bien-être à l'usager (qui s'avère être une jeune fille de 11 ans).
"L'idée était de créer une multitude de rangement dans cet espace réduit. Je me suis adapté aux besoins et envies de cette petite fille pour faire éclore ce projet", souligne le professionnel. Pour coller le plus possible à la problématique, il décide d'intégrer l'enfant au projet : elle lui dessine une première ébauche... qu'ils retravaillent ensemble pour la rendre exhaustive.
Afin de visualiser et de se projeter dans l'espace, l'architecte réalise ensuite une maquette en 3D. Le choix des matériaux a également été déterminant dans l'élaboration du projet. "J'ai utilisé des panneaux de contreplaqué que j'ai ensuite travaillés en atelier, avant de faire rapatrier les pièces dans l'appartement", explique-t-il. Le mobilier est réalisé sur-mesure ce qui permet une optimisation parfaite de l'espace de 9m2.
La complexité du design et l'aspect multifonction du meuble font de lui ... une véritable nano-architecture.
Découvrez cette réalisation atypique, des plans et des photos ...
Une mezzanine sur-mesure pour une petite chambre

Un premier dessin pour visualiser le futur projet

Un dessin pour se projeter
Un dessin pour se projeter © Philippe Krych
Dans un premier temps, l'architecte dessine son projet de nano-architecture. Un projet qu'il souhaite ludique, créatif et original. D'ailleurs, il décide d'intégrer la jeune fille à la réflexion : il lui demande d'imaginer en amont son meuble... avec ses envies et ses besoins !
L'idée : rendre l'ensemble très compact afin de gagner en surface au sol, améliorer la circulation dans l'espace et créer un maximum de rangements. Un lit, une penderie, un bureau, des casiers et des étagères devaient tenir dans une seule et même structure.
Un premier dessin pour visualiser le futur projet

Une maquette en 3D pour se rapprocher du réel

Une maquette en 3D pour visualiser l'espace
Une maquette en 3D pour visualiser l'espace © Philippe Krych
L'architecte modélise par la suite le projet en 3D. Cette technique assure une meilleure visualisation du projet final et lui permet également de se rendre parfaitement compte de l'espace qu'il a à exploiter (hauteur, largeur ou encore surface au sol).
Une maquette en 3D pour se rapprocher du réel

Une nano-architecture au coeur de la maison, c'est possible

Des panneaux contreplaqué pour le mobilier design
Des panneaux contreplaqué pour le mobilier design © Philippe Krych
Après avoir réceptionné les matières premières et travaillé le bois en atelier, l'architecte pré-assemble les différentes pièces de la structure, puis les fait rapatrier dans la petite chambre de 9m2. 15 jours de travail ont été nécessaires pour la conception de la nano-architecture.
A noter : le bois - du contreplaqué en pin - a été poncé et plusieurs couches de vernis ont été passées afin d'harmoniser visuellement le meuble. Sa couleur confère une note chaleureuse à la pièce de vie. Ses veines, quant à elles, rappellent le côté naturel de la matière.
Une nano-architecture au coeur de la maison, c'est possible

Des rangements à foison sur un petit espace

Une multitude de rangements pour la chambre
Une multitude de rangements pour la chambre © Philippe Krych
Pari réussi pour l'architecte au vu du résultat final. Les rangements se démultiplient sur le mobilier design. Des casiers et des étagères, par exemple, ont été intégrés sur tous les pans de la nano-archictecture.
Des rangements à foison sur un petit espace

Un meuble dynamique et rempli de cachettes

Un meuble design et aérien
Un meuble design et aérien © Philippe Krych
En hauteur, derrière ou sur les côtés, les moindres centimètres sont exploités. La structure en bois est graphique et semble en mouvement dans l'espace.
Un meuble dynamique et rempli de cachettes

Un meuble qui laisse passer la lumière

Un mobilier qui laisse passer la lumière
Un mobilier qui laisse passer la lumière © Philippe Krych
La densité de rangements présents sur le mobilier en bois aurait pu rendre l'ensemble massif. Mais c'est sans compter sur la finesse de la matière première et sur la transparence de la structure. Une notion sur laquelle l'architecte a particulièrement travaillé.
Les caissons, par exemple, laissent aisément passer la lumière. L'escalier en pas japonnais, quant à lui, est dépourvu de garde-corps ce qui magnifie l'architecture.
En somme, le meuble est tout en mouvement et très aérien.
Programme : création d'une nano-architecture pour une chambre
Maître d'ouvrage : privé
Maître oeuvre : Philippe Krych, architecte de l'atelier Philippe Krych architecte
Surface de la chambre : 9m2
Coût : 3.500 euros HT
Un meuble qui laisse passer la lumière
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic