L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Trio bois, verre et pierre pour une cuisine avec îlot central

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 2 février 2015
Dans cette belle maison baignée de lumière, la cuisine avec îlot central est au coeur de la vie de famille. Le bois vieilli, la pierre naturelle, le quartz blanc, l'inox et le verre se mêlent pour créer une harmonie élégante et discrète, et accueillir toute la famille. Visite.
La cuisine est souvent inscrite au coeur de la vie de famille. A la fois lieu de vie et espace technique, elle doit être à la fois pratique, agréable et adaptée aux habitudes des utilisateurs.
Dans le cas de cette maison, baignée de lumière, il ne s'agit pas d'une mais de deux cuisines qui ont été aménagées. La première, en plein milieu de l'espace à vivre, est le centre névralgique du foyer, tout en restant élégante et bien équipée. La seconde est le petit plus haut-de-gamme du logement, qui est utilisée en complément pour les grandes occasions. Découverte en pages suivantes de ces espaces pas comme les autres.
Trio bois, verre et pierre pour une cuisine avec îlot central

La cuisine, un espace partagé par toute la famille

La cuisine, un espace partagé par toute la famille - Création de deux cuisines
La cuisine, un espace partagé par toute la famille - Création de deux cuisines © Cuisines Charles Bigant
Pas de doute possible, à voir la surface dédiée à la cuisine et la taille de l'îlot central : la pièce est l'un des poumons du foyer. "Elle se trouve justement au milieu de la grande maison, et occupe une surface de 40 m2", nous explique Emmanuel Bigant, concepteur de cette cuisine, de la société Charles Bigant.
La table qui prolonge l'îlot permet d'assoir huit personnes. "La cuisine est pensée ici comme une pièce conviviale, où l'on se retrouve et où l'on se laisse aller aux confidences", souligne Emmanuel Bigant.
La cuisine, un espace partagé par toute la famille

Une paroi vitrée entre la cuisine et la salle à manger

Une paroi vitrée entre la cuisine et la salle à manger - Création de deux cuisines
Une paroi vitrée entre la cuisine et la salle à manger - Création de deux cuisines © Cuisines Charles Bigant
Rien ne vient gêner le regard, puisque la cuisine est séparée d'une salle à manger (dont on voit la table et les chaises au premier plan) par un mur, paré de bois vieilli, dont une grande partie est remplacée par une paroi vitrée.
La paroi quasi invisible ne jure pas avec l'élégance de la cuisine. L'on circule ainsi de part et d'autre de ce mur, pour passer de l'un à l'autre des espaces.
On note l'homogénéité entre le sol en pierre de Cascais, le bois vieilli et la couleur taupe des façades des placards. "Dans une cuisine, beaucoup d'éléments accrochent le regard, explique Emmanuel Bigant. Il faut créer une harmonie de couleurs et de matériaux, pour apaiser, tout en restant moderne".
Une paroi vitrée entre la cuisine et la salle à manger

Une cuisine baignée de lumière

Une cuisine baignée de lumière - Création de deux cuisines
Une cuisine baignée de lumière - Création de deux cuisines © Cuisines Charles Bigant
La pièce est totalement baignée de lumière, grâce à une grande baie vitrée ouvrant sur le jardin. Comme les rangements sont en harmonie avec le mur et le sol, la table et le plan de travail en quartz blanc apparaissent comme un reflet du plafond blanc. "Cela permet de faire rebondir la lumière" précise Emmanuel Bigant.
Trois espaces ont été définis pour rendre la cuisine la plus fonctionnelle possible : à gauche, le coin "lavage" ; au centre, la zone de préparation ; à droite (ici, hors champ), l'espace de cuisson.
Une cuisine baignée de lumière

Une espace dédié au lavage

Une espace dédié au lavage - Création de deux cuisines
Une espace dédié au lavage - Création de deux cuisines © Cuisines Charles Bigant
La partie de gauche de la cuisine est dédiée au lavage. Un grand évier double et sa robinetterie en inox permettent de laver les éléments qui ne trouvent pas leur place dans les deux lave-vaisselle, dont l'un est habilement dissimulé sous le plan de travail en quartz blanc.
Une espace dédié au lavage

De l'électroménager habilement dissimulé

De l'électroménager habilement dissimulé - Création de deux cuisines
De l'électroménager habilement dissimulé - Création de deux cuisines © Cuisines Charles Bigant
Plus généralement, l'ensemble de l'équipement électroménager de la cuisine est invisible ou presque. Ici, les portes cachent notamment deux réfrigérateurs, un four vapeur à haute pression et un deuxième lave-vaisselle.
L'équipement peut sembler excessif et, pourtant, il a été choisi avec soin. "Notre métier est aussi d'analyser les besoins de la famille en électroménager et en espace de rangement, explique Emmanuel Bigant. On définit ainsi les aménagements indispensables, en anticipant les évolutions sur 15 à 20 ans".
De l'électroménager habilement dissimulé

Un îlot central comme plan de travail

Un îlot central comme plan de travail - Création de deux cuisines
Un îlot central comme plan de travail - Création de deux cuisines © Cuisines Charles Bigant
La partie plein de l'îlot central tient lieu d'espace de préparation. Ce plan de travail supplémentaire joue aussi le rôle de zone de transition entre le coin lavage et le coin cuisine.
Un îlot central comme plan de travail

De l'inox pour réfléchir la lumière

De l'inox pour réfléchir la lumière - Création de deux cuisines
De l'inox pour réfléchir la lumière - Création de deux cuisines © Cuisines Charles Bigant
La crédence de la zone de cuisson est parée d'inox. Une manière de refléter plus encore la lumière naturelle.
A droite, un rideau de métal permet d'occulter les appareils électroménagers qui doivent rester à portée de main, mais gênent visuellement. "Parfois, il faut sacrifier l'esthétique pour le côté pratique", regrette Emmanuel Bigant, avant de préciser que le choix de l'inox permet de fondre le rideau dans l'ensemble.
De l'inox pour réfléchir la lumière

Un espace de cuisson aux multiples fonctions

Un espace de cuisson aux multiples fonctions - Création de deux cuisines
Un espace de cuisson aux multiples fonctions - Création de deux cuisines © Cuisines Charles Bigant
Dans cette troisième zone de la cuisine, un grand four et une table de cuisson équipent le deuxième plan de travail.
"Créer l'espace le plus adapté à une famille, c'est un travail d'équipe. Il faut se concerter aussi avec les futurs utilisateurs", insiste Emmanuel Bigant.
Un espace de cuisson aux multiples fonctions

Une arrière-cuisine moderne dans la continuité de la première

Une arrière-cuisine moderne dans la continuité de la première - Création de deux cuisines
Une arrière-cuisine moderne dans la continuité de la première - Création de deux cuisines © Cuisines Charles Bigant
Enfin, une seconde cuisine est aménagée dans la continuité physique et esthétique de la première. Elle se situe un peu plus loin (on devine les chaises de la cuisine, au second plan à droite) et, contrairement à la cuisine principale, elle est cachée aux yeux des visiteurs. "Elle est surtout utilisée lorsque les propriétaires reçoivent dans la salle à manger", explique Emmanuel Bigant. L'on peut ainsi y finir de préparer les assiettes en toute discrétion.
Cette "arrière-cuisine" ultra-moderne possède un évier, un lave-vaisselle, une petite table de cuisson, un four, un four à micro-ondes, une cave à vin, un tiroir chauffant et un réfrigérateur-congélateur.
Une arrière-cuisine moderne dans la continuité de la première
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic