L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Biré Bitori, un bar suspendu au-dessus du vide

Par G.N.
,
le 25 mars 2016
C'est un bar-restaurant luxueux et unique qu'ont imaginé les designers de Tall Arquitectos : le Biré Bitori se trouve comme suspendu à la falaise, face à un panorama grandiose, orné d'une cascade parmi les plus hautes du Mexique. Et pour donner le vertige à ses clients, il est même doté d'un plancher en verre... Frissons garantis.
Les amateurs de sensations fortes ont trouvé leur bar préféré : après quelques sauts de base jump et une bonne session de slackline, rien de tel que de siroter un cocktail sur la terrasse du Biré Bitori. L'établissement, qui rassemble un bar et un restaurant, présente la particularité d'être... suspendu au-dessus du vide, à plus de 200 mètres du sol, dans le Copper canyon, au Mexique.
Découvrez le projet en images dans les pages suivantes.
Biré Bitori, un bar suspendu au-dessus du vide

Biré Bitori, un bar au plancher de verre

Biré Bitori, un bar au plancher de verre - Biré Bitori
Biré Bitori, un bar au plancher de verre - Biré Bitori © Tall Arquitectos
La structure en porte à faux, d'aspect monolithique, semble rapportée sur la paroi rocheuse et fait s'inquiéter sur la solidité de son ancrage. Rajoutant encore une source de vertige, les créateurs du projet ont également prévu d'insérer, au beau milieu du plancher du restaurant, un dallage en verre permettant d'apercevoir le fond du canyon.
Biré Bitori, un bar au plancher de verre

Biré Bitori, un bar qui fait face à une gigantesque cascade

Biré Bitori, un bar qui fait face à une gigantesque cascade - Biré Bitori
Biré Bitori, un bar qui fait face à une gigantesque cascade - Biré Bitori © Tall Arquitectos
Car le restaurant est implanté non loin d'Ocampo, dans l'Etat de Chihuahua, dans le nord du pays. Et il fait face à la très impressionnante cascade de Basaseachic, la deuxième la plus haute de tout le pays, avec 246 mètres d'à pic. Saisonnière, cette dernière est mieux visible au printemps. Cependant, le site choisi, superbe et majestueux, pose un problème : il est au cœur d'un parc naturel... Les autorisations pourraient être difficiles à obtenir pour construire puis exploiter touristiquement l'établissement.
Biré Bitori, un bar qui fait face à une gigantesque cascade

Biré Bitori, un bar dans un bloc design

Biré Bitori, un bar dans un bloc design  - Biré Bitori
Biré Bitori, un bar dans un bloc design - Biré Bitori © Tall Arquitectos
Architecturalement, la création de Tall Arquitectos(Lazaro Gutierrez Cortina Sainz, Leonardo Montero Tello, Sebastian Gutierrez Cortina Sainz) est assez simple, avec une structure carrée sur deux niveaux : l'étage haut accueille le bar, tandis que l'étage bas héberge le restaurant. Les clients, qui arrivent par le haut de la falaise, ne perçoivent de l'ensemble qu'un discret muret et un petit plan d'eau en déclivité qui les guide vers l'entrée. L'édifice, qui est enchâssé dans la roche, évoque à la fois la Casa Brutale, du studio grec OPA, elle aussi munie d'une piscine et d'un balcon en porte-à-faux jaillissant d'une falaise, et la Cliff House, des Australiens de Modscape, également adossée à une paroi rocheuse.
Biré Bitori, un bar dans un bloc design

Biré Bitori, un volume plutôt simple vu d'en haut

Biré Bitori, un volume plutôt simple vu d'en haut - Biré Bitori
Biré Bitori, un volume plutôt simple vu d'en haut - Biré Bitori © Tall Arquitectos
Vu du ciel, le projet dévoile son apparente simplicité : un carré évidé en son centre, qui s'appuie à la falaise comme un balcon surdimensionné. L'accès s'effectue par la rampe de gauche, en pente douce.
Biré Bitori, un volume plutôt simple vu d'en haut

Biré Bitori, un bar qui procure des sensations fortes

Biré Bitori, un bar qui procure des sensations fortes - Biré Bitori
Biré Bitori, un bar qui procure des sensations fortes - Biré Bitori © Tall Arquitectos
Les grandes dalles de verre trempé qui composent le centre du plancher de la salle à manger, sont également visibles depuis le bar, où un atrium est ménagé à leur verticale. Tout est fait pour renforcer cette sensation de vertige et de chute. En revanche, les architectes mexicains se montrent avares en données chiffrées : aucune surface n'est avancée, ni aucun budget ou calendrier quant à la concrétisation du projet. Les plus impatients devront se tourner vers d'autres adresses pour assouvir leur soif... d'acrophilie.
Biré Bitori, un bar qui procure des sensations fortes

Biré Bitori, une entrée minimaliste

Biré Bitori, une entrée minimaliste - Biré Bitori
Biré Bitori, une entrée minimaliste - Biré Bitori © Tall Arquitectos
L'accueil se veut discret : un mur guide les visiteurs vers le précipice. Il masque en partie le décor grandiose afin de ménager l'effet de surprise.
Biré Bitori, une entrée minimaliste

Biré Bitori, une sobriété affichée à l'intérieur

Biré Bitori, une sobriété affichée à l'intérieur - Biré Bitori
Biré Bitori, une sobriété affichée à l'intérieur - Biré Bitori © Tall Arquitectos
La salle de restaurant, située au niveau inférieur, affiche une grande simplicité. Pas de bling bling mais des matériaux naturels avec un mobilier en bois et des parois aux couleurs minérales qui rappellent la falaise.
Biré Bitori, une sobriété affichée à l'intérieur

L'entrée du Biré Bitori le soir venu

L'entrée du Biré Bitori le soir venu - Biré Bitori
L'entrée du Biré Bitori le soir venu - Biré Bitori © Tall Arquitectos
L'entrée de nuit dévoile des éclairages encastrés. Il est nécessaire de passer sous le bassin pour atteindre la terrasse. Rien ne dit, en revanche, s'il est possible de voir la cascade à la seule lueur de la lune...
L'entrée du Biré Bitori le soir venu

Parc de Basaseachic

Cascade Mexique
Cascade Mexique © Wikimedia CC
La cascade de 246 mètres de haut est la 2e plus haute du Mexique. Elle s'écoule principalement au printemps et jaillit dans le canyon Copper qui tire son nom de la couleur rougeâtre de la roche.
Parc de Basaseachic
Nous vous recommandons

Avec le froid qui s'installe, la tentation de rallumer son chauffage se fait sentir. Les gestes indispensables pour chaque type d'équipements.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic