L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le troc de maison fait de plus en plus d'émules en France

Par Amélie Pierquin
,
le 14 mars 2014
Echange de clés
Echange de clés © footolia
Troquer sa maison en Bretagne contre une villa à Malibu, c'est possible. De plus en plus de français ont succombé à l'appel de l'échange de maison, le temps des vacances. Une nouvelle tendance décryptée par une étude de l'Université de Bergame basée sur les chiffres du site TrocMaison.com.
Par ces temps de crise, la consommation collaborative est en plein boom. Pour faire un maximum d'économies, l'on privilégie l'échange d'individu à individu et l'optimisation de l'utilisation de ses biens.
Les Français en sont de plus en plus friands. Aujourd'hui l'on prête ses services, ses outils, sa voiture et même... sa maison ! Échanger son logement avec un inconnu pour les vacances, c'est possible. 6% des français ont déjà fait du troc de maison, et ce chiffre tend à augmenter significativement.
L'étude* menée par l'université de Bergame sur la communauté TrocMaison.com décrypte les pratiques de cette nouvelle façon de voyager.

Troquer sa maison, comment ça marche ?

L'expression "mi casa es su casa" prend tout son sens. Des sites Internet comme TrocMaison.com mettent en relation des voyageurs qui ne se connaissent pas, afin qu'ils échangent leurs logements le temps des vacances, dans n'importe quelle ville ou région du monde. Les échanges sont totalement gratuits et permettent d'éviter la contrainte de l'hôtel. C'est une façon inédite de visiter un pays ou une ville : dans la peau d'un habitant, loin des sentiers battus du tourisme.
Selon l'étude Bergame, 63 % des "échangeurs de maisons" assurent utiliser ce service, entre autres, pour l'authenticité de l'expérience culturelle et la possibilité de voyager plus souvent.
L'autre raison de cet engouement est, bien sûr, financière. Avec ce système, les adeptes du troc de maison économisent entre 50 et 70 % sur leurs frais de voyage, ce qui leur permet de partir en vacances deux fois plus souvent. D'ailleurs, les trois quarts des membres du site ont déjà effectué plus de deux échanges.
Famille Drake - TrocMaison.com
Famille Drake - TrocMaison.com © TrocMaison.com
 

De nouveaux services bien sélectionner sa maison

Mais, si cette nouvelle façon de voyager fait de plus en plus d'adeptes, c'est aussi grâce à la connexion par affinités. TrocMaison.com a, en effet, lancé un nouveau service mettant en relation les voyageurs au profil similaire. Ainsi, les familles avec enfants en bas âge peuvent rencontrer des familles qui leur ressemblent et échanger, en plus de leurs logements, tous les équipements pour bébés, poussettes, siège auto, etc.
De plus, avec la recherche multicritères, les amateurs de sports pourront trouver des maisons à proximité des stades ou avec une salle de gym et les personnes handicapés, des logements accessibles.
Ces nouvelles pratiques sont largement facilitées par Internet. On pourrait donc penser que ce mode alternatif de voyage est pratiqué par des jeunes, mais il n'en est rien. L'étude démontre que ce sont les 45-54 ans qui sont les plus représentés (28,3%), les moins de 34 ans étant les moins nombreux (5,9%).
En 2014, plus de 130.000 échanges sont attendus par le site TrocMaison.com.
* Enquête s'appuyant sur les 46.000 membres de HomeExchange.com. L'enquête a eu lieu au premier trimestre 2013 et a permis de recueillir 7.000 réponses qualifiées.
Le troc de maison fait de plus en plus d'émules en France
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic