L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

A Paris, une maison à la croisée des styles

Par Leslie Cottenceau-Mathurin
,
le 27 juillet 2009
Sans être passive, high-tech ou même "à la mode", la maison de Laurent Chapuis, située au cœur de la capitale, n'en est pas moins résolument contemporaine. Mais, plutôt que d'afficher clairement une tendance, elle réunit plusieurs influences pour se poser à la croisée des styles...
Entre l'intégration à l'univers urbain et une demeure résolument originale, une façade largement ouverte au nord et l'écologie, des technologies ultraperformantes et la volonté de ne pas vouloir les exhiber... L'architecte de cette maison en forme de cube, Pablo Katz, a refusé de trancher. Plutôt que de mettre en exergue l'un de ces éléments en particulier, il a, au contraire, envisagé le projet dans sa globalité pour proposer un habitat le plus harmonieux possible.

Un écologisme mesuré

D'écologisme, il en est bien sûr question dans cette habitation moderne : "La maison est très performante du point de vue environnemental, explique Pablo Katz. Elle possède une isolation renforcée, des panneaux solaires, des planchers chauffants basse température, une VMC double flux ou encore une toiture végétalisée". Une démarche qui se retrouve aussi dans le choix de matériaux tels que le bois, le verre et l'acier qui sont tous recyclables, ajoute le propriétaire Laurent Chapuis.
Mais il ne s'agit pas d'une maison "verte" ou, en tout cas, "ce n'est pas un but en soi", s'accordent les deux hommes. "L'écologie est, ici, raisonnée et critique, assure Pablo Katz. Nous avons, par exemple, ouvert une large façade au nord, ce qu'une maison passive interdirait. En fait, nous avons préféré profiter de la lumière et de l'espace créé, sachant qu'au final, les performances énergétiques du logement restent remarquables". Même chose concernant l'eau chaude sanitaire : "Compte tenu des faibles surfaces de récupération et de la pollution de l'air en ville, nous avons décidé de ne pas récupérer les eaux pluviales, révèle-t-il. En revanche, les eaux usées sont réutilisées pour l'arrosage des plantations, la machine à laver le linge et les WC".

Une technologie discrète

La domotique est omniprésente dans cet habitat. Elle a d'abord une fonction esthétique : "Le système d'éclairage, commandé à partir des écrans tactiles, vise à créer de véritables décors, indique Laurent Chapuis. Nous pouvons ainsi choisir, en fonction de nos envies, le mode 'dîner intime', 'ambiance bar' ou encore 'home cinéma'"... Toute cette technologie a aussi une fonction éthique. Elle permet une gestion automatisée de la pompe à eau des murs végétaux et des stores intérieurs "qui se ferment dès que la chaleur du soleil se fait trop intense", signale le propriétaire.
Mais pour l'architecte, ce logement n'est pas pour autant "high-tech". Un travail a été fait, dès la conception de l'habitat, pour que tous ces appareils se fondent dans le reste du décor : "Les câblages ont été intégrés dans les cloisons et le local technique a été caché au sous-sol", souligne Laurent Chapuis. Seul l'écran tactile, présent à chaque étage, trahit les fonctionnalités de cette maison dont l'écrin sobre et intemporel apparaît au final, de la bouche même de Pablo Katz, "comme une évidence"...
Entrez visiter cette maison, à la croisée des styles, en cliquant sur suivant.
A Paris, une maison à la croisée des styles

Une maison en ville

Une maison en ville - maison à paris
Une maison en ville - maison à paris © Arnaud Runiccini
Il y a trois ans, Hélène et Laurent Chapuis ont craqué pour un terrain en plein coeur du 20 ème arrondissement. Après deux ans et demi de travaux, dirigés par l'architecte argentin Pablo Katz, est née la maison "cube".
Une maison en ville

Une bonne intégration

Une bonne intégration - maison à paris
Une bonne intégration - maison à paris © Arnaud Runiccini
Le maître-mot de cette maison est l'intégration. Ses pierres de taille renvoient parfaitement à celles des logements adjacents. Quant à la couleur du bois, elle renvoie à celle des tuiles alentours.
Une bonne intégration

Pas d'imitation

Pas d'imitation - maison à paris
Pas d'imitation - maison à paris © Arnaud Runiccini
Mais qui dit intégration ne dit pas imitation et cette demeure d'exception conserve son originalité grâce à sa forme cubique et certains matériaux prépondérants comme le verre et le bois.
Pas d'imitation

Garage - A Paris, une maison à la croisée des styles

Garage - maison à paris
Garage - maison à paris © Arnaud Runiccini
Le rez-de-chaussée accueille le garage et le local technique. Le garage a été traité comme une véritable pièce à vivre, qui s'ouvre sur une baie vitrée, remplie de bambous.
Garage - A Paris, une maison à la croisée des styles

Local technique - A Paris, une maison à la croisée des styles

Local technique - maison à paris
Local technique - maison à paris © Arnaud Runiccini
Le local technique, qui accueille toute la domotique de la maison, est caché au rez-de-chaussée. Pour commander toutes les technologies disponibles, il suffit de se connecter à un simple PC, que ce soit de la maison ou de n'importe quel ordinateur du monde, si les propriétaires en voyage veulent effectuer un réglage en vue de leur retour.
Local technique - A Paris, une maison à la croisée des styles

Cuisine - A Paris, une maison à la croisée des styles

Cuisine - maison à paris
Cuisine - maison à paris © Arnaud Runiccini
Seul l'écran tactile (situé à gauche sur la photo), présent à chaque étage, trahit les fonctionnalités de cette maison dont l'écrin reste sobre et intemporel. Il en existe un à chaque étage.
Cuisine - A Paris, une maison à la croisée des styles

Terrasse - A Paris, une maison à la croisée des styles

Terrasse - maison à paris
Terrasse - maison à paris © Arnaud Runiccini
La cuisine s'ouvre sur une première terrasse qui est propice aux apéritifs ou aux goûters. Ses meubles blancs, provenant de Foppapedretti Atelier, s'intègrent parfaitement à son ambiance zen.
Terrasse - A Paris, une maison à la croisée des styles

Salle à manger

Salle à manger - maison à paris
Salle à manger - maison à paris © Arnaud Runiccini
La salle à manger est encadrée de murs en béton brut qui collent parfaitement à l'ambiance épurée. Quant au mobilier, il a été choisi pour ses teintes classiques et intemporelles.
Salle à manger

Escalier - A Paris, une maison à la croisée des styles

Escalier - maison à paris
Escalier - maison à paris © Arnaud Runiccini
Fait de bois et d'acier, l'escalier qui permet d'accéder aux niveaux supérieurs témoigne de la diversité des matériaux utilisés dans cette maison.
Escalier - A Paris, une maison à la croisée des styles

Salle de bain

Salle de bain - maison à paris
Salle de bain - maison à paris © Arnaud Runiccini
Le deuxième étage accueille la suite parentale, la bibliothèque et la salle de bain qui ne déroge pas à la règle de la sobriété.
Salle de bain

Espace enfant - A Paris, une maison à la croisée des styles

Espace enfant - maison à paris
Espace enfant - maison à paris © Arnaud Runiccini
Le troisième étage est consacré à l'espace enfant.
Espace enfant - A Paris, une maison à la croisée des styles

Baies vitrées - A Paris, une maison à la croisée des styles

Baies vitrées - maison à paris
Baies vitrées - maison à paris © Arnaud Runiccini
Les grandes baies vitrées permettent de découvrir le paysage urbain alentour. Lorsque la chaleur se fait trop forte, les stores se déroulent automatiquement.
Baies vitrées - A Paris, une maison à la croisée des styles

L'éclairage - A Paris, une maison à la croisée des styles

L'éclairage - maison à paris
L'éclairage - maison à paris © Arnaud Runiccini
Le système d'éclairage, commandé à partir des écrans tactiles, vise à créer de véritables décors. Il permet de choisir, en fonction des envies, le mode "dîner intime", "ambiance bar" ou encore "home cinéma".
L'éclairage - A Paris, une maison à la croisée des styles

Energies renouvelables - A Paris, une maison à la croisée des styles

Energies renouvelables - maison à paris
Energies renouvelables - maison à paris © Arnaud Runiccini
La maison est très performante du point de vue environnemental. Outre ses panneaux solaires situés sur le toit, elle possède une isolation renforcée, des planchers chauffants basse température, une VMC double flux ou encore une toiture végétalisée.
Energies renouvelables - A Paris, une maison à la croisée des styles

Le toit-terrasse

Le toit-terrasse - maison à paris
Le toit-terrasse - maison à paris © Arnaud Runiccini
La terrasse située sur le toit est la pièce culminante de la maison. Elle accueille un barbecue et un jaccuzzi, caché sous une banquette. Pour la protéger du soleil et de la pluie, une toile a été tendue à la façon des voiliers. Elle se replie automatiquement lorsque le vent se fait trop fort.
Le toit-terrasse
Nous vous recommandons

Transformée du sol au plafond, cette petite maison bretonne a complètement changé de visage. Modernisée, agrandie par deux extensions et entièrement repensée, elle affiche désormais un profil contemporain, où ses propriétaires profitent d'une vue dégagée sur la mer

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic