L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Sandrine Alouf, "l'atmosphériste" rêveuse

Par Claire PHAM
,
le 20 avril 2009
Sandrine Alouf est une passionnée des histoires. Elle a créé son propre métier afin de correspondre parfaitement à ses attentes : "atmosphériste". Après trois réalisations d'hôtels, une collection d'objets en perpétuelle évolution et quelques réalisations pour des privés et des sociétés, rencontre avec une "conteuse overbookée".
"Le mot Atmosphère vient du grec atmos qui signifie vapeur humide. On entend souvent par le terme atmosphère, la première de ses couches, à savoir la troposphère. L'atmosphère est une enveloppe gazeuse fondamentale à l'existence des Etres vivants et de la vie en milieu terrestre. Mais ce mot désigne également l'ambiance particulière d'un lieu. 'L'atmosphériste' devient alors la personne qui travaille sur les atmosphères des différents lieux dans lesquels évoluent les êtres humains", explique Sandrine Alouf. D'origine belgo-libanaise, cette passionnée de l'histoire des arts est un personnage haut en couleur.

Un parcours peu commun

portrait Sandrine Alouf
portrait Sandrine Alouf © Sandrine Alouf
 Ni architecte, ni décoratrice d'intérieur, elle est la combinaison de tout cela. D'abord conservatrice de musée en Belgique, puis photographe pour enfin aboutir à "atmosphériste", Sandrine Alouf a un parcours pas comme les autres. D'ailleurs, ses passions le sont également. Les nuages tout d'abord. Elle les photographie sans cesse en annotant le lieu, la date et l'heure. Avec désormais plus de 5.000 photos de nuages, elle s'est lancée un pari fou : décorer un lieu public entier qu'avec des photos de "ses" nuages. Pari réussi avec la station de métro Luxembourg à Paris, qui connaît un tel engouement auprès des voyageurs qu'"au lieu de rester six mois comme cela était prévu, mes nuages sont restés un an !", s'exclame l'atmosphériste. De cette expérience est née une rencontre décisive avec l'architecte Vincent Bastie. Ce dernier souhaite, en effet, lui faire décorer le hall d'entrée d'un hôtel de nuages. Cependant, après discussions, elle lui présente un projet ambitieux qui lui tient particulièrement à cœur : faire un lit en lévitation ! "Je voulais que les personnes se sentent sur un nuage, au 7ème ciel, dans un univers tout cotonneux", souligne Sandrine. Un an plus tard, elle réalise ce rêve pour l'hôtel "Le Five" à Paris (5ème). Le lit semble littéralement flotter à plus d'1.50 mètre du sol dans une ambiance digne des Mille et une nuits.
five hotel chambre lit suspendu
five hotel chambre lit suspendu © Christophe Bielsa
 
Autre lieu, autre ambiance avec l'hôtel Sublim Eiffel dans le 15ème arrondissement. "Ici, je me suis plus intéressée à ce que le voyageur se sente complètement immergé dans Paris. La moquette se trouve être un plan des rues de la ville, le carrelage est celui que l'on trouve dans le métro... ", souligne l'artiste. A l'Apostrophe, ce sont l'histoire des écritures qui l'a inspiré. "En effet, l'écriture n'est pas arrivée d'un coup!". De simples traces au début, puis des dessins, jusqu'aux hiéroglyphes pour aboutir au mot, les étages de cet hôtel racontent toute l'évolution. Puis viennent les chambres "imprimeries", "affiche"... Et de rajouter : "ce qui m'intéresse vraiment, c'est de raconter une histoire. Je ne comprends pas les gens qui reviennent d'un voyage ou d'un lieu en me disant qu'il n'y a rien à voir. Selon moi, il y a toujours quelques choses ! J'aime les découvrir avec la naïveté d'un enfant".
Actuellement, Sandrine travaille sur de nombreux projets : l'hôtel parisien quatre étoiles "Secret de Paris", un autre hôtel au Maroc, une collection de papier peint "Vestiges d'avenir" fait à partir de vieux papiers défraichis, un livre sur l'art du geste chez les Rothschild et, bien sûr, toujours des photos de nuages. On l'aura compris, Sandrine Alouf est une femme très prise.
Renseignement :
contact@sandrinealouf.com
www.sandrinealouf.com
Pour découvrir quelques réalisations de l'atmosphériste, cliquez sur suivant.
Pour lire l'article consacré à l'hôtel Five, cliquez ici
Sandrine Alouf, "l'atmosphériste" rêveuse

L'atelier de l'atmosphériste

atelier Sandrine Alouf
atelier Sandrine Alouf © Sandrine Alouf
L'antre de l'artiste est décoré de ses nombreuses photos de nuages !
Un espace zen et propice à ses nombreuses idées...
L'atelier de l'atmosphériste

Une chambre de l'hôtel Apostrophe

chambre hotel Apostrophe
chambre hotel Apostrophe © Apostrophe
A l'Apostrophe, ce sont l'histoire des écritures qui a inspiré Sandrine Alouf. "En effet, l'écriture n'est pas arrivée d'un coup!". De simples traces au début, puis des dessins, jusqu'aux hiéroglyphes pour aboutir au mot, les étages de cet hôtel racontent toute l'évolution. Puis viennent les chambres "imprimeries", "affiche"...

Hôtel Apostrophe à Paris

Hôtel Rive gauche
3, rue de Chevreuse
75 006 Paris
T : 01 56 54 31 31
Une chambre de l'hôtel Apostrophe

Une autre chambre de l'Hôtel Apostrophe

Une autre chambre de l'Hôtel Apostrophe - chambre Hôtel Apostrophe
Une autre chambre de l'Hôtel Apostrophe - chambre Hôtel Apostrophe © Apostrophe
Avec ses seize chambres, le lieu nous transporte dans un poème où chaque vers correspond à un espace de détente.
Une autre chambre de l'Hôtel Apostrophe

L'escalier de l'hôtel Apostrophe

Escalier hôtel Apostrophe
Escalier hôtel Apostrophe © Apostrophe
L'escalier transporte le voyageur dans l'évolution de l'écriture.
L'escalier de l'hôtel Apostrophe

Papier peint "Fall" de la collection "Vestiges d'avenir"

papier peint collection Vestige d'avenir
papier peint collection Vestige d'avenir © Sandrine Alouf
Dimensions :
54 x 300 cm
Lé : 169 euros
Possibilité de triptyque sur demande.
Possibilité d'autres dimensions sur commande.
Papier peint "Fall" de la collection "Vestiges d'avenir"

Papier peint "Scratch" de la collection "Vestiges d'avenir"

Papier peint "Scratch" de la collection "Vestiges d'avenir" - papier peint collection Vestige d'avenir
Papier peint "Scratch" de la collection "Vestiges d'avenir" - papier peint collection Vestige d'avenir © Sandrine Alouf
Dimensions :
70 x 300 cm
Lé : 199 euros
Possibilité de triptyque sur demande.
Possibilité d'autres dimensions sur commande.
Papier peint "Scratch" de la collection "Vestiges d'avenir"

Papier peint "Sunburn" de la collection "Vestiges d'avenir"

Papier peint de la collection "Vestiges d'avenir"
Papier peint de la collection "Vestiges d'avenir" © Sandrine Alouf
Dimensions :
70 x 300 cm
Lé : 199 euros
Possibilité de triptyque sur demande.
Possibilité d'autres dimensions sur commande.
Papier peint "Sunburn" de la collection "Vestiges d'avenir"

Tapis "Plaque arbre"

tapis égout marseillais
tapis égout marseillais © Sandrine Alouf
Deux dimensions :
Tapis "Plaque arbre"

Tapis "Plaque arbre"

tapis plaque arbre
tapis plaque arbre © Sandrine Alouf
Deux dimensions :
Ganse : gris anthracite
100% polyamide
Tapis "Plaque arbre"

Tapis "Pavé Bruxellois"

tapis pavé
tapis pavé © Sandrine Alouf
Dimensions : 170 x 240 cm
Prix public : 390 euros
Tapis "Pavé Bruxellois"

Tapis "Pavé New-Yorkais"

Tapis "Pavé New-Yorkais" - tapis pavé
Tapis "Pavé New-Yorkais" - tapis pavé © Sandrine Alouf
Dimensions : 170 x 240 cm
Prix public : 390 euros
Ganse : gris anthracite
100% polyamide
Tapis "Pavé New-Yorkais"
Nous vous recommandons

Habilement transformé, cet ancien couvent où le charme et l'élégance des vieilles pierres se marient parfaitement au confort moderne.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic