L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un nuage sur les toits de Paris

Par Valentin Boudonnet
,
le 2 mai 2013
Installé précédemment à Bordeaux, le Nuage est un habitat écologique autant qu'une œuvre d'art qui a pris place au-dessus du Canal Saint-Martin, sur le toit du Point éphémère, jusqu'au 15 mai. Sans eau ni électricité, il permet de vivre une expérience inédite à la croisée du camping sauvage et du refuge de montagne. Visite au sommet.
La communauté urbaine de Bordeaux (la CUB) et le tandem Zebra3/Buy-Sellf sont sur un petit nuage. Leur création quitte sa région d'origine pour aller faire un tour du côté de la capitale jusqu'au 15 mai prochain. Et quel lieu plus approprié pour accueillir un événement temporaire de ce type que le Point éphémère, célèbre salle de concerts parisienne et lieu d'expositions ?

Le Point éphémère a la tête dans le Nuage

A peine visible depuis le Canal Saint-Martin, ce refuge, logiquement appelé le "Nuage", est présenté par ses concepteurs comme "une micro-architecture ludique et poétique proposant un couchage pour sept personnes." Intégralement réalisé en bois, le Nuage est composé de trois lits double et d'un lit simple mais ne dispose pas d'accès à l'eau, ni l'électricité.
En revanche, il ouvre gracieusement et ses portes gratuitement (une réservation préalable auprès du Point éphémère doit tout de même être effectuée) à quiconque cherche à vivre une expérience rappelant le camping sauvage improvisé et les nuits à la belle étoile.
Le cadre parisien étant à l'opposé des étendues vertes bordelaises (parcs ou bords de lac) où venait traditionnellement se poser le Nuage, il a fallu faire souffler un vent de verdure sur les toits de Paris. Ainsi, les plus aguerris ont désormais l'occasion de passer une soirée et une nuit, en famille ou entre amis, entourés de bambous et de pelouse synthétique, ne serait-ce que pour retrouver le goût de l'inhabituel et échapper au quotidien.

Libre comme l'air

Le choix de la forme du Nuage fait par ailleurs appel aux notions de liberté, de légèreté et même de flânerie. Telle une yourte ou un modeste refuge de randonneurs, il exige de se satisfaire de peu et d'apprécier la convivialité "Clin d'œil à l'architecture utopique, teintée de réminiscences de caravaning, cette œuvre en forme de cumulus convoque le mythe de la cabane et suscite la rêverie" résume la CUB sur son site officiel.
Créé à Bordeaux pendant le festival "Panoramas" en 2010, le Nuage devrait y retourner sitôt son escapade parisienne finie pour une autre manifestation culturelle bien connue : "l'Été métropolitain".

Le "Nuage"

Le Point éphémère, 200 Quai de Valmy
75010 PARIS
Jusqu'au 15 mai 2013
Gratuit sur réservations uniquement auprès du Point éphémère : reservation@pointephemere.org
Un nuage sur les toits de Paris

Sur les toits de Paris

Vue d'ensemble - Le Nuage - Point éphémère
Vue d'ensemble - Le Nuage - Point éphémère © CUB / Florian Chavanon
Le Point éphémère dispose d'un espace de toit-terrasse de plus de 900m². La faute au manque de certaines autorisations, il est encore impossible pour eux d'organiser des concerts à une telle hauteur. En revanche, avec l'accord de la ville de Paris, ils ont réussi à obtenir l'autorisation d'y "héberger" pendant quelques semaines le Nuage.
Une chance qui permet aux locataires d'un soir de profiter d'une belle vue sur le Canal Saint-Martin ainsi que le carrefour Stalingrad-Jaurès.
Sur les toits de Paris

Un intérieur pas si petit que cela

Le "Nuage" intérieur - CUB - Point éphémère
Le "Nuage" intérieur - CUB - Point éphémère © CUB / Florian Chavanon
Le Nuage est intégralement réalisé en bois.
Il dispose de sept couchages, dont trois lits double. En revanche, il n'y a pas d'accès à l'eau, ni l'électricité.
L'intégration de crochets pour suspendre vêtements et petits sacs n'est là que pour éviter que les affaires personnelles traînent sur le sol. L'ensemble affiche une rondeur bienveillante qui correspond parfaitement au visuel extérieur.
Un intérieur pas si petit que cela

Un vrai nuage

Un vrai nuage - Le "Nuage" - CUB - Point éphémère
Un vrai nuage - Le "Nuage" - CUB - Point éphémère © CUB / Florian Chavanon
Son nom n'est pas usurpé. La création de Zebra3/Buysellf et de la CUB ressemble vraiment à l'image que l'on a du nuage. Seules les petites ouvertures nécessaires au passage de la lumière dénotent quelque peu.
Un vrai nuage

Un petit coin de verdure en haut d'un toit

Le "Nuage" végétation - CUB - Point éphémère
Le "Nuage" végétation - CUB - Point éphémère © CUB / Florian Chavanon
Comme les jardins sur les toits, le Nuage apporte un petit coin de verdure à la vie parisienne.
Si la pelouse est synthétique, les bambous installés tout autour de la construction sont, en revanche, bien naturels et pallient l'absence de véritable espace vert comme il y en avait à Bordeaux, sur le lieu de l'installation du Nuage.
Un petit coin de verdure en haut d'un toit

Le Nuage, de nuit

Le "Nuage" nuit - CUB - Point éphémère
Le "Nuage" nuit - CUB - Point éphémère © CUB / Florian Chavanon
Même sans électricité, le Nuage ne manque pas de lumière la nuit.
A hauteur des lampadaires et autres éclairages nocturnes, ses occupants ne devraient avoir aucun mal à se voir et profiter de la soirée, tant la lumière est présente, la nuit, dans le quartier.
Le Nuage, de nuit
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic