L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Metz mise sur la biomasse

le 28 janvier 2013
UEM Metz
UEM Metz © UEM
La ville de Metz est désormais majoritairement alimentée en électricité et en chaleur par une nouvelle centrale thermique à partir de biomasse. Composée d'une chaudière de 45 MW alimentée par des plaquettes de bois et d'un système de cogénération, l'usine alimente 10.000 ménages en électricité et près de 20.000 logements en chauffage.
Pour faire face aux besoins de production du réseau de chauffage urbain, Metz a choisi la biomasse. La principale centrale de la ville est désormais alimentée à 60 % par du bois (les 40 % restant provenant de combustibles fossiles, gaz et charbon). Les 100.000 tonnes de plaquettes annuellement nécessaires au fonctionnement de la centrale proviennent d'exploitations forestières situées dans un rayon de moins de 100 km (afin de limiter les distances de transport), de bois de récupération issu des centres de tri des déchets et d'écorces et résidus de scieries. La chaudière brûle en effet 20 tonnes par heure en période de chauffe.

Dix mille foyers alimentés

Plan réseau chaleur Metz
Plan réseau chaleur Metz © UEM
 De plus la chaleur générée par la production d'électricité est également réutilisée pour alimenter le réseau du chauffage urbain. Un système de cogénération, d'un rendement global de presque 80 % (contre 35 % pour une production classique), qui permet à l'unité UEM Metz-Chambière de produire de l'électricité pour 10.000 foyers et d'alimenter en chauffage l'équivalent de près de 20.000 logements. Le projet de centrale à biomasse UEM permet donc de remplacer la consommation de près de 20.000 tonnes de charbon par an et de présenter un bilan carbone neutre pour l'environnement. En outre, l'entreprise porteuse met également en avant la création et le maintien d'emplois locaux : 57 emplois ont été maintenus ou créés dans la filière bois et 80 liés à la construction de la nouvelle unité. En tout, ce projet aura nécessité 50 millions d'euros d'investissement et deux années de travaux.

Fiche technique :

Puissance de la chaudière thermique : 45 MW
Turbine à contre pression : 9,5 MWe
Production électrique : 44 millions de kWh/an
Rendement global : presque 80 %
Consommation annuelle : 100.000 tonnes de plaquettes de bois (68 % forestières, 20 % de récupération, 12 % de résidus de scieries)
Metz mise sur la biomasse
Nous vous recommandons

Transformée du sol au plafond, cette petite maison bretonne a complètement changé de visage. Modernisée, agrandie par deux extensions et entièrement repensée, elle affiche désormais un profil contemporain, où ses propriétaires profitent d'une vue dégagée sur la mer

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic