L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Des panneaux photovoltaïques Scheuten prennent feu, les associations s'alarment

le 2 juillet 2012
boitiers solexus
boitiers solexus © Boîtiers Solexus fondus
Plusieurs départs de feu liés à certains types de boîtiers de panneaux photovoltaïques Scheuten ont été remontés à l'association de particuliers producteurs de photovoltaïque. Le 27 juin dernier, un hangar s'est même entièrement embrasé en Alsace faisant trois blessés légers. Inquiètes, les associations tirent la sonnette d'alarme. Explications.
Le GPPEP (association de particuliers producteurs) et TPAMPS (association de professionnels) ont décidé de monter au créneau pour dénoncer plusieurs cas qui leur ont été rapportés à propos des panneaux photovoltaïques Scheuten défectueux.
Plusieurs incidents, dont des départs de feu, ont été signalés sur leur forum. Ils seraient liés à un problème de fabrication de certains types de boîtier de jonction, les Solexus, situés à l'arrière des modules. Ces boîtiers seraient susceptibles de s'enflammer accidentellement pendant la production du courant (c'est à dire, dans la journée uniquement). "Un hangar s'est embrasé le 27 juin dernier à Eckweyersheim en Alsace faisant trois blessés légers. Ici, le système d'isolation a brûlé", nous explique Joël Mercy, président du GPPEP.

Réponse de Scheuten Solar

Pourtant cette difficulté est connue depuis plusieurs mois, la société Scheuten était au courant et avait même entamé la vérification de ses installations en juillet 2011. Malheureusement, elle a fait faillite en janvier 2012. Dans un courrier datant du 8 février 2012, elle préconise "un contrôle par un technicien habilité dans les meilleurs délais". Scheuten Solar, qui a succédé à Scheuten, se défend sur son site expliquant qu'elle "n'est pas obligée de faire quoi que ce soit et n'a aucune responsabilité concernant les boîtes défectueuses (...) mais dans le souci des anciens clients et de la responsabilité sociale de l'entreprise, le groupe invite les consommateurs disposant d'un boîtier produit entre septembre 2009 - juillet 2010 et installé sur une sous-toiture inflammable, à [les] contacter sur info@scheutensolar.com".

Des démarches envisagées

De même, les deux associations lancent un appel à tous les particuliers producteurs, qui utilisent cette marque de panneaux. On estime à "10.000 installations Scheuten en France", glisse Joël Mercy. Reste à savoir combien sont concernées par les boîtiers Solexus. D'après le constructeur, le taux de panne serait de 0.25 pour 1000. Joël Mercy indique que des contacts ont d'ores et déjà été pris avec l'avocat de la société d'assurance qui couvrait en responsabilité civile et matériel la société Scheuten. "Cette société est toujours existante et devra assumer ses responsabilités sur ce sujet, tout comme le fabricant Solexus et certains importateurs", précisent les associations. L'affaire ne semble donc que commencer...
*Mails des associations :
litige_scheuten@gppep.org et litige_scheuten@tpamps.fr
Des panneaux photovoltaïques Scheuten prennent feu, les associations s'alarment
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic