L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

De nouvelles normes d'entretien des chaudières

Par L C-M
,
le 10 décembre 2009
chaudière
chaudière © D. R.
Un arrêté en date du 15 septembre dernier vient d'être publié sur le Journal Officiel. Au programme : la mise en place de nouvelles normes concernant l'entretien des chaudières. Le point sur la réglementation.
En hiver, les systèmes de chauffage fonctionnent à plein régime. Raison de plus pour en prendre soin. Un arrêté sur les chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts a été publié le 31 octobre par le Journal Officiel. L'objectif ? Fixer les spécificités techniques et les modalités de l'entretien annuel, en particulier concernant les rejets de monoxyde de carbone.

Les conseils listés

En conformité avec cet arrêté, la personne chargée de l'entretien de la chaudière doit assurer son nettoyage, son réglage et, le cas échéant, le contrôle du brûleur à air soufflé, de la production d'eau chaude sanitaire, des systèmes de régulation de la température, du réseau de distribution et des émetteurs de chaleur.
Dans un délai de quinze jours suivant sa visite, le professionnel doit ensuite remettre une attestation d'entretien à l'usager. Y figurent, des conseils d'améliorations possibles de l'ensemble de l'installation de chauffage et l'intérêt éventuel de son remplacement, pour réduire les consommations d'énergie et la pollution.

Le cas du monoxyde de carbone

L'ensemble des conseils fournis par le professionnel sont donnés à titre indicatif et ont une valeur informative. Seule exception à la règle : concernant le monoxyde de carbone. Si son taux dans l'air ambiant est compris entre 20 ppm (NDLR : vingt pour un million) et 50 ppm, la situation est considérée comme anormale et le professionnel doit informer l'usager que des investigations complémentaires sont nécessaires. Mais si son taux dépasse 50 ppm, une injonction est alors faite à l'usager de maintenir sa chaudière à l'arrêt jusqu'à la remise en service de l'installation dans les conditions normales de fonctionnement.
Pour éviter ce type de mauvaise surprise, une seule solution : pensez à faire vérifier votre installation tous les ans, d'autant que cette précaution a été rendue obligatoire par le décret relatif à l'entretien annuel des chaudières, en date du 9 juin dernier.
Pour en savoir plus:
Chauffage au gaz : les règles à suivre
Entretien des chaudières : les normes renforcées
ou rendez-vous sur le site du service public
De nouvelles normes d'entretien des chaudières
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic