L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Gel confirmé pour le gaz, légère hausse pour l'électricité : les mesures de François Fillon

le 5 avril 2011
Gaz facture électricité
Gaz facture électricité © DR
Mardi, le Premier ministre a fait part, dans un communiqué, des nouvelles mesures afin de limiter l'impact de la hausse des prix de l'énergie.
Face au tollé provoqué par la flambée des prix de l'énergie - dernière en date, la hausse du gaz ce 1er avril - le Premier ministre avait réuni vendredi dernier les principaux acteurs gouvernementaux afin de travailler à cette question. Ce mardi 5 avril, François Fillon annonçait une série de mesures :
- Electricité : vers une hausse de 1,7% au 1er juillet
La hausse légère annoncée devrait être de 1,7%, inférieure à l'inflation. Par ailleurs, il est indiqué que proposition sera faite dans le prochain projet de loi de finance, que le relèvement de 0,3 centimes d'euros par kilowattheure de la contribution au service public de l'électricité (CSPE) prévu le 1er janvier 2012, en application des dispositions législatives actuelles, ait lieu pour moitié le 1er juillet 2011 et pour moitié le 1er juillet 2012. Il est précisé que "Ceci se traduira par une hausse de 1,2% de la facture des ménages à chacune de ces échéances et permettra de lisser l'effet de ce relèvement." D'ici au 30 juin 2012, le prix de l'électricité augmentera au total de 2,9% pour les ménages.
- Gaz naturel : pas d'augmentation au 1er juillet et une nouvelle formule
Le Premier ministre a chargé Christine Lagarde et Eric Besson d'élaborer une nouvelle formule tarifaire "ainsi que le recommande la CRE". Leur ai demandé également de revoir le contrat de service public qui lie GDF SUEZ à l'Etat, "afin de le rendre plus favorable au consommateur final lorsque les prix de marché sont durablement inférieurs au prix des contrats long terme."
- Économies d'énergie : intensification des mesures d'incitation
"Face à la hausse des prix des carburants, la meilleure réponse est de diminuer la dépendance de l'économie française aux énergies fossiles, ainsi que l'a permis le développement du parc
électro-nucléaire français, et de développer les économies d'énergie".
Nathalie Kosciusko-Morizet et Benoist Apparu sont chargés "d'intensifier les mesures favorisant les économies d'énergie et d'accélérer le déploiement des aides pour lutter contre la précarité énergétique", notamment à travers le programme de l'Anah "habiter mieux".
Gel confirmé pour le gaz, légère hausse pour l'électricité : les mesures de François Fillon
Nous vous recommandons

Découvrez les solutions de constructeurs pour des maisons plus performantes et plus confortables.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic