L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Photovoltaïque : avis contraires sur les tarifs d'achat

le 6 novembre 2012
Panneaux solaires
Panneaux solaires © G. Noble
La CRE a rendu publique la délibération portant sur les nouveaux tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque pour la période comprise entre le 1er octobre et le 31 décembre 2012. Inexorablement, ils poursuivent leur baisse : -3,5 % pour le résidentiel et -7,5 % pour les autres types de bâtiments. Et ce, malgré l'annonce gouvernementale d'arrêt de ce repli continu.
La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a publié, pour le dernier trimestre de l'année, les nouvelles valeurs pour les coefficients permettant de déterminer les prix d'achat du courant électrique produit par des installations photovoltaïques. Ces coefficients, S6 et V6, ont été respectivement fixés à 0,035 et 0,075. D'où des baisses de tarifs dans les mêmes proportions, à savoir -3,5 % pour le courant produit par une installation intégrée au bâti résidentiel et -7,5 % pour de l'électricité produite par une installation située sur un bâtiment à usage autre. Cela signifie que le kilowattheure sera désormais payé 34,15 centimes d'euro contre 35,39 auparavant dans le résidentiel.
Le calcul de ces coefficients SN et VN se base sur le nombre de demandes de raccordement reçues par les gestionnaires de réseaux. Cependant, le gouvernement avait annoncé un gel de la baisse des tarifs d'achat pour les installations d'une puissance inférieure à 100 kWc et vouloir limiter la baisse à 20 % au maximum sur l'ensemble de l'année. Or, si l'on se réfère au tableau de la CRE, la baisse du tarif T1 sur l'année a bien été de -16 % mais de -31,5 % sur les tarifs T2, T3 et T4, bien loin des recommandations gouvernementales. Au début du mois d'octobre, Delphine Batho annonçait même un arrêté portant le tarif d'achat de 17,5 à 18,4 c€/kWh (+5 %) pour certaines installations (puissance comprise entre 36 et 100 kWc). Mais la CRE propose, quant à elle, un tarif à seulement 16,19 c€/kWh...
La nouvelle grille tarifaire doit cependant encore être fixée par un arrêté d'homologation pris par les ministres en charge de l'Economie et de l'Energie qui ne suivront peut-être pas l'avis de la CRE.
Photovoltaïque : avis contraires sur les tarifs d'achat
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic