L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un nouvel étiquetage pour le label de chauffage au bois

le 11 février 2010
label flamme verte
label flamme verte © Flamme verte - Ademe
Le label de qualité Flamme Verte, géré conjointement par l'Ademe et les fabricants d'appareils de chauffage au bois (poêles, inserts, cuisinières), connaît depuis le 1er janvier 2010 un nouvel étiquetage permettant d'identifier les équipements les plus performants sur les plans énergétique et environnemental.
5, 4, 3, 2 ou 1 étoile(s) : depuis le 1er janvier 2010 les appareils de chauffage au bois domestique labellisés "Flamme verte" affichent désormais leurs qualités énergétique et environnementale sous la forme d'une étiquette de performance. Plus le nombre d'étoiles est élevé, plus l'appareil est performant.
Un nouvel étiquetage qui s'inscrit pleinement dans la démarche de poursuite des objectifs du Grenelle de l'environnement des fabricants d'appareils indépendants de chauffage au bois, signataires de la charte Flamme Verte, label qu'ils gèrent depuis dix ans conjointement avec l'Ademe.
"Pour être labellisés Flamme Verte, expliquent le Syndicat des énergies renouvelables et l'Ademe, dans un communiqué commun, les appareils doivent afficher 3, 4 ou 5 étoiles." Deux critères permettent d'établir le niveau d'étoiles de l'appareil : le rendement énergétique de l'équipement et le monoxyde de carbone (CO) émis dans l'atmosphère.

Evolution

Ces critères évolueront dans les années à venir, devenant de plus en plus exigeants. Ainsi, dès le 1er janvier 2011, le nombre d'étoiles sera également facteur de l'évaluation des poussières émises par l'appareil, "dans un souci d'amélioration constante des matériels et de la préservation de la qualité de l'air." A compter du 1er janvier 2012, seuls les appareils affichant 4 ou 5 étoiles seront labellisés Flamme Verte ; au 1er janvier 2015, le label ne sera plus accordé qu'aux seuls appareils dotés de 5 étoiles.
"Avec ce nouvel étiquetage, les fabricants d'appareils indépendants de chauffage au bois, regroupés sous la bannière Flamme Verte, entendent répondre aux attentes des pouvoirs publics en matière de qualité de l'air et souhaitent poursuivre la dynamique d'amélioration constante de leurs produits."
Selon le communiqué, 80% des appareils vendus sont labellisés Flamme verte, tandis que six millions de foyers utilisent en France un appareil de chauffage au bois (en comptant les cheminées ouvertes, non considérées comme des appareils de chauffage). Et de noter que les appareils labellisés sont "systématiquement éligibles au crédit d'impôt développement durable", un crédit d'un montant de 40% pour le remplacement de systèmes déjà existants par des plus performants, ou de 25% dans les autres cas.
Un nouvel étiquetage pour le label de chauffage au bois
Nous vous recommandons

Découvrez les solutions de constructeurs pour des maisons plus performantes et plus confortables.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic