L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Taxe carbone : estimation chiffrée en un clic

Par C.Chahi
,
le 21 septembre 2009
pollution
pollution © MD
Une association de consommateurs vient de mettre en ligne une calculette permettant à chacun d'estimer, d'après sa situation personnelle, le montant de sa taxe carbone. Un outil simple et pratique élaboré sur la base des propositions formulées par le chef de l'Etat le 10 septembre dernier.
Après plusieurs mois de débats ponctués par des effets d'annonces et même quelques couacs ministériels, la taxe carbone, également appelée contribution climat énergie (CCE), s'est enfin concrétisée. Le 10 septembre dernier, le chef de l'Etat a pris la parole pour expliquer son fonctionnement et surtout pour en dévoiler ses modalités de calcul. "Le Premier ministre nous a proposé de faire une moyenne de la valeur de la tonne de carbone sur le marché de la tonne de carbone depuis deux ans", a-t-il expliqué avant de conclure : "si on suit cette moyenne, on aboutit à une valeur de 17 € par tonne de CO2". Des chiffres qui n'ont pas suffi, comme l'a constaté Thierry Saniez, délégué général de l'association de consommateurs CLCV, à lever toutes les interrogations. "La taxe carbone reste mal comprise par une majorité de Français, témoigne-t-il. Les consommateurs veulent du concret, ils veulent savoir quel impact aura cette taxe sur leur budget".

4 centimes d'€/litre d'essence

Pour clarifier les choses, l'association a donc décidé de mettre en ligne une calculette permettant à chacun d'évaluer en fonction de sa situation personnelle le montant de sa taxe carbone et en a profité pour rappeler celui des compensations financières qui pourraient être perçues. "Quel carburant consommez-vous ? Quel est votre kilométrage annuel moyen ? Votre consommation annuelle estimée de fioul en litre, en gaz naturel ?" C'est en répondant à cette série de questions simples - huit cases à cocher en tout ! - que les particuliers peuvent obtenir une estimation, en sachant que le calcul d'effectue sur la base de 17 € la tonne de CO2 émise, comme l'avait proposée le chef de l'Etat dans son allocution. Pour donner un ordre d'idée, l'association précise que "la taxe carbone représenterait près de 4,5 centimes par litre de fioul et de gasoil, 4 centimes par litre d'essence et environ 0,35 centimes par KWh de gaz".
En ce qui concerne les compensations financières promises par Nicolas Sarkozy, l'association rappelle qu'elles devraient être versées en fonction de la taille de la famille et du lieu de vie, critère apprécié en fonction de la présence ou pas de transports urbains. "Au total, résume la CLCV, pour un couple avec deux enfants, la compensation atteindrait 110 euros dans une zone desservie en transports en commun, contre 140 euros s'il vit en zone rurale". Ces compensations réduiraient le montant de l'impôt à payer pour les ménages imposables et seraient versées sous la forme d'un chèque vert pour les ménages non imposables.

L'incitation plutôt que la contrainte

Les choses étaient floues, elles ont eu le mérite d'être éclaircies mais, il n'en reste pas moins que l'instauration même de cette taxe est toujours perçue d'un mauvais œil par une partie de la classe politique, de la population et donc, des associations de consommateurs. "Cette taxe n'a de sens que dans le cadre d'une réforme générale de notre fiscalité, s'insurge Thierry Saniez. Il faut être conscient que les comportements des particuliers n'évolueront pas par la contrainte". A la place, l'association trouverait plus judicieux de "donner aux gens les moyens de remplacer leurs équipements (voitures, dispositifs de chauffage...) par d'autres plus respectueux de l'environnement". Par ailleurs, elle s'inquiète du fait que l'évolution du montant la taxe n'est pas été évoquée : "s'il augmente, l'investissement dans de nouveaux équipements vaudra-t-il le coup ?" s'interroge Thierry Saniez. Encore et toujours des interrogations qui, selon l'association, ne pourront se dissiper qu'en organisant "un vrai débat public".
Pour essayer le simulateur Taxe Carbone de la CLCV, cliquez sur ici.
Taxe carbone : estimation chiffrée en un clic
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic