L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une énergie solaire lumineuse en Provence en 2008

Par Pauline Polgar
,
le 11 décembre 2007
soleil
soleil © DR
La Caisse des dépôts, en tant qu'investisseur institutionnel, s'est associée à Solaire Direct, l'opérateur français d'électricité dédié à l'énergie solaire, pour la création de cinq parcs solaires photovoltaïques en Provence, d'une puissance totale de 32 mégawatts, soit le plus grand programme de ce type en France.
Dans le courant du deuxième trimestre 2008, la France devrait faire un bond en avant en termes de puissance installée au sol en énergie renouvelable et notamment en solaire photovoltaïque. La Caisse des dépôts et Solaire Direct annoncent en effet un programme d'une puissance totale de 32 MW, sachant qu'en France, elle est actuellement de 40 MW, dont 15 seulement en métropole.
D'une valeur totale de 140 millions d'euros, les cinq parcs solaires photovoltaïques prévus seront répartis sur 80 hectares en Provence, dans le Var (Vinon-sur-Verdon) et les Alpes de Haute Provence (Oraison, Sainte-Tulle et les Mées - deux pour cette dernière commune). "Une fois ces projets aboutis, ils devraient permettre la production de 45.000 MW/h en année pleine, soit l'électricité consommée par 11.000 foyers, plus que n'en comptent lesdites communes" explique le communiqué d'annonce.
Les deux partenaires ont créé pour ce faire une filiale, Solaire Durance, détenue à 50.25% par Solaire direct et 49.75% par la Caisse des dépôts.

La France veut rattraper son retard dans le solaire

La Caisse des dépôts, investisseur institutionnel, entend donc contribuer de plus en plus dans le développement des énergies renouvelables: après l'éolien, la biomasse et la géothermie, c'est ainsi désormais au tour du solaire photovoltaïque. La France doit tenir ses objectifs, fixés au niveau européen, de 10% à l'horizon 2010 de consommation d'énergie primaire d'origine renouvelable (s'élevant en 2005 à 6,09% selon le baromètre Observer) et elle accuse un sérieux retard dans le domaine solaire. La Caisse des Dépôts précise ainsi que cet investissement dans Solaire Durance s'inscrit "dans sa stratégie de développement actif d'infrastructures de production d'énergies renouvelables, conformément aux objectifs fixés par les pouvoirs publics et en collaboration étroite avec les collectivités locales."

La "vallée solaire"

Les régions des Alpes confirment également leur place incontournable dans le développement de ce type d'énergie. L'essentiel des représentants du secteur y sont en effet basés, à tel point que l'on parle désormais ouvertement de "Vallée solaire". Dite vallée marquée en novembre dernier par le dévoilement du futur bâtiment de l'Institut National de l'Energie Solaire (INES-Le Bourget du Lac), en présence du Premier ministre. Solaire Durance veut, selon ses créateurs, s'inscrire pleinement dans ce projet. Une étape de plus pour la France pour rattraper son retard dans le domaine solaire.
Une énergie solaire lumineuse en Provence en 2008
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic