L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Fiabilité des détecteurs de fumée : un réel progrès mais des efforts restent à faire

le 6 février 2012
Campagne de prévention incendie 2009-2010
Campagne de prévention incendie 2009-2010 © Campagne de prévention incendie 2009-2010 - déc. 2009 - Ministère MEEDDM - DR
Dans son enquête 2012, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir se félicite que sur 14 détecteurs de fumée testés, 13 se soient révélés conformes, contre sept sur douze l'an dernier. En revanche, elle alarme sur la dangerosité d'un détecteur disponible pourtant déjà épinglé et déplore l'absence de véritable campagne de communication des pouvoirs publics.
Dans son numéro de février 2012, l'UFC-Que Choisir publie les résultats de ses tests sur la fiabilité des détecteurs de fumée, rendus désormais obligatoires dans tout logement d'ici 2015 par décret. L'année dernière, sur 12 détecteurs testés, seuls sept s'étaient révélés conformes. L'association constate "un progrès réel", avec 13 détecteurs conformes sur 14 testés.
Le "Lifebox Security", non conforme et pourtant toujours disponible
Mais elle "s'alarme" de la présence toujours effective d'un détecteur dont la dangerosité avait été pourtant dénoncée l'an dernier : le Lifebox Security (portant le n° de certificat 1134-CPD-032 et susceptible d'être commercialisé sous d'autres marques). La société Lifebox avait pourtant annoncé en août 2010, selon Que Choisir, son retrait ; et l'association de rappeler par ailleurs que le même modèle commercialisé par la marque IDK sous la référence DET010, avait également été retiré du marché par les autorités.
Mais, dénonce-t-elle, "Faisant fi de ce retrait, la société Lifebox continue donc à commercialiser ce produit qui fait courir un risque aux consommateurs en ne les alertant pas du danger imminent alors qu'ils se croient équipés d'un matériel efficace". Sans compter qu'il existe "un réel risque de confusion", puisqu'un autre modèle commercialisé par Lifebox a quant à lui été désigné "meilleur choix" de produit par le magazine de l'association. Du côté de Lifebox, l'on spécifie que "ce produit fait l'objet d'un rappel"*.
L'UFC-Que Choisir appelle enfin de ses vœux que les pouvoirs publics mettent en place une réelle campagne d'information à destination du grand public. "Il est notoire que l'installation de détecteurs peut-être plus dangereuse qu'utile si elle créée un sentiment de fausse sécurité ou si le déclenchement de l'alarme provoque des réactions de panique susceptibles d'avoir des conséquences dramatiques", explique-t-elle. "Promise il y a deux ans dans le cadre de la loi rendant obligatoire les détecteurs de fumées, la campagne d'information sur la conduite à tenir en cas d'incendie se fait toujours cruellement attendre en France."
* Suite à la parution de l'article, Lifebox a tenu à préciser :
"Dans le cadre d'un test comparatif paru en février 2012, sur les détecteurs de fumée, le mensuel QUE CHOISIR a fait paraître la phrase suivante : 'L'UFC-Que Choisir demande ... une enquête sur la société Lifebox, car ce détecteur aurait dû être retiré du marché en août 2010. Or, il est encore en vente.' Cette affirmation constitue une contrevérité. En effet, les produits qui se sont révélés défectueux ont bien été retirés du marché en août 2010 et LIFEBOX s'est en tous points conformé aux exigences de la réglementation en matière de retrait et de rappel produit."
Fiabilité des détecteurs de fumée : un réel progrès mais des efforts restent à faire
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic