L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

«Les intérieurs blancs sont raffinés», E. Condemine

Par Propos recueillis par S. G.
,
le 23 mars 2007
Elisabeth Condemine
Elisabeth Condemine
Pureté, luxe, raffinement… Styliste-coloriste, Elisabeth Condemine, revient sur la symbolique du blanc et son utilisation dans la maison.
Maison à part : Quelle est la symbolique du blanc ?
Elisabeth Condemine : Le blanc, c'est évidemment la lumière originelle. Il s'agit bien d'une couleur, puisque c'est la somme de toutes les couleurs de lumières. Le blanc évoque vraiment l'idée d'aller vers la lumière, l'étoile.
Mais comme toute couleur a un côté négatif, le blanc peut également évoquer le vide, et donc la mort. Dans certaines cultures, le blanc rappelle ainsi la notion de deuil, toutefois considéré comme un passage vers d'autres vies.
Maison à part : Et dans la maison ?
E. C. : Dans l'univers de la maison, on est dans une notion de pureté, d'innocence et de virginité. C'est l'idée de propreté et de neutralité. Cela tend également à des conceptions d'aristocratie, de luxe, car le blanc ne supporte aucun défaut ni taches.
Le blanc en déco est une couleur élégante et raffinée.
Maison à part : Justement, quel est le rôle du blanc dans la décoration et sur l'espace ?
E. C. : C'est la couleur qui met le mieux en valeur les meubles et les objets. Le blanc agrandit l'espace et efface les limites. Les intérieurs totalement blancs sont sophistiqués et raffinés. Ils sont assez élitistes et design où chaque ligne et chaque forme prend sa place. C'est très classe.
Maison à part : Comment peut-on jouer avec le blanc ?
E. C. : On peut l'employer au plafond pour l'idée d'espace, ou au sol pour la propreté. Le blanc s'utilise aussi dans la matière. Le blanc mat apportera un intérieur plus feutré, plus doux et plus tactile, tandis que le blanc brillant conférera une atmosphère plus froide, plus dure. Par exemple, une moquette de laine blanche pourra, rien qu'avec des variations de hauteurs et de texture, faire en soi la déco.
Il faut marier les blancs, soit en contraste avec une autre couleur, comme du noir ou du rouge, soit en restant dans des teintes très proches comme les blancs jaunis, écrus, pour une décoration très douce et subtile.
Il faut jouer sur des équilibres dans les surfaces et dans les volumes.
Maison à part : Comment expliquez-vous cette tendance au blanc dans la maison ?
E. C. : On a eu beaucoup de couleurs. Il y a donc toujours le retour du balancier qui s'accompagne de cette vague d'envie de quelque chose de naturel. On revient à ce genre de couleurs qui rappellent le bois, la pierre… à l'état brut. On parle ainsi facilement de blanc naturel.
Maison à part : Quel votre objet blanc fétiche ?
E. C. : J'aime beaucoup les porte-bougies en porcelaine blanche travaillés avec des surépaisseurs de façon à avoir un jeu de scintillement et transparence.

Couleurs & Marketing

Styliste-coloriste, Elisabeth Condemine a fondé la société Couleurs et Marketing afin d'accompagner les entreprises dont les projets comportent une notion de couleur. Chaque année, elle organise également des ateliers de formation sur « La Couleur dans la décoration ». Fermob, Gerflor, L'Atelier Décor, V33, Heytens... sont autant de marques de déco qui ont déjà suivi la formation.
«Les intérieurs blancs sont raffinés», E. Condemine
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic