L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une cuirothèque, pour découvrir tous les cuirs et leurs applications

Par C. Chahi Bechkri
,
le 18 novembre 2015
La Fédération Française de la Tannerie Mégisserie a fait appel au designer architecte Patrick Nadeau pour réaménager et redécorer ses locaux parisiens. L'endroit dispose désormais d'une cuirothèque, sorte de bibliothèque dédiée au cuir ou plutôt aux cuirs. Découverte en images de ce lieu source d'inspirations pour les designers et les architectes.
Coup de neuf à la Fédération Française de la Tannerie Mégisserie. Sous l'impulsion du designer Patrick Nadeau et de l'architecte Soussen Bel, ses locaux du 122 rue de Provence, situés à deux pas de la Gare Saint-Lazare, ont fait peau neuve. Nouveau mobilier, nouveaux revêtements, nouvelle disposition... L'endroit, qui, pour la petite histoire, avait abrité dans les années 1930/1940 le One-two-two, l'une des plus luxueuses et illustres maisons closes de Paris, s'est complètement métamorphosé. Il a même gagné un espace qui n'existait pas : une cuirothèque, showroom destiné à présenter le travail des Tanneurs Mégissiers aux professionnels - architectes, designers, stylistes, architectes d'intérieurs - souhaitant mieux connaître ce matériau.
Découvrez la suite de l'article en pages suivantes.
Une cuirothèque, pour découvrir tous les cuirs et leurs applications

Le cuir sous toutes ses formes

Le cuir sous toutes ses formes  - A la découverte d'une cuirothèque
Le cuir sous toutes ses formes - A la découverte d'une cuirothèque © FFTM/Hervé Ternisien
Désirant faire de ses locaux une véritable vitrine du savoir-faire de sa soixantaine d'adhérents, la Fédération a donné comme consigne au designer et à l'architecte d'intégrer dans les pièces un maximum de cuir et sous différents aspects. Depuis les bureaux de l'administration situés au 6ème étage de l'immeuble jusqu'à la salle de réunion située un étage au-dessus, le matériau est donc la star. "Le cuir est surtout connu dans la maroquinerie et l'univers de la mode mais beaucoup moins dans la décoration et l'aménagement intérieur or, une multitude d'applications sont possibles : on peut l'utiliser au sol, sur un mur, dans le domaine des luminaires ou encore en extérieur", explique Sophie Hivert, déléguée Générale de la Fédération Française Tannerie Mégisserie. Des applications qui sont désormais concrétisées, pour la plupart, dans les locaux de la Fédération.
Le cuir sous toutes ses formes

Le cuir pour habiller le sol ou les murs

Le cuir pour habiller le sol ou les murs - A la découverte d'une cuirothèque
Le cuir pour habiller le sol ou les murs - A la découverte d'une cuirothèque © FFTM/Hervé Ternisien
Dans les bureaux, des panneaux constitués de lamelles de cuir servent à cacher les éléments techniques tels que les radiateurs. Par ailleurs, grâce à une structure garnie de lacets de cuir tendus ou de pots de fleurs suspendus les uns au-dessus des autres (voir photo), le matériau sert aussi à séparer des espaces. Plus étonnant, on peut également voir des dalles de cuir disposées au sol. "Le cuir utilisé est le même que celui qui sert à fabriquer les semelles des chaussures", précise Sophie Hivert. "C'est une expérimentation, poursuit-elle, l'idée est de voir comment le matériau va se comporter au fil du temps".
Le cuir pour habiller le sol ou les murs

Un camaïeu de cuirs

Un camaïeu de cuirs - A la découverte d'une cuirothèque
Un camaïeu de cuirs - A la découverte d'une cuirothèque © FFTM/Hervé Ternisien
Le cuir est également omniprésent dans la salle de réunion. On le retrouve au sol, pour habiller les portes de placards et, même, sur la suspension qui éclaire la table, suspension dont la particularité est d'être suspendue par une poulie au plafond. Au niveau des portes de placards, Patrick Nadeau a réussi à faire avec le cuir un étonnant camaïeu de rouge. En plus des couleurs, le designer joue d'ailleurs également sur les textures.
Un camaïeu de cuirs

Une bibliothèque dédiée aux cuirs

Une bibliothèque dédiée aux cuirs - A la découverte d'une cuirothèque
Une bibliothèque dédiée aux cuirs - A la découverte d'une cuirothèque © FFTM/Hervé Ternisien
Lors des travaux, une nouvelle salle a vu le jour : la cuirothèque. Patrick Nadeau a voulu y insuffler un esprit atelier notamment grâce à une grande table en bois clair située au milieu de la pièce, réplique des établis que l'on peut trouver chez les artisans. Un mur entier est consacré aux échantillons. Ils sont présentés comme des peaux qui sèchent, autre clin d'œil du designer au métier de tanneur/mégissier.
Les architectes, les designers, les décorateurs qui le souhaitent peuvent y venir pour découvrir les différents cuirs ainsi que les différents procédés de tannage.
Une bibliothèque dédiée aux cuirs

Une vaste source d'inspirations

Une vaste source d'inspirations - A la découverte d'une cuirothèque
Une vaste source d'inspirations - A la découverte d'une cuirothèque © FFTM/Hervé Ternisien
Cuir gaufré, cuir doré, argenté, coloré, double face, aspect crocodile, ultra souple, avec motifs incrustés... La cuirothèque regorge de produits parfois méconnus de la part des professionnels et qui sont pour eux des sources d'inspirations. Pour les voir en application, rien de plus simple : une visite complète des locaux de la Fédération suffit !

Informations pratiques :

Fédération Française de la Tannerie Mégisserie
Cuirothèque (visites sur rendez-vous)
122 rue de Provence
75008 Paris
Tèl : 01.45.22.96.45
Une vaste source d'inspirations
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic