L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

L'économe par Starck, un conte moderne

Par Pauline Polgar
,
le 18 septembre 2017
L'économe by Starck - Degrenne
L'économe by Starck - Degrenne © Degrenne
Réinventer un outil intemporel ? Un défi pour Philippe Starck, qui signe pour Degrenne le renouveau de l'économe, l'épluche-légumes par excellence. Retour sur l'histoire de cette collaboration, un conte moderne, comme seul le designer-star sait nous le raconter.
Il était une fois une carotte, un épluche-légumes et un designer. "Le premier jour, Starck éplucha une pomme de terre, le deuxième jour, il éplucha un navet, le troisième jour une pomme et un panais. Puis, il éplucha une carotte et la magie opéra (...)" Ce conte moderne est signé du designer de la french touch Philippe Starck qui revient à l'art des outils de la cuisine et de la table - on lui connaît notamment le fameux presse-citron pour Alessi - avec l'Économe by Starck pour Degrenne.

Un outil bientôt centenaire

L'indispensable économe, né en 1923 dans un atelier français de la ville de Thiers, se réinvente ainsi en 2017, après le rachat de la marque par Degrenne, avec un manche à l'ergonomie soignée et inspirée... de l'épluchage d'une carotte !
Plongé dans les souvenirs de sa grand-mère qui l'a élevé et de la "cérémonie de l'épluchage" des légumes de leur potager, où l'économe "était le prolongement naturel de sa main", Starck veut ainsi créer un nouvel objet "moderne, élégant avec une pointe de nostalgie", nous raconte-t-il lors de la présentation de l'objet. La carotte épluchée parfaitement adaptée à la forme carrée que donne l'espace entre son pouce et son index fera le reste. La nature et l'humain ou, plus exactement, la nature et le corps humain, à la source du design de Starck, toujours.
Philippe Starck, le 14 septembre 2017
Philippe Starck, le 14 septembre 2017 © MAP
 
"Ma grand-mère était professeur d'économie. Dans son amphithéâtre végétal, elle m'a appris l'économie, l'écologie, la beauté de la parfaite spirale d'une épluchure, le respect de la lame de son économe. Puis l'économie ne fut plus à la mode, la mode était au gâchis. Ça n'a pas marché. L'économie et l'économe sont revenus. Enfin (...)."
Une photo de sa grand-mère intègre le packaging, en kraft bien entendu éco-responsable, tandis qu'une autre de lui enfant, est apposée sur la gamme associée. L'ensemble se décline en inox, plastique opaque et en décembre, en plastique composite. Couteaux bec d'oiseau, à pain, flexi-conome, office, mais aussi couverts intègrent ainsi la collection Degrenne. À remarquer : la fourchette, plus proche d'une "fourchette-cuillère" que d'une fourchette traditionnelle, une forme plus adaptée "pour manger du quinoa" ou ce type d'aliments qui se répand dans nos assiettes, explique le designer. Qui ne manquera pas de nous confirmer la sortie d'une vaisselle coordonnée pour l'année prochaine...

Le cadeau de noël

En attendant, un objet du quotidien anobli, un packaging étudié, une histoire, un Philippe Starck que cela rend heureux et qui dit lui-même avoir travaillé sur le plaisir d'offrir... Encore un challenge "starckien" remporté haut la main : notre petit doigt nous dit que de nombreux économes - oui nous parlons bien d'épluche-légumes - vont trouver leur place au pied des sapins de Noël !

L'Économe by Starck - Degrenne

disponible en finition plastique opaque (coloris disponibles : Artichaut, Navet, Radis Rose) ou finition inox
"Le fidèle économe" - 9 € (25€ en inox)
"L'agile flexi-conome" - 10 € (25€ en inox)
"Le mythique couteau office" - 9 € (25€ en inox)
Pack 4 accessoires, avec "le savant couteau bec d'oiseau" (non vendu à l'unité) - 35 € (89€ en inox)
Finition plastique composite disponible en décembre et en coloris Truffe Noire
*couteau de cuisine et couteau à pain : 20 euros l'unité prix conseillé
*Couverts de table :
pack 4 couverts - 20 € (25€ en inox)
pack 24 couverts - 110 € (139€ en inox)
*Couteau pliant : 35€
L'économe par Starck, un conte moderne
Nous vous recommandons

Pour sublimer leur résidence et profiter des beaux jours, des propriétaires décident de réaliser une généreuse piscine sur leur parcelle.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic