L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Miroir connecté, comment ça marche ?

Par M.M
,
le 18 octobre 2017
Le capteur pro grand angle de Simplehuman
Le capteur pro grand angle de Simplehuman © Simplehuman
Les miroirs intelligents sont récemment venus étoffer l'offre des objets connectés. Ils s'introduisent notamment dans les salles de bains où ils sont amenés à jouer un rôle de première importance. Comment fonctionnent-ils ? Quels services offrent-ils ? Combien coûtent-ils ? Réponses.
Et si, dans votre salle de bains, vous pouviez : écouter votre playlist préférée tout en vous lavant les dents, bénéficier de conseils beauté et vestimentaires personnalisés, vous tenir au courant de la météo du jour, de l'état du trafic routier ou encore consulter l'actualité en temps réel... Le tout, dans un seul et même objet ? Non, vous ne rêvez pas, tout cela est désormais possible grâce au... miroir connecté !
Véritable star depuis quelques mois, il ne cesse d'évoluer et de s'adapter aux nouvelles exigences et besoins des consommateurs. Les modèles proposés par Miliboo, Saint-Gobain, Google ou encore Simplehuman témoignent du succès grandissant de cet objet multifonctions.
Sources de bien-être pour certains, d'angoisse pour d'autres, une chose est sûre, les miroirs intelligents ne laissent pas indifférents et n'ont pas fini de nous étonner... Ils proposent de vivre de nouvelles expériences et surtout, ils facilitent les petits gestes du quotidien.

Grande autonomie ... mais grand budget

Certains miroirs connectés peuvent aller jusqu'à 4 semaines d'autonomie. Ce qui est précisément le cas pour le miroir intelligent de Simplehuman ou encore le miroir "50" PCAP à écran tactile avec dual OS" (ces écrans sont conçus pour fonctionner 24/7 en usage constant et la durée de vie du produit avoisine les 50.000 heures de fonctionnement).
Un miroir connecté pour tous les budgets ? Pas vraiment...
Évidemment, l'innovation a un coût. En moyenne, il faut débourser 400 euros pour obtenir ce type de produit. Espérant donc que la démocratisation des miroirs intelligents parvienne à infléchir leurs prix pour soulager nos petits porte-monnaie.
Seulement voilà, pourquoi s'équiper ? A quoi peut bien servir un tel objet chez soi ? Réponses...

Avoir une tablette version géante dans la salle de bains

Mirror PCAP, tactile et design
Mirror PCAP, tactile et design © Mirror PCAP
 
Finie l'angoisse de faire tomber son smartphone dans le lavabo, ou pire... dans les toilettes. Avec votre miroir intelligent, vous pourrez rester connectés à votre vie virtuelle jusque dans votre salle de bains. Lire vos mails, connaître la météo en temps voulu, gérer votre agenda ou écouter de la musique en quelques clics, devient un vrai jeu d'enfant !
Des exemples : En mai 2017, la société toulousaine Apside - spécialisée dans le service numérique - a planché, lors d'un concours d'innovations en interne, sur un prototype de miroir connecté capable de parler et de proposer toutes les options d'un smartphone à ses utilisateurs.
Dans le même registre, le miroir Ekko lancé par la marque de mobilier Miliboo continue de faire parler de lui. Il avait été présenté au CES à Las Vegas en 2017. Bien plus qu'un simple objet de décoration, c'est un savoureux mélange entre le smartphone et le miroir. Autre avantage : pas besoin de le toucher pour activer ses fonctionnalités (et donc pas de traces de doigts). Il vous suffit seulement d'agiter la main de part et d'autre de l'appareil.

Bénéficier de conseils beauté personnalisés

Certains vont encore plus loin dans la technologie en intégrant dans l'objet un système de reconnaissance faciale. Résultat : dès que l'utilisateur s'approche du miroir, ce dernier s'illumine. Mieux encore : la densité de lumière s'adapte automatiquement et progressivement pour ne pas dénaturer les couleurs des visages. Des conseils beauté personnalisés pourront même être prodigués. Le cœur de cible de ce beau miroir ? Les femmes, d'abord, qui apprécieront la technologie révolutionnaire, un vrai petit coup de pouce pour le réveil.
Des exemples : Parmi les fabricants, on retient Simplehuman avec son miroir à capteur pro grand angle. "Simplehuman a doté son miroir du système d'éclairage tru-lux qui simule la lumière du soleil. Une lumière puissante et naturelle qui, contrairement à celle des miroirs basiques, permet de refléter toutes les couleurs du spectre chromatiques", explique le fabricant.
Des conseils beauté personnalisés
Des conseils beauté personnalisés © Simplehuman
 
Dans le même esprit, le miroir Himirror est lui doté d'une caméra. Cette dernière photographie le visage de l'usager, l'analyse et va jusqu'à lui proposer des tutoriels beauté. Via son système de LEDs intégrés, le miroir simule également différents type d'éclairage et guide l'utilisateur lors de son soin.

Un allié pour se réveiller en douceur et ne plus être en retard

Imaginez un instant vous faire réveiller en douceur par la lumière du soleil. Une lumière douce et chaleureuse qui ne vous agresse pas la rétine. L'idée est plaisante, n'est-ce pas ? Et maintenant possible avec l'arrivée de certains miroirs connectés. On oublie les alarme au son strident ou encore le grésillement d'une fréquence radio mal réglée, et on se laisse happer par la magie de la technologie.
Des exemples : C'est le cas pour le miroir Simplehuman qui utilise une lumière clignotante pour rappeler l'heure aux usagers. Il peut également intégrer la fonction "réveil" (avec le miroir connecté Sensor mirror pro). Cette fois, aucun son n'est émis et le réveil s'annonce tout en douceur pour l'usager.

Un miroir qui reste un bel objet design

Ekko, le premier miroir connecté
Ekko, le premier miroir connecté © Miliboo
 
On aurait tendance à croire qu'un trop-plein de technologies peut nuire au design d'un miroir connecté. Pourtant, c'est loin d'être le cas... Les fabricants rivalisent d'ingéniosité pour proposer des produits au design très travaillé. Lignes épurées, formes et tailles variantes ou encore jeux de lumière magnifient les appareils.
Des exemples : En témoigne le miroir Ekko signée du fabricant Miliboo. Son design est épuré et soigné. On apprécie aussi son style scandinave avec ses touches de bois. Résultat : il s'intègre parfaitement à tous les types d'intérieurs.

Un miroir qui sait se faire discret

Si le surplus de technologies vous fait peur, pas de panique, d'autres formats, plus discrets existent sur le marché. Certaines enseignes ont d'ailleurs préféré séparer l'écran connecté du miroir en lui-même.
Le miroir connecté signé Saint-Gobain
Le miroir connecté signé Saint-Gobain © Saint-Gobain
 
Des exemples : Saint Gobain - spécialisé dans le secteur de l'habitat - tente une nouvelle approche du miroir connecté en créant "Miralite Connect". A la différence des autres fabricants, celui-ci mise sur l'intégration d'un petit écran 7 pouces dans le miroir. Résultat : les informations ne sont pas diffusées sur la totalité de la surface réfléchissante mais seulement sur une zone restreinte. Les usagers devront en outre utilisé une télécommande pour accéder aux différentes fonctionnalités. Là-encore, aucune trace de doigt ... et un confort d'utilisation optimal !
Et si vous êtes du genre à être en déplacement toute la semaine pour le travail ou si vous êtes tout simplement toujours ultra pressé(e) par le temps, certains miroirs connectés existent en version "mini". Faciles à transporter, ils n'en sont pas moins sophistiqués...
Une miroir connecté version mini
Une miroir connecté version mini © Simplehuman
 
Des exemples : Avec le miroir connecté Sensor mirror pro de Simplehuman, on dispose d'un produit en taille réduite qui se glisse facilement dans un étui. Pour autant, il est doté de fonctionnalités à la pointe de la technologie et intègre, par exemple, un système de reconnaissance faciale.

Ne jamais être embêté(e) par la buée à la sortie de la douche

Afin d'optimiser le confort des usagers, les miroirs connectés s'équipent d'un système de désembuage permanent. Vous n'aurez plus de difficulté à voir dans le miroir même après avoir pris une douche.
Miroir connecté, comment ça marche ?
Nous vous recommandons

Quel que soit son âge, votre maison peut être rénovée au point de devenir un bâtiment basse consommation, ou BBC. Avec, pour objectif, une réduction de vos factures énergétiques, mais également un meilleur confort de vie dans une habitation bien tempérée.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic