L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Insolite : des fauteuils lookés comme la Citroën DS

Par
,
le
Les sièges évoquent la citroën DS
Les sièges évoquent la citroën DS © siègeschicsbyjeannejulien
La créatrice de mobilier Jeanne Julien a créé une gamme de fauteuils vintage rappelant la Citroën DS. Le fruit d'un mélange entre savoir-faire et souvenirs. Zoom.
Voiture phare des années 1950 et 1960 en France, la DS est entrée dans les annales. Et comme chaque voiture à succès, sa course est loin d'être terminée, puisque de nouvelles versions sortent aujourd'hui encore des usines. Mais ce sont bien les vieux modèles qui ont marqué leur époque et continuent de marquer la nôtre.
D'ailleurs, Jeanne Julien, une créatrice de mobilier, a sorti une gamme de fauteuil "DS Eccentric", en l'honneur de la fameuse voiture. "J'ai imaginé énormément de collection sur divers sujets qui se rattachent à mon ressenti et ma mémoire. La DS me rappelle des souvenirs d'enfance, un touché, une senteur, une assise. Donc j'ai mixé mon activité de créateur de mobilier avec mes souvenirs." Si tous les fauteuils adoptent un style vintage, aucun n'a la même finition.

Une collection qui rappelle la DS sans la copier

La gamme "DS Eccentric" compte six fauteuils
La gamme "DS Eccentric" compte six fauteuils © siègeschicsbyjeannejulien
 
Alliant souvenirs et archives fournies par des passionnés, Jeanne Julien a réalisé 6 fauteuils, rappelant tous à leur manière, les différentes DS sorties des usines au fil du temps. Bien sûr, il ne s'agissait pas de faire un copier-coller, ni d'aller trop loin dans l'excentricité.
Dans cette collection, le cuir est à l'honneur, avec des motifs géométriques explicites qui évoquent les banquettes de DS. A cela vient s'ajouter des tissus rétro et des assises en bois qui s'inspirent du mobilier des années 1950 et 1960. "Je mélange des textiles qui, pour moi, sont aussi liés à des souvenirs. J'ose mettre des tissus à carreaux très colorés, car l'esprit de la DS est là avec le travail du cuir", explique Jeanne Julien. Pour le bois, les patines d'époque sont à l'honneur. "Je fais mes patines, je mélange mes pigments, mes poudres et prépare mes propres teintes", précise-t-elle.
Jeanne Julien l'assure, si on lui demande 50 sièges elle pourrait les faire. Seule limite, chacun tire son nom d'un modèle de DS et il se peut, qu'à terme, elle soit à court de voiture pour baptiser ses créations.
 
Informations générales :
Vendus entre 980 et 1.250 €, les fauteuils seront visibles :
- Du 14 au 31 mars, à la galerie "Le dirigeable", au 8 rue de Jouy.
- Du 3 au 8 avril 2018, lors de l'exposition pour les journées européennes des métiers d'art
- A la chambre des métiers de Seine-Saint-Denis (93)
Insolite : des fauteuils lookés comme la Citroën DS
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic