L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les taux de crédit se stabilisent

le 9 janvier 2014
billets maison credit immobilier
billets maison credit immobilier © Edyta Linek - Fotolia.com
Depuis le mois de novembre, les taux des prêts du secteur concurrentiel restent sensiblement identiques. Le taux moyen s'établit à 3.09% en moyenne en décembre, tandis que leur durée de 206 mois est comparable à celle de 2005.
L'Observatoire Crédit Logement/CSA a publié son Tableau de bord pour le mois de décembre 2013 : le taux moyen des prêts s'élève à 3.09 % (3.14% pour l'accession dans le neuf et 3.06% pour l'accession dans l'ancien).
Ces taux ont remonté depuis le milieu de l'année de façon comparable et demeurent quasiment au même niveau depuis octobre. "Pour autant, les taux des crédits immobiliers restent particulièrement bas, à des niveaux rarement observés par le passé", analyse l'Observatoire Crédit Logement/CSA.

Légère embellie pour l'activité du marché

Concernant la durée des prêts accordés, elle est actuellement de près de 17 ans, une durée similaire à ce qu'elle était en 2005. Du côté de l'activité du marché, l'embellie constatée en octobre se vérifie en décembre avec le redémarrage de la production et une progression de 23.3 % en rythme annuel (en année glissante). "En dépit de la forte diminution des apports personnels mobilisés et donc d'un recours au crédit plus intense, le nombre de prêts bancaires accordés progresse aussi, pour s'établir en décembre à + 15.9% en rythme annuel (en année glissante) contre + 9.9 % en novembre", précise l'Observatoire Crédit Logement/CSA.
Quant au coût relatif des opérations, il s'est relevé de manière sensible, "comme cela est habituel avant la fin de l'automne, pour s'établir à 3.86 années de revenus en décembre".
Reste que l'apport personnel est toujours en repli, soit - 4,3 % sur un an depuis le début de l'année 2013, après + 4,6 % en 2012 : "En dépit du retrait des ménages modestes, le marché de la revente se relève lentement et le niveau des taux d'intérêt incite toujours à l'économie d'apport personnel", conclut l'observatoire.
Les taux de crédit se stabilisent
Nous vous recommandons

L'association Coénove a comparé les coûts d'investissement et de consommation et de maintenance de différentes solutions de chauffage

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic