L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Logement : la crise inquiète les Français

Par Aline Angosto
,
le 2 octobre 2008
Immeuble
Immeuble © M.C.
L'observatoire du logement a publié lundi les résultats d'un sondage sur le ressenti des Français face à la crise du secteur de l'immobilier. Les chiffres montrent que les français s'attendent en majorité à des effets assez négatifs sur l'accès au logement à court et moyen terme...
Pas de doute : la crise du logement est là et les français en sont bien conscients. Selon le sondage réalisé par TNS Sofrès pour l'observatoire du logement du promoteur Nexity, 83% des Français l'affirment sans détours. Quelles sont les raisons qui les amènent à penser à un déséquilibre? Tout d'abord les difficultés à financer l'acquisition d'un logement. Les causes principales sont la difficulté à obtenir un crédit et la pénurie de logements accessibles.
Mais le secteur de l'immobilier n'est pas le seul concerné. Parmi ceux croyant à la crise, 82% estiment qu'elle affectera également le reste de l'économie française.

Accès au logement favorisé ?

La réalité de la crise n'augure pas de bons pronostiques. En effet, 77% des français pensent que les catégories modestes ne pourront pas acheter facilement un logement. En ce qui concerne la location, les avis sont plus mitigés : une personne sur deux considère que cette crise va favoriser l'accès au logement.
En ce qui concerne les coûts, la tendance s'inverse. Les prix à l'achat devraient baisser pour 48% d'entre vous tandis que ceux à la location devraient stagner voire augmenter. Ces avis partagés n'empêchent pas de donner l'impression aux Français de perdre de la valeur sur leurs biens puisque 64% estiment que cette crise va entraîner une baisse du patrimoine des ménages.

Une petite priorité pour le gouvernement

Au sujet de l'élargissement du parc résidentiel, les Français sont à plus de 80% pour la construction de nouveau logement en tout premier lieu pour l'accession à la propriété mais aussi des logements d'urgence pour les démunis et des logements sociaux. Mais la crise ne permet pas de nourrir de grands espoirs dans ce sens puisque 60% sont persuadés que le nombre de logements construits sera en baisse. Les attentes des Français en matière de logement semblent déçus par le climat actuel de crise. Pourtant avant les élections présidentielles en janvier 2007, 42% d'entre eux étaient optimistes en matière de logement. Dès août, ce chiffre est descendu à 30% et seulement 25% des Français pensaient que le nouveau Président de la république changerait les choses en profondeur. Le bilan un an après est plus pessimiste encore : seulement 19% de la population croit encore en un changement et un petit 5% estime que le gouvernement fait ce qu'il faut en matière de logement.
On l'aura compris, dans le domaine de l'immobilier, les français ont subi beaucoup de désillusions depuis l'élection de Nicolas Sarkozy ce qui laisse penser aux sondés que le logement n'apparaît qu'à la fin de la liste de ses priorités après les retraites et le pouvoir d'achat.
Logement : la crise inquiète les Français
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic