L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

L'éco-performance fait son chemin sur le marché immobilier

le 9 novembre 2010
Diagnostic énergétique
Diagnostic énergétique © MAP
Le marché immobilier intègre-t-il la valeur verte des bâtiments ? C'est la question à laquelle répond la quatrième édition du baromètre Novethic/Ademe. Si les promoteurs, gestionnaires d'actifs et foncières ont amélioré leurs pratiques de reporting en performance environnementale, il reste encore une marge de progression.
"Le lien entre la performance environnementale des biens immobiliers et leur valorisation financière est prévu par les acteurs du marché, mais pas encore confirmé par les statistiques, faute de recul suffisant". C'est ce qu'indique le baromètre 2010 du reporting sur l'éco-performance des bâtiments, publié par Novethic, centre de recherche sur la responsabilité sociale des entreprises, avec l'Ademe. Cette étude, qui se penche sur les promoteurs, les foncières et les gestionnaires d'actifs, fait état d'une amélioration globale des pratiques de reporting pour chacune de ces activités.
Les notes moyennes des promoteurs s'élèvent à 65%, celle des foncières à 49% même si les écarts se creusent entre les acteurs, et la moyenne des gestionnaires d'actifs est de 31,5%. "Les trois quarts d'entre eux restent silencieux sur la performance environnementale de leurs actifs immobiliers", note le baromètre. Ce dernier montre que les entreprises "ont globalement une connaissance de plus en plus large des performances énergétiques de leur patrimoine. On trouve par exemple des bilans carbone exhaustifs et des audits énergétiques".
"Après quatre éditions de ce baromètre, on constate qu'il y a désormais des leaders, des entreprises qui sont en avance sur ces sujets", commente Mathieu Wellhoff, économiste à l'Ademe. "Se pose désormais la question de la valorisation de la performance énergétique ; car la concrétisation des actions ne se fait que lorsque la partie financière est engagée", indique Mathieu Wellhoff, précisant que les actions en matière d'éco-performance doivent être partagées au niveau global de l'entreprise. En effet, malgré les bons résultats du baromètre, le concept de "valeur verte", c'est-à-dire le lien entre la performance énergétique et la performance financière, reste encore à développer. Jacqueline Faisant, présidente de BNP Paribas real estate investment management, estime pour sa part qu'"en plus d'avoir des produits performants, il faut que l'on sache faire ; que les architectes soient formés à faire non seulement du beau mais aussi du durable, et que les produits soient faciles à mettre en œuvre pour les artisans".
L'éco-performance fait son chemin sur le marché immobilier
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic