L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les ventes aux enchères notariales

Par P.P.
,
le 25 octobre 2007
notaires immeuble
notaires immeuble © MAP
Les notaires organisent eux-aussi des enchères immobilières, à l'image des enchères judiciaires ou celles des Domaines. Découvrez ce type de marché, intéressant aussi bien pour le vendeur que pour l'acheteur.
A la mi-juin, les notaires ont organisé la première semaine nationale d'enchères immobilières. Une belle propriété à Saumane dans le Vaucluse, un appartement d'exception rue Dauphine, mais aussi des caves, des parkings, des studios, des pavillons… Biens variés, rapidité, transparence, sécurité et prix du marché : les ventes aux enchères organisées par les notaires, appelées également « ventes à la bougie », tiennent tout du bon plan. A la différence de leurs consœurs judiciaires - qui elles, font suite à une saisie immobilière ou à une succession litigieuse - , ces ventes s'organisent de manière amiable. Ces ventes réunissent des biens issus de toute origine, du particulier aux institutions qui cèdent leur patrimoine, comme la ville ou les congrégations religieuses.
Du côté du vendeur
Concrètement, comment se passe une vente ? Tout d'abord, un vendeur, quelle que soit la localité du bien, contacte un notaire. Ce dernier l'assiste et le conseille de l'expertise de son bien à sa vente, en passant par sa mise à prix, la publicité, ou encore les visites. La vente s'effectue normalement dans les trois mois. Le jour dit, le meilleur enchérisseur emporte la mise. Un délai de dix jours permet ensuite à d'éventuels acheteurs de proposer une enchère plus importante. Le bien est alors remis à la vente avec une mise à prix fixée au montant adjugé précédemment, majoré de 10 %. Au onzième jour sans nouvelle offre, le paiement peut s'effectuer, jusqu'à l'expiration d'un délai de 45 jours. Attention, une fois le bien adjugé, le vendeur ne peut le récupérer !
Du côté de l'acheteur
Pour l'acheteur, la simplicité est également de mise. Après avoir consulté le Programme Officiel des Ventes (cf. www.encheres-paris.com) ou les petites annonces des journaux, repéré le bien espéré, puis visité soit virtuellement sur le site internet, soit le jour des portes ouvertes, l'acquéreur potentiel se présente le jour des enchères. Aucune information sur le bien ne lui est alors étrangère. Une seule contrainte : être prévoyant. Attention à ne pas se présenter les mains de les poches le jour de la vente ! Certains biens, soumis à des règles d'urbanisme spécifiques ou des travaux rapides, s'avèreront soit l'affaire du siècle, soit la source de nombreux embêtements... De même faut-il prévoir son financement : ni condition suspensive d'obtention d'un crédit ni de délai de réflexion de 7 jours après la vente ne sont ici possibles. En plus du prix de vente il faut compter également les frais dits préalables à la vente (préparation, publicité, etc.), les émoluments du notaire (en application d'un barème national) et les frais d'acquisition (droits et taxes classiques). Toutes ces informations sont consignées par le notaire dans le cahier des charges du bien (qui correspond à l'acte de vente), librement consultable en amont.
A la bougie…
Le jour dit, après avoir déposé un chèque de consignation, libellé à son nom, du montant indiqué dans les publicités et le cahier des charges, le principe est la liberté. A vous de surenchérir ou d'arrêter dès que le prix maximum que vous vous êtes fixé est atteint. Il suffit de lever la main ! Et ce, jusqu'à l'extinction de la bougie… Le dernier enchérisseur, appelé l'adjudicataire, emporte le bien. Son chèque de consignation est encaissé et commence alors le délai de 45 jours pour payer le reste. Les autres personnes présentes lors de la vente mais non adjudicataires récupèrent, elles, leur chèque de consignation, jusqu'à une prochaine vente ! Bien préparé, à vous les bonnes affaires !
Plus d'infos sur www.encheres-paris.com
Le "E-bay" des enchères immobilières
Même plus besoin de se déplacer ! L'association du Marché immobilier des Notaires organise en effet des ventes aux enchères sur un site Internet, le www.min-immo.com. Offres et propositions sont réalisées en temps réel devant tous les internautes. Finie la pression des ventes à la bougie ! L'acheteur bénéficie de la sécurité d'une transaction notariale tout en profitant de la liberté d'Internet. Pour vendre, il suffit de contacter un notaire qui pratique la négociation immobilière. Pour acheter, la démarche est tout aussi simple : la personne fait sa recherche en surfant sur le site et peut si elle le souhaite, par le biais d'un espace privé, faire une proposition.
Pour en savoir plus sur le sujet, cliquez sur notre article : "achetez votre maison aux enchères sur le net".
Les ventes aux enchères notariales
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic