L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Logement : vers un processus de certification plus fiable et plus simple

Par C. Chahi Bechkri
,
le 7 juin 2012
Logements Logements
Logements Logements © Celine Galoffre
A l'occasion de son bilan annuel, l'association Qualitel, qui a pour vocation de promouvoir la qualité de l'habitat en France, a fait un état de lieux sur la certification des logements. Verdict ? Les demandes sont en hausse en 2011 mais les performances promises ne sont pas toujours au rendez-vous...
Les efforts de l'association Qualitel pour promouvoir un habitat de qualité en France continue à porter leurs fruits. D'après un sondage* réalisé par l'Institut H³O, 170.000 logements ont engagé un processus pour obtenir une certification en 2011, soit plus de 6% qu'en 2010. "Ce chiffre prouve que les certifications restent attrayantes pour les professionnels, souligne Antoine Desbarrières, directeur de Qualitel. Elles sont un gage de qualité technique, environnementale et de confort d'usage pour leurs bâtiments".
Mais les professionnels ne sont pas les seuls à adhérer aux certifications : les particuliers aussi. Selon l'étude, 72% des Français les considèrent aussi comme "importantes". Elles les aident à se faire une idée précise sur la qualité du logement qu'ils envisagent d'occuper ou d'acheter. Ils disent d'ailleurs porter une attention particulière à l'isolation thermique ainsi qu'à la qualité des équipements de chauffage et de robinetterie.
"La certification doit être synonyme de promesses tenues"
Malgré ces bons résultats, la satisfaction n'est cependant pas totale. Qualitel dit en effet avoir relevé un certain nombre d'écarts entre les performances annoncées et réelles des logements. Impact environnemental du logement, acoustique, ventilation, isolation thermique... De nombreux domaines sont concernés. Une situation inacceptable pour Raphaël Slama, président de Qualitel : "la certification doit être synonyme de promesses tenues", martèle-t-il.
En réaction, Qualitel a donc décidé de renforcer les contrôles de conformité au référentiel pendant les travaux, notamment en fin de chantier. "Nous allons nous appuyer sur des outils existants, en particulier ceux développés par Qualibat, et renforcer la sensibilisation des occupants sur le bon usage des équipements", explique Raphaël Slama. Et d'ajouter : "les solutions sont entre les mains des professionnels et c'est avec eux que nous voulons avancer".

Mieux informer et simplifier

Outre les problèmes de mise en œuvre, Qualitel pointe donc du doigt des problèmes liés à l'utilisation et à l'entretien des appareils. Pour les résoudre, l'association compte encore renforcer l'information auprès des particuliers. Portail Internet, application iPhone, brochures... De nombreux outils de communication sont d'ailleurs développés dans ce sens. Qualitel s'appuie en particulier sur le guide d'entretien interactif Gisèle. Lancé il y a deux ans, il explique de manière pédagogique le bon fonctionnement de tous les appareils domestiques et fournit, en prime, des indications sur la maîtrise des consommations d'eau et d'énergie.
Enfin, d'ici 2014, l'organisme projette également de développer un référentiel "marque unique" de certifications. "Nous souhaitons aller vers une simplification et une communication renforcée", résume Antoine Desbarrières. Habitat & Environnement, NF Logement, NF logement démarche HQE, Patrimoine Habitat, Patrimoine Copropriété... Il faut dire qu'il y a de quoi s'y perdre !
*L'étude a été réalisée sur Internet entre le 5 et le 13 septembre 2011, auprès de 1.021 Français âgés de 18 ans et plus.
Logement : vers un processus de certification plus fiable et plus simple
Nous vous recommandons

Transformée du sol au plafond, cette petite maison bretonne a complètement changé de visage. Modernisée, agrandie par deux extensions et entièrement repensée, elle affiche désormais un profil contemporain, où ses propriétaires profitent d'une vue dégagée sur la mer

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic