L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Immobilier : améliorations en vue

le 11 mai 2015
Photo d'illustration
Photo d'illustration © xiongmao - Thinkstock
Les professionnels de l'immobilier sont plus nombreux à afficher un certain optimisme pour l'avenir du marché du logement. Ils anticipent également toujours une baisse des prix dans l'ancien et une stabilité dans le neuf. Détails.
Le deuxième baromètre Crédit Foncier/CSA* fait état du moral des professionnels de l'immobilier. Bonne nouvelle, ils sont plutôt optimistes pour l'avenir du marché du logement.
Sur les quatre premiers mois de l'année, 37% des professionnels interrogés considèrent que le marché s'est détérioré, contre 61% fin 2014 lors de la précédente enquête. Seuls 26% pensent qu'il s'est amélioré, contre 9% fin 2014. Pour 68% d'entre eux, leur objectif commercial a même été atteint, contre 58% fin 2014, soit une hausse de 10 points.

La baisse des taux de crédit, une aubaine

Autre signe positif, un marché perçu en amélioration pour les douze prochains mois. En effet, s'ils anticipent toujours une baisse des prix dans l'ancien (56%), et une stabilité dans le neuf (58%), la tendance reste à confirmer.
Ainsi, parmi les 59% de professionnels qui se déclarent optimistes - contre 46% fin 2014 - la part de "plutôt optimistes" bondit de 23 points, à 56% tandis que celle des "très optimistes" n'est que de 3%. Les deux facteurs qui redonnent le sourire sont la baisse historique des taux d'intérêt (87%) et l'évolution des prix de l'immobilier (58%), alors que le contexte économique morose (92%) et l'évolution du pouvoir d'achat des ménages (81%) sont les principales raisons de pessimisme chez ceux qui expriment ce sentiment.

Méthodologie

Baromètre Crédit Foncier / CSA réalisé du 23 mars au 2 avril 2015, par téléphone, auprès d'un échantillon représentatif de 400 professionnels de l'immobilier (agents immobiliers, commercialisateurs, lotisseurs, promoteurs, constructeurs de maisons individuelles, gestionnaires de patrimoine). Il est réalisé tous les quatre mois, la prochaine vague étant prévue en septembre 2015.
Il mesure la perception des professionnels du marché du logement au cours des quatre derniers mois (pour cette édition, de janvier à avril 2015) et leurs prévisions pour les douze prochains mois (mai 2015 à avril 2016).
Immobilier : améliorations en vue
Nous vous recommandons

Pour sublimer leur résidence et profiter des beaux jours, des propriétaires décident de réaliser une généreuse piscine sur leur parcelle.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic