L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Immobilier : les Français exigeants dans leur recherche du bien idéal

Par Amélie Pierquin
,
le 13 novembre 2014
Maison
Maison
Pour sa 14ème édition de l'Observatoire du Moral Immobilier, Logic-Immo.com dresse le portrait d'un futur acquéreur sélectif et pragmatique dans sa recherche de bien. L'étude révèle des Français plus exigeants, car bien qu'ils soient libérés financièrement par les taux du marché extrêmement bas, ils ne passent pas forcément à l'action.
La 14ème vague de l'observatoire du Moral Immobilier, réalisée par Logic-Immo.com, en collaboration avec TNS Sofres*, fait le bilan de l'année 2014 sur la perception des candidats à l'accession à la propriété quant à l'évolution du marché immobilier.
Pour les futurs acquéreurs, les conditions d'achat semblent être on ne peut plus favorables. Ils sont 69% à penser que c'est le moment d'acheter, seuls 9 % d'entre eux ne sont pas de cet avis.
Cette tendance forte s'explique par les taux d'intérêt exceptionnellement bas, perçus par les trois quart des sondés comme attractifs. Ces taux intéressants sont d'ailleurs la motivation d'achat première pour 38 % d'entre eux.
La seconde raison pour laquelle les Français considèrent que les temps sont propices à l'achat, sont les facilités d'obtention de financement de leur projet. En octobre 2014, ils ne sont que 42 % à avoir des appréhensions quant à cet aspect, contre 52 % en avril 2014.

Des acquéreurs affranchis des contraintes financières

Mais les freins ne sont pas totalement éliminés. Parmi eux, sont évoqués les prix trop élevés, qui, bien que considérés comme encore trop élevés, sont en net recul dans les réponses des intérrogés, passant de 71 % à 63 % en l'espace de six mois.
Si le prix des biens et l'obtention du financement de leur projet ne constituent plus un obstacle à leur intention d'achat, d'autres critères entrent désormais en compte. Le manque de choix fait partie des causes évoquées par 46 % des sondés, et 47 % d'entre eux trouvent que les délais pour trouver un logement sont trop longs.
Pour corser le tout, les Français sont difficiles et ont des idées bien arrêtées quant au logement de leurs rêves. En effet, les futurs acquéreurs ont une approche plus pragmatique et organisée selon 78 % d'entre eux, tandis que 67 % affirment fonctionner au coup de cœur et ne sont pas prêts à faire des concessions.
*Enquête réalisée auprès de 1.281 personnes ayant un projet d'acquisition d'un logement d'ici à un an, interrogés du 9 au 14 octobre 2014. Échantillon représentatif redressé à partir de cadrage TNS Sofres.
Immobilier : les Français exigeants dans leur recherche du bien idéal
Nous vous recommandons

Découvrez cette résidence norvégienne secondaire recourant à un procédé original : le bois utilisé est chauffé avec de l'alcool furfurylique afin de renforcer sa solidité et sa durabilité.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic