L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Devenir propriétaire : un rêve difficile à concrétiser pour les jeunes

Par Amélie Pierquin
,
le 11 avril 2014
immeubles
immeubles © V.B / MAP
Comment la génération des 18-29 ans appréhende-t-elle la question du logement ? Devenir propriétaire fait-il toujours rêver? A l'occasion de ses 20 ans, le réseau d'agences immobilières Guy Hoquet a réalisé un sondage avec l'institut CSA pour tenter de répondre à ces questions. Verdict ? Les jeunes apparaissent plus conformistes que prévu, mais surtout assez pessimistes.
Guy Hocquet a vingt ans, le réseau d'agences immobilières a présenté pour l'occasion une étude sur les jeunes et le logement réalisée avec l'aide de l'institut CSA*. Selon Fabrice Abraham, directeur général de Guy Hoquet, "à vingt ans, on ne fait pas le bilan de sa vie, on fait des projets", et des projets, les 18-29 ans n'en manquent pas.
Devenir propriétaire est toujours une envie très présente chez les jeunes. A 50 %, les interrogés ont cité l'accession à la propriété comme le projet d'avenir le plus important pour eux, avant de fonder une famille (43 %) ou de voyager (34 %). Neuf jeunes sur dix sont convaincus de pouvoir réaliser ce projet et la moitié pense devenir propriétaires avant trente ans, et ce, malgré leur lucidité et un certain pessimisme face aux conditions d'accès au logement.
En effet, pour quatre jeunes sur cinq, trouver un logement lorsque l'on fait partie de leur génération est difficile. 82 % d'entre eux pensent d'ailleurs, qu'ils rencontrent plus d'obstacles que leurs parents au même âge. Les raisons invoquées sont notamment financières. Pour les 18-29 ans, un loyer ou un remboursement de prêt immobilier pèse, en moyenne, 35 % de leur revenu mensuel, c'est dix points de plus que pour l'ensemble de la population. Plus d'un jeune sur trois déclarent même rencontrer des difficultés fréquentes de paiement.
Enfin, les jeunes expriment leur insatisfaction à l'égard de l'action gouvernementale en matière de logement à 83 %. Ils souhaiteraient que l'Etat les informe mieux (seul un interrogé sur cinq a d'ailleurs entendu parler de la loi ALUR pour l'accès au logement) et qu'il agisse également sur les prix de l'immobilier et la distribution des aides financières.
*Sondage exclusif CSA / Guy Hoquet l'Immobilier réalisé par internet du 13 au 18 mars 2014. Sur un échantillon national représentatif de 882 personnes âgées de 18 à 29 ans, constitué d'après la méthode des quotas, après stratification par région et taille d'agglomération.
Devenir propriétaire : un rêve difficile à concrétiser pour les jeunes
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic