L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La France médaillée d'argent des jardiniers paysagistes

Par L.P.
,
le 29 novembre 2007
Deux français, Nicolas Denigot et Cédric Thabot, ont remporté la médaille d'argent des jardiniers paysagistes à la finale internationale des Olympiades des métiers. Le duo "Pays-de-la-Loire" avait fait le déplacement au Japon, après un an de préparation et d'éliminatoires à travers toute la France. Le titre de vice-champions du monde devrait booster la carrière des deux jeunes français.
La 39ème édition des Olympiades des métiers s'est tenue du 14 au 19 novembre à Shizuoka, au Japon. Catégorie jardiniers paysagistes, la France était représentée par deux jeunes apprentis du CFA Jules Rieffel de Saint-Herblain (Loire-Atlantique) : Cédric Thabot et Nicolas Denigot. Les deux collègues sont revenus en vainqueurs, des souvenirs pleins la tête et une coupe de vice-champion du monde dans la valise.
Nicolas Denigot a commencé ses études il y a tout juste six ans. Après avoir enchaîné un CAP, un BPA et un BPTP en paysagisme, ce concours est le premier auquel il participe, fier qu'il est de représenter son pays sur la scène internationale. "Il y a d'abord eu une sélection départementale à notre lycée, puis régionale à Angers et enfin nationale à Amiens. Des premières sélections à la finale au Japon, cela représente au total un an de préparation", résume-t-il.

Granit, pierres naturelles et bambous

Une année assez éreintante puisque les deux jeunes paysagistes ont du jongler entre le lycée, leur boulot et les Olympiades. Un gros investissement en temps et en énergie, qui aura porté ses fruits. Et qui leur aura permis de beaucoup apprendre sur leur métier, et sur la façon de gérer des délais parfois courts."Au Japon, on a eu 4 jours pour aménager un jardin de 5,5 x 6 mètres. On a fait un muret en granit, en pierres sèches, posé sur un bassin. Il y a des blocs en granit dans ce bassin et, autour, un dallage en pierres naturelles, suivant la technique de l'opus incertum, entouré d'une clôture en bois et bambous", raconte Nicolas.
Plusieurs difficultés se sont posées dans cette réalisation éphémère. "C'était assez difficile car il y a des matériaux que l'on ne connaissait pas, qu'on a découvert sur place. Et puis, on a du travailler 22 heures en quatre jours, soit des journées de six heures", se rappelle-t-il. "Les Japonais avaient un avantage car ils connaissaient bien ces matériaux et s'entraînent quotidiennement depuis deux ans", rajoute Nicolas.
Deux ans, c'est le temps qui sépare deux Olympiades. Les prochaines se feront au Canada (2009) puis à Londres (2011). Quant à Nicolas Denigot, il a décidé de prendre une petite pause pour se remettre de ses émotions et reconnait qu'il "ne réalise pas encore" sa chance. Une chose est sure, ce titre devrait donner un sacré coup de pouce à sa carrière naissante, comme à celle de son acolyte.
Les Olympiades des métiers sont de véritables "jeux olympiques" des métiers : compétition internationale, elles permettent aux meilleures jeunes pousses du monde entier de confronter l'excellence de leurs savoir-faire dans plus de 40 métiers, sous le signe des valeurs olympiques. Une seule condition requise : avoir moins de 23 ans l'année de la compétition mondiale.
Cliquez sur suivant pour voir les photos du projet de Nicolas et Cédric.
La France médaillée d'argent des jardiniers paysagistes

Délais - La France médaillée d'argent des jardiniers paysagistes

Délais - Paysagistes Olympiades 2007
Délais - Paysagistes Olympiades 2007 © Unep
Nicolas et Cédric ont eu 22 heures pour réaliser leur projet. A raison de 6 heures par jour, ils ont travaillé pendant quatre jours.
Délais - La France médaillée d'argent des jardiniers paysagistes

Equipe - La France médaillée d'argent des jardiniers paysagistes

Equipe - Paysagistes Olympiades 2007
Equipe - Paysagistes Olympiades 2007 © Unep
L'équipe française au complet. De gauche à droite : Max Martin, représentant de l'Unep (l'union nationale des entrepreneurs du paysage) et coach de Cédric Thabot (au centre) et Nicolas Denigot.
Equipe - La France médaillée d'argent des jardiniers paysagistes

A l'oeuvre

A l'oeuvre - Paysagistes Olympiades 2007
A l'oeuvre - Paysagistes Olympiades 2007 © Unep
Les deux jeunes candidats ont dû travailler à partir d'un plan imposé, reçu à la fin du mois d'août. Ils n'avaient le droit de changer le résultat final qu'à hauteur de 30 % avant la finale internationale.
A l'oeuvre

Jardin - La France médaillée d'argent des jardiniers paysagistes

Jardin - Paysagistes Olympiades 2007
Jardin - Paysagistes Olympiades 2007 © Unep
"On a fait un muret en granit, en pierres sèches, posé sur un bassin. Il y a des blocs en granit dans ce bassin et, autour, un dallage en pierres naturelles, suivant la technique de l'opus incertum, entouré d'une clôture en bois et bambous", raconte Nicolas Denigot.
Jardin - La France médaillée d'argent des jardiniers paysagistes
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic