L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un fauteuil pour le jardin aux couleurs aléatoires

Par P.P.
,
le 17 septembre 2010
Fauteuil Random 8
Fauteuil Random 8 © Pitaya Global Design
Un fauteuil qui change d'apparence en fonction de l'environnement lumineux et son emplacement : le Random 8 créé par le studio lyonnais Pitaya Design voit la vie en technicolor et irradie de lumière colorée son entourage. Découverte.
"Nous voulions créer un fauteuil 'arlequin' multicolore, le traitement dichroïque du plastique nous a permis de réaliser un tour de magie". David Lesor et Arnaud Giroud, fondateurs du studio Pitaya Design ont accompli, il est vrai, avec le Random 8, de véritables prouesses. Même si ces deux "artisans designers" - comme ils se désignent eux-mêmes - sont déjà des "pros" dans le domaine de la lumière : ils participent ainsi depuis plusieurs années, entre autres, à la Fête des lumières à Lyon, et se sont également distingués à la Biennale de Saint-Etienne en 2008. En juin dernier, le studio a d'ailleurs remporté le Prix jeune concepteur de l'Association des Concepteurs Lumière et éclairagiste.
Fauteuil Random 8
Fauteuil Random 8 © Pitaya GLobal Design
 
"Où qu'il soit installé, il peut créer la surprise..."
Pour Random 8, la prouesse est d'abord technique - la technique dichroïque se retrouve plutôt dans le domaine du verre - avec ce traitement particulier du plastique, qui permet au matériau d'avoir une couleur transmise et une autre réfléchie. Elle est ensuite esthétique : tel un diamant à facettes, Random 8 inonde de lumière colorée ce qui l'entoure... "Le fauteuil joue et filtre la lumière de deux manières différentes : il agit comme un filtre diffusant, nappant le sol de couleurs vives ; il projette des formes colorées sur les volumes alentours grâce aux propriétés de réflexion du matériau", expliquent les designers de Pitaya Global Design.
Le chiffre '8' se réfère aux huit panneaux de plexiglas dichroïque qui compose le fauteuil, ceux-là même qui lui donne un effet multicolore. "Son principe créatif qui repose sur une assise en pliage de plexiglas, fait écho à la célèbre chaise 'diamant' dessinée par René-Jean Caillette (1958)", précisent-ils, ajoutant s'être également inspirés des créations de Pierre Paulin, en particulier son fauteuil 'arachnéen' (1972) pour imaginer sa forme en corolle.
A noter que le fauteuil Random 8 est disponible en édition limitée à 99 exemplaires, à la Galerie Gosserez, rue Debelleyme, à Paris.
Un fauteuil pour le jardin aux couleurs aléatoires
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic