L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Marseille envahi par 3 "ovnis architecturaux"

Par M.M
,
le 1 juin 2017
Le Friche de l'Escalette accueille la culture
Le Friche de l'Escalette accueille la culture © Fonds Candilis. SIAF/Cité Archi. Patrim /Archives
Pour sa seconde édition, la Friche de l'Escalette de Marseille consacre une exposition aux habitats futuristes des années 1970. "Utopie Plastic" - c'est son nom - remonte le temps et propose aux visiteurs de découvrir ces "ovnis architecturaux". L'Hexacube, La Bulle et la Futuro House seront visibles en chair et en ... plastique ! Une mise en scène digne d'une série de science-fiction. Découverte.
Vous ne savez pas quoi faire durant vos vacances d'été ? Vous rêvez de vous rendre à Marseille ? Vous risquez de succomber au charme de la Friche de l'Escalette. Perchée au coeur de la cité Phocéenne, l'ancienne usine à plomb accueille depuis un an un nouvel habitant... L'art sous tous ses états.
Le Friche de l'Escalette accueille la culture
Le Friche de l'Escalette accueille la culture © Fonds Candilis. SIAF/Cité Archi. Patrim /Archives
 
Après son ouverture au grand public en 2016 et la présentation de la première exposition dédiée à l'"Habitat Tropical du Cameroun" de Jean Prouvé, la Friche de l'Escalette présente "Utopie Plastic" pour la saison 2017. Une exposition consacrée aux habitats futuristes en plastique de la fin des années 1960 et du début des années 1970. Et pour le plus grand plaisir des petits et grands, ces "ovnis architecturaux" seront visibles pour de vrai ! En taille réelle et dans leurs habits d'origine.
A noter : Ce nouveau rendez-vous annuel permet à la Friche de l'Escalette de s'inscrire dans le paysage culturel marseillais. Il offre la possibilité aux visiteurs de découvrir ou redécouvrir cet incroyable lieu ... La visite, conjuguée à la découverte d'une exposition d'architectures légères, plonge le grand public dans les méandres de l'histoire industrielle et artistique marseillaise.
Découvrez ci-dessous ces drôles maisons en plastique dignes d'une série de science-fiction !

L'Hexacube signé Georges Candilis et Anja Blomstedt

L'Hexacube provient tout droit de l'imagination débordante de deux personnalités du design : Georges Candilis et Anja Blomstedt. Son nom tire son origine, lui, de sa forme hexagonale... Vous l'aurez certainement compris ! Comme une bulle prête à s'envoler...
L'Hexacube signé GEORGES CANDILIS
L'Hexacube signé GEORGES CANDILIS © Fonds Candilis. SIAF/Cité Archi. Patrim /Archives
 
Elle se compose de deux coques en polyester stratifié armées de fibre de verre. De larges ouvertures agrémentent enfin l'architecture.
Bon à savoir : Proche collaborateur de Le Corbusier durant cinq ans sur le chantier de la Cité Radieuse de Marseille, Georges Candilis est également le créateur des villages de vacances, inspirés de sa Grèce natale, de Port-Leucate et Port-Barcarès, entre 1964 et 1972.

La Bulle signée Benjamin Maneval

A l'origine de ce projet hors-norme : un français ! Jean Maneval. En 1968, la Bulle à six coques voit le jour.
La BULLE signée BENJAMIN MANEVAL
La BULLE signée BENJAMIN MANEVAL © Fonds Candilis. SIAF/Cité Archi. Patrim /Archives
 
Deux Bulles seront présentées durant l'été, à Marseille. L'une, est la propriété d'un restaurateur passionné de Bulle Maneval. Il y a conservé l'intégralité du mobilier de l'époque. La seconde est plus abîmée. Des restaurations auront d'ailleurs lieu cet été sous les yeux des visiteurs curieux.

La Futuro House signée Matti Suuronen

Elle est certainement l'une des plus emblématiques habitations présentées : La Futuro House signée Matti Suuronen.
La FUTURO HOUSE signée MATTI SUURONEN
La FUTURO HOUSE signée MATTI SUURONEN © Fonds Candilis. SIAF/Cité Archi. Patrim /Archives
 
La maison Futuro du finlandais Matti Suuronen voit le jour en 1968. Aujourd'hui, une soixantaine de ces habiations futuristes existent à travers le monde. Sa forme de soucoupe volante rappelle naturellement l'esprit de l'époque et la liberté de bâtir des architectes aussi. Les formes et les matières se plient à l'imagination sans fin des designers. Pour des rendus incroyables.

Du mobilier pop pour décorer les habitations

Le voyage dans le temps va encore plus loin ! Du mobilier en plastique - sièges gonflables transparents, assises aux couleurs vives ou sculptures étonnantes - sublimera la mise en scène futuriste.
Pour rappel, la glorieuse histoire du plastique dans l'univers de l'habitat voit son apogée dans les années 1960 et 1970. Il devient vite le matériau du quotidien de premier plan... Qui a oublié l'omniprésence du formica, de l'inox ou encore de la résine ? Le plastique correspond à la société de consommation de l'époque.
Fauteuil Venus, pouf orange,collection Aerospace 1968, design Quasar Khanh
Fauteuil Venus, pouf orange,collection Aerospace 1968, design Quasar Khanh © Benjamin Chelly pour Albin Michel, collections velvet galerie et galerie 47
 
D'ailleurs, et cela fait le lien avec l'exposition "Utopie Plastic", c'est aussi l'époque de la conquête de l'espace et des premiers pas sur la lune. L'architecture et le design découlent directement de tous ces changements de consommation et de conception de la société "moderne". Tout le monde est tourné vers le futur. Un futur qui intrigue et qui laisse songeur aussi...
Informations pratiques :
L'exposition "Utopie Plastic" ouvre ses portes le 1er juillet 2017 et se clôture le 30 septembre 2017. (réservations sur le site friche-escalette.com)
Marseille envahi par 3 "ovnis architecturaux"
Nous vous recommandons

Leader européen des systèmes d’évacuation de fumées, Cheminées Poujoulat conçoit des solutions innovantes qui optimisent les performances des appareils de chauffage. Personnalisables et design, les sorties de toit et conduits en inox apportent confort et sécurité

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic