L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

A quoi ressemblent les piscines des Français en 2016 ?

Par C. Chahi Bechkri
,
le 14 avril 2016
Trophées de la piscine 2015 : Zoom sur les plus belles piscines de France (2/2)
Trophées de la piscine 2015 : Zoom sur les plus belles piscines de France (2/2) © FPP / Vert Turquoise
Les Français sont définitivement des adeptes de la piscine. Avec plus de 1,8 million de bassins recensés en 2015 sur le territoire, ils sont les plus équipés d'Europe. Alors, à quoi ressemblent leurs bassins en 2016 ? Budget, dimensions, consommation d'eau et de chauffage... Le point en chiffres.
Après avoir longtemps été un rêve pour les Français, la piscine est désormais définitivement une réalité. D'après les chiffres communiqués par la Fédération des Professionnels de la Piscine (FPP), la France a dépassé la barre des 1,8 million de piscines privées installées sur le territoire. "Le nombre de piscines vendues a connu une forte hausse de +7,5% par rapport à 2014 et le nombre de piscines livrées a augmenté de +9% dans le même temps", précise la FFP. Au final, le parc français a donc été multiplié par plus de 2,5 en 15 ans. Une croissance qui s'explique en partie par le large éventail de tarifs proposé. On trouve en effet aujourd'hui des piscines à tous les prix, y compris pour les budgets les plus modestes : d'une centaine d'euros pour les piscines hors sol à en moyenne entre 25 et 35.000 euros pour un bassin enterré.

Des piscines plus petites mais mieux équipées

Si les piscines sont plus nombreuses qu'en 1980, elles ont aussi complètement changé de visage. "Les grands bassins de nage ont progressivement laissé la place à des piscines plus petites, davantage orientées vers les activités ludiques que les grandes longueurs", indique Vincent Quere, vice président de la FPP. Elles sont ainsi passées d'une dimension moyenne de 12x6m, soit une surface de 72m2, à 8x4 mètres, soit 32m2. Une tendance qui devrait s'accentuer encore dans les prochaines années avec, estime la FPP, une surface de seulement 27 m2 à l'horizon 2025. "Grâce à ces dimensions réduites, les piscines arrivent à se faire une place dans des petits jardins, lieux où l'on envisageait pas leur présence avant", commente Joëlle pullinx, déléguée générale de la FPP.
Des piscines plus économes en eau et en énergie
La conséquence, c'est que les piscines ont considérablement réduit leur consommation en eau. Qui dit dimensions réduites dit en effet volumes d'eau réduits. "La consommation en eau d'une piscine familiale moyenne aujourd'hui correspond à environ 15m3/an", un chiffre bien inférieur à celui d'il y a trente ans. Sans oublier que les utilisateurs ont aujourd'hui à leur disposition qui permettent de limiter l'évaporation de l'eau donc la consommation : couvertures à bulles, à barres, volets automatiques et, bien sur, abris. Les abris, un équipement que les Français affectionnent d'ailleurs de plus en plus. La FPP dévoile ainsi que leur nombre est passé de 8.300 en 2003 à près de 13.650 en 2015, soit un total de 180.000 abris installés sur tout le territoire.
A ces économies d'eau de rajoutent des économies en énergie. Grace aux nouveaux systèmes de filtration, de chauffage et d'éclairage introduits sur le marché, les piscines arrivent en effet à considérablement réduire leur besoin en électricité. Rien que pour la filtration, les consommations ont ainsi été divisées en 4 entre 1980 et 2015. "Alors qu'en 1980, une pompe de filtration de 2.600 Watts permettait de filtrer 25m3/h pour une consommation annuelle de 5.600 kWh/an, en 2015, un équipement de 700 Watts permet de filtrer 12m3/h pour une consommation de 1.500 kWh/an", indique Vincent Quere. L'éclairage est également moins énergivore : "aujourd'hui, une LED de 30 Watts suffit à éclairer un bassin alors qu'avant il fallait deux ampoules à incandescence d'une puissance de 300 watts chacune".
Si ces équipements réduisent les consommations des utilisateurs, ils ont également l'avantage de faciliter l'utilisation des piscines. Grâce à des robots 100% automatiques, des coffrets électriques capables d'optimiser la filtration selon la tâche effectuée, des appareils de désinfection automatiques ou semi-automatiques, la gestion quotidienne et l'entretien de la piscine deviennent un jeu d'enfant. De quoi convaincre les Français les plus réticents de faire le grand plongeon.
A quoi ressemblent les piscines des Français en 2016 ?
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic