L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La "spa attitude"

Par Céline Chahi
,
le 5 décembre 2007
Le spa séduit de plus en plus de particuliers en France. Il est devenu un équipement incontournable pour tous ceux qui rêvent d'évasion et de bien être. Un pur moment de plaisir à partager en famille ou entre amis. Retour sur un phénomène… aquatique !
Faire quelques pas dans son jardin et plonger dans un spa à une température 37° alors que la neige tombe à gros flocons… Cette scène, véritable lieu commun des films américains romantiques, se banalise en France depuis 5 ans. Il se vend en effet chaque année dans l'hexagone entre 5.000 et 6.000 spas, un chiffre en progression de 30% par an qui place le marché français au second rang européen, juste derrière l'Allemagne. Et, à l'instar de nos voisins outre-Atlantique, une large majorité de ces équipements - 62% pour être exact - sont installés à l'extérieur. "Le spa est une bonne alternative à la piscine lorsque la place dont on dispose chez soi est réduite. L'un des gros avantages du spa, c'est qu'il s'utilise toute l'année" commente Joëlle Pulinx, secrétaire générale de la Fédération des Professionnels de la Piscine.

Les spas : un art de vivre

Acheter un spa n'est pas un acte anodin. C'est une manière de placer les notions de plaisir, de détente et de bien-être au cœur de son habitat. "Aujourd'hui, le bien-être est l'une des principales préoccupations des français au même titre que l'hygiène et la beauté le furent par le passé" fait remarquer Gérard Mermet, dans son livre intitulé "Francoscopie 2007 : pour comprendre les français." Une tendance sur laquelle surfent les fabricants, Clair Azur en première ligne : "Nous offrons le temple du bien-être à domicile" témoigne Stéphane Barralis, président de l'enseigne.
Le spa n'est donc plus présenté comme une grande baignoire à remous uniquement destinée à l'amusement. Les fabricants se réfèrent désormais strictement à l'étymologie du mot "spa", du latin "sanitas per aqua", qui signifie "la santé par l'eau". Une notion essentielle qui, après avoir été écartée, revient sur le devant de la scène. "Les consommateurs veulent un produit de qualité avec des vrais jets de massage et des effets thérapeutiques" indique Joëlle Pulinx.

Stimulation du corps

Toutes les zones du corps peuvent être stimulées - la nuque, le dos, les lombaires, l'arrière des cuisses, les mollets, la voûte plantaire - grâce à des jets de plus en plus nombreux et de plus en plus performants, surtout depuis l'apparition des buses tournantes. La société Europe Spa vient d'ailleurs de mettre le marché un modèle doté de 83 jets de massage ! Pour compléter leur offre, certains fabricants ont mis sur le marché des équipements permettant de faire du sport au sein de son spa. Clair Azur a ainsi conçu un vélo aquatique à pratiquer en immersion totale tandis que la société Nordique France a élaboré un programme de fitness intégrant un rameur à la coque du spa. Tout un programme !

Un bain de technologies

Ce changement de fonction s'accompagne également d'un changement d'aspect. Les spas doivent en effet pouvoir s'intégrer dans tous les intérieurs. De nombreuses finitions intérieures sont proposées : cela va d'un revêtement rose chez Aquilus Spas à du noir chez Porcelanosa, en passant par du jaune chez Desjoyaux. Un vrai arc en ciel de couleur ! Des matériaux nobles comme le bois ou le verre sont désormais utilisés en guise d'enveloppe extérieure. "Nous proposons de personnaliser l'habillage de nos coques" confirme Caroline Boespflug chez Nordique France. Autre grande nouveauté : la technologie fait son entrée dans les spas. Il n'est pas rare de trouver des spas équipés d'écrans plasma, de radio, d'un branchement pour lecteur MP3, d'une station d'accueil pour Ipod avec haut-parleurs étanches d'un système de lumière à fibre optique, et même écran plasma escamotable !
Profitant de l'expansion du marché, certaines sociétés mettent en vente toute une série de produits dérivés : huiles essentielles, parfums d'ambiance, des soins corporels et même des tisanes ! Un univers où tous les sens sont décidément stimulés !
Pour ou contre le spa. Découvrez une série de témoignages en cliquant sur suivant.
La "spa attitude"

Frédéric, 42 ans - La "spa attitude"

Frédéric - témoignages spas
Frédéric - témoignages spas © MAP
"Ce qui me plaît c'est le côté accessible des spas. Contrairement à une piscine, on n'éprouve pas de réticence à entrer dans l'eau puisqu'elle est à 37°. Je compte en installer un très prochainement dans un coin de mon jardin. Quand je me rends sur un salon, je n'hésite pas à tester les spas pour me faire une idée plus précise sur l'ergonomie du modèle et pour savoir où sont positionnées les buses pour le massage. Il n'y a qu'en plongeant à l'intérieur qu'on se rend vraiment compte !"
Frédéric, 42 ans - La "spa attitude"

Dominique, 52 ans - La "spa attitude"

Dominique - témoignages spas
Dominique - témoignages spas © MAP
"C'est un produit qui va révolutionner la vie des français mais qui est encore méconnu. Beaucoup de gens entendent parler des spas mais ne savent pas vraiment ce que c'est. J'en possède un qui est installé en plein air dans mon jardin. C'est devenu un lieu de vie à part entière où toute la famille se retrouve, comme une deuxième pièce à vivre en quelque sorte. C'est très ludique et surtout cela procure beaucoup de bien être."
Dominique, 52 ans - La "spa attitude"

Benoît, 52 ans - La "spa attitude"

Benoît - témoignage spas
Benoît - témoignage spas © MAP
"J'habite en Province et je compte faire installer un spa dans mon jardin. Je suis conscient que je ne pourrai pas y nager. En fait, je cherche simplement un moyen ludique de me maintenir en forme. Et puis, il faut bien avouer que je n'aurais jamais la place chez moi de me faire installer une piscine. Un spa c'est seulement 1 à 2 m3 d'eau contre 30 pour une piscine ! Un encombrement très réduit !"
Benoît, 52 ans - La "spa attitude"

Marcel, 71 ans - La "spa attitude"

Marcel - témoignages spas
Marcel - témoignages spas © MAP
"Avec ma femme, nous avons la chance de posséder à la fois une piscine et un spa. Cela fait longtemps que nous connaissons les spas. Nous nous sommes fait construire le nôtre il y a maintenant près de 10 ans. Nous utilisons le spa en hiver pour nous relaxer et nous détendre. La piscine est réservée à un usage estival. Nous nous y amusons et y nageons librement. En ayant les deux types de bassins, nous sommes parvenus à combler tous nos besoins et toutes nos envies."
Marcel, 71 ans - La "spa attitude"

Giselle, 58 ans - La "spa attitude"

Giselle - témoignage spas
Giselle - témoignage spas © MAP
"Je ne suis pas du tout conquise par le concept des spas. Avec mon mari, nous cherchons un endroit dans lequel nous puissions nous amuser avec nos petits enfants et dans un spa ce n'est pas envisageable. A mon sens, les piscines sont plus familiales, on peut y faire plus de choses avec eux. Je trouve par ailleurs le prix des spas relativement élevé. C'est cher pour ce que c'est. Cela reste un produit de luxe."
Giselle, 58 ans - La "spa attitude"
Nous vous recommandons

Transformée du sol au plafond, cette petite maison bretonne a complètement changé de visage. Modernisée, agrandie par deux extensions et entièrement repensée, elle affiche désormais un profil contemporain, où ses propriétaires profitent d'une vue dégagée sur la mer

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic