L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Extension maison : une véranda imbriquée entre trois bâtiments existants

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 30 mars 2015
Pour réunir une maison, son annexe et une bâtisse servant de cave, une véranda de 40 m2 a été installée. La nouvelle pièce très lumineuse sert aujourd'hui de cuisine, et elle a surtout permis de transformer cette résidence secondaire en une demeure de caractère. Visite.
Joliment rénovée, cette résidence secondaire, située dans le Maine-et-Loire, est composée de plusieurs bâtiments : une maison principale, une annexe dans laquelle se trouvent un bureau, une chambre et un cellier, et une petite bâtisse en pierre servant de cave. "Les propriétaires souhaitaient relier ces trois structures et installer une cuisine dans l'espace ainsi créé", nous explique Eric Rivoal, gérant de la société FVR, concessionnaire des vérandas Rénoval.
Beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraît, le chantier a nécessité une grande précision dans la pose pour éviter les ponts thermiques. Plus de détails et les photos de la réalisation en pages suivantes.
Extension maison : une véranda imbriquée entre trois bâtiments existants

Une véritable cuisine pour relier trois bâtiments

Une véritable cuisine pour relier trois bâtiments - Une véranda entre trois bâtiments
Une véritable cuisine pour relier trois bâtiments - Une véranda entre trois bâtiments © Studio Photo JM2
La réalisation chapeautée par Eric Rivoal et l'entreprise FVR ne se résume pas à la création d'une véranda. Il s'agit en réalité de réunir la maison principale (ici, à droite) et l'annexe (ici, à gauche) en construisant une structure centrale, "très ouverte et respectant le style 'atelier' de la maison", se souvient le gérant.
Une véritable cuisine pour relier trois bâtiments

Côté jardin, une verrière de style industriel

Côté jardin, une verrière de style industriel - Une véranda entre trois bâtiments
Côté jardin, une verrière de style industriel - Une véranda entre trois bâtiments © Studio Photo JM2
La résidence donne d'un côté sur un jardin, de l'autre sur une cour. Côté jardin, la cuisine, située entre la maison principale et l'annexe, est refermée par une véranda de style industriel, avec une grande porte double.
Un îlot central permet d'aménager une cuisine parfaitement équipée, sans adosser les meubles contre les murs, ni évidemment contre les baies vitrées.
Côté jardin, une verrière de style industriel

Une cuisine avec accès direct à la cave extérieure

Une cuisine avec accès direct à la cave extérieure - Une véranda entre trois bâtiments
Une cuisine avec accès direct à la cave extérieure - Une véranda entre trois bâtiments © Studio Photo JM2
La cuisine donne directement sur la cave indépendante (ici, à droite, derrière la haie, avec la toiture en tuiles plates). "La pose a été particulièrement délicate, car la verrière a été installée directement sur le mur d'origine en pierre, que les propriétaires souhaitaient conserver en l'état", nous explique Eric Rivoal.
Une cuisine avec accès direct à la cave extérieure

Un accès direct au préau

Un accès direct au préau - Une véranda entre trois bâtiments
Un accès direct au préau - Une véranda entre trois bâtiments © Studio Photo JM2
Contre l'annexe (ici, à droite), un préau existant, aménagé comme une terrasse, est également relié à la nouvelle verrière. Une grande porte vitrée a été créée, à côté de la cave, pour y accéder directement. Là encore, la conception a été minutieuse et la pose délicate, compte tenu de la forme et de l'espace limité.
Un accès direct au préau

Côté cour, une baie vitrée avec le moins de montants possibles

Côté cour, une baie vitrée avec le moins de montants possibles - Une véranda entre trois bâtiments
Côté cour, une baie vitrée avec le moins de montants possibles - Une véranda entre trois bâtiments © Studio Photo JM2
Vue de la cour (ici, à droite), la bâtisse possède une façade incluant des pierres de Tuffeau. "Pour ne pas jurer avec ce matériau, les propriétaires nous ont demandé une baie vitrée avec le moins d'aluminium possible", se souvient Eric Rivoal. C'est pourquoi la verrière présente une grande surface vitrée et très peu de montants.
Côté cour, une baie vitrée avec le moins de montants possibles

Des vitrages anti-UV pour conserver la fraîcheur l'été

Des vitrages anti-UV pour conserver la fraîcheur l'été - Une véranda entre trois bâtiments
Des vitrages anti-UV pour conserver la fraîcheur l'été - Une véranda entre trois bâtiments © Studio Photo JM2
La cour est orientée vers le sud, promettant un bel ensoleillement toute l'année... mais aussi, beaucoup de chaleur l'été ! Pour éviter de transformer la cuisine en serre, les installateurs ont choisi des vitrages en verre réfléchissant traité anti-UV. "Ils permettent de limiter efficacement la montée en température", précise Eric Rivoal.
Des vitrages anti-UV pour conserver la fraîcheur l'été

Fiche technique - Extension maison : une véranda imbriquée entre trois bâtiments existants

Fiche technique - Une véranda entre trois bâtiments
Fiche technique - Une véranda entre trois bâtiments © Studio Photo JM2
Programme : création d'une cuisine
Maîtrise d'ouvrage : privée
Maîtrise d'oeuvre : Société FVR à La Flèche (72)
Véranda : Rénoval
Surface : 40 m²
Budget : non communiqué
Fiche technique - Extension maison : une véranda imbriquée entre trois bâtiments existants
Nous vous recommandons

Découvrez cette résidence norvégienne secondaire recourant à un procédé original : le bois utilisé est chauffé avec de l'alcool furfurylique afin de renforcer sa solidité et sa durabilité.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic