L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Suspension de la commercialisation des tapis puzzle en mousse

le 13 décembre 2010
tapis puzzle mousse
tapis puzzle mousse © Joué Club
Grands classiques des chambres d'enfants, les tapis-puzzle en mousse suscitent l'inquiétude depuis l'annonce vendredi de la décision belge de les retirer de la vente, du fait de la présence d'agents cancérigènes dans la composition de certains modèles. Ce lundi, Frédéric Lefebvre, secrétaire d'État à la consommation, a annoncé en suspendre également la commercialisation pour trois mois en France, le temps d'effectuer des analyses.
Pratiques, ludiques, jolis... mais dangereux. Du moins certains d'entre eux. L'annonce de la Belgique vendredi de retirer de la vente les tapis puzzle en mousse pour les enfants a fait l'effet d'une bombe à quelques jours de Noël. Tout part d'analyses des autorités scientifiques belges, qui ont constaté dans nombre de modèles un niveau trop élevé de particules nocives, et notamment de formamide, une substance qui les rend plus souples, mais qui serait cancérigène. Une décision européenne prévoit d'ailleurs son interdiction dans tous les pays de l'Union européenne dès 2013.
En plein week-end d'achats de Noël, les associations de consommateurs, à l'instar de la CLCV, ont fait part de leur grande inquiétude et demandaient des décisions rapides des autorités françaises. L'enseigne Joué Club préférait quant à elle retirer tous les modèles de leurs magasins dès dimanche. "Nous sommes là pour les enfants, et donc on ne doit pas prendre de risque. Il vaut mieux anticiper de manière à ce qu'on ne nous fasse aucun reproche", a expliqué Jackie Peilleux, président de la société, sur Europe 1. Et ce lundi, pour le secrétaire d'Etat à la consommation, Frédéric Lefebvre, c'est bien le principe de précaution qui prévaut.

Principe de précaution

A la suite d'une réunion organisée ce lundi matin avec la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), la direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services (DGCIS) et l'agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES), il a été ainsi décidé de "suspendre par arrêté la commercialisation de ces tapis puzzle pour enfants, pour une durée de 3 mois". Le communiqué du secrétaire d'Etat précise que ce dernier a diligenté des expertises et des analyses poussées à la DGCCRF et l'ANSES sur les modèles commercialisés jusqu'à présent en France. Et d'appeler "à la vigilance les personnes qui disposeraient de tapis puzzle et demande que les enfants ne puissent pas être en contact avec ces tapis en dehors de la présence d'un adulte, afin d'éviter que les enfants ne les mettent à la bouche."
Le communiqué précise enfin que Frédéric Lefebvre se rendra le 17 décembre prochain au laboratoire de la DGCCRF situé à Marseille (13) "pour renforcer, en cette période de fête, la mobilisation des dispositifs opérationnels en charge du contrôle de la sécurité de l'ensemble des jouets commercialisés en France."
Suspension de la commercialisation des tapis puzzle en mousse
Nous vous recommandons

Avec le froid qui s'installe, la tentation de rallumer son chauffage se fait sentir. Les gestes indispensables pour chaque type d'équipements.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic