L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un hôtel à chambre unique pour une expérience inédite

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 25 novembre 2013
Attenante au café La Perle, dans le quartier parisien du Marais, la Kiss Room est une chambre d'hôtel unique. Le designer Mathias Kiss a recouvert ses murs de 1.000 miroirs, créant ainsi une atmosphère psychédélique qui pousse à l'introspection. Visite.
Une expérience hors du commun. C'est ainsi que l'on pourrait définir une nuit passée dans la Kiss Room, l'unique chambre d'un "hôtel" attenant au café La Perle, dans le quartier du Marais, à Paris. Les murs de cette surprenante pièce ont été recouverts de 1.000 miroirs, et l'endroit se transforme en une cage de méditation, sous les doigts du magicien - et designer - Mathias Kiss. Découvrez notre visite de la Kiss Room en pages suivantes.
Un hôtel à chambre unique pour une expérience inédite

Une chambre cachée au fond d'un immeuble

Une chambre cachée au fond d'un immeuble - Kiss Room
Une chambre cachée au fond d'un immeuble - Kiss Room © David Zagdoun
Ne cherchez pas la réception : il n'y en a pas dans cette étrange "hôtel" - si tant est que cette chambre unique puisse constituer un établissement hôtelier. L'accueil se fait au café La Perle, dans le 3ème arrondissement de Paris, auprès de Jean-Philippe Nikoghossian, propriétaire des lieux et instigateur de la surprenante "Kiss Room".
L'on entre dans la chambre par l'entrée de l'immeuble et, près d'une cour qui ne paye pas de mine, une porte banale dévoile une expérience unique...
Une chambre cachée au fond d'un immeuble

Musique et lumière pour méditer

Musique et lumière pour méditer - Kiss Room
Musique et lumière pour méditer - Kiss Room © David Zagdoun
D'abord, les lumières. Une à une, elles s'allument et se reflètent sur les murs, discrètement puis de plus en plus vivement. Les rayons laissent deviner les 1.000 petits miroirs carrés qui recouvrent l'ensemble de la pièce...
De petites niches remplies de Leds commencent également à s'éclairer, accentuant l'impression de profondeur.
En parallèle, la musique, composée spécialement pour la Kiss Room par Nicolas Godin, du groupe Air, crée une atmosphère psychédélique. Le but à peine déguisé : pousser le visiteur à la prospection. Le passage dans la Kiss Room tient lieu de voyage méditatif...
Musique et lumière pour méditer

1.000 miroirs pour une introspection

1.000 miroirs pour une introspection - Kiss Room
1.000 miroirs pour une introspection - Kiss Room © David Zagdoun
Lorsque l'on découvre la pièce baignée de lumière, le saisissement est total. Le sol, les murs, le plafond, le bureau, la cloison séparant l'entrée du coin de nuit, tout est recouvert de miroirs.
"C'est un cercle de vie, une image indéfinie qui peut évoquer le cycle, de la naissance à la mort. On se retrouve aussi face à son histoire et à son vécu" explique le designer Mathias Kiss, à l'origine de cette expérience surprenante.
L'artiste-plasticien d'origine hongroise est ici photographiée dans la salle de bains, recouverte de carrelage bleu ciel, dont la porte est en verre sans tain. Au-dessus des WC, une fenêtre également sans tain donne sur le café La Perle.
1.000 miroirs pour une introspection

Une chambre haut-de-gamme

Une chambre haut-de-gamme - Kiss Room
Une chambre haut-de-gamme - Kiss Room © David Zagdoun
Le visiteur se trouve seul face à son image qui se reflète à l'infini, poussé à l'introspection comme dans une cellule monacale. Pourtant, à part la surface de la pièce - 10 m² - rien ne rapproche l'aménagement de la Kiss Room de celui, spartiate, de la chambre d'un religieux !
Dans l'entrée, une moquette en laine noire accueille le visiteur. Le mini-bar est garni de bouteilles de champagne, et une petite cuisine avec plaque vitrocéramique se cache sous un plan rabattable en finition miroir. Le lit est encastré entre des cubes couverts de miroirs, et la literie de très haute qualité.
Une chambre haut-de-gamme

Une expérience unique et éphémère

Une expérience unique et éphémère - Kiss Room
Une expérience unique et éphémère - Kiss Room © David Zagdoun
L'expérience se veut de courte durée : la Kiss Room sera ouverte à la réservation durant 1.000 nuits seulement. Après quoi, elle pourrait prendre une nouvelle forme, laisse entendre Jean-Philippe Nikoghossian.
Pour profiter du voyage psychédélique que promet cette chambre unique, il faudra tout de même débourser la somme de 750 euros pour une nuit. Il vaut donc mieux imaginer qu'à ce prix là, c'est une nuit dans une œuvre d'art éphémère que l'on s'offre...

Kiss Room

78, rue Vieille du Temple
75003 Paris
www.lakissroom.com
Une expérience unique et éphémère
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic