L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Quelle couleur pour ma cuisine ?

Par Valentin Boudonnet
,
le 30 août 2013
Lorsque vient le temps de choisir une nouvelle cuisine, la question de la couleur est souvent reléguée au second plan alors qu'elle est primordiale. La couleur peut installer une ambiance, agrandir une pièce, apporter de l'élégance ou de l'originalité et influence notre humeur. Mais attention : toutes n'ont pas le même pouvoir. Petit guide pour vous aider à faire votre choix.
Les teintes neutres et naturelles (blanc, gris, brun) ont, et auront, toujours du succès pour une cuisine. Pourtant, on assiste depuis ces cinq dernières années à quelques audaces colorées de la part des cuisinistes. Une tendance qui a poussé le grand public, lui-même, à opter, progressivement, pour des cuisines plus osées.
En effet, on a tort de considérer la couleur comme accessoire, notamment lorsque l'on se décide à acheter une cuisine, élément central et familial dans un logement. "Nous percevons la couleur avant la forme. Nous en conservons le souvenir bien après l'avoir vue, comme une persistance rétinienne" confirme Sonia Déléani, coloriste interrogée par Maison à part.

Les forces de la couleur

Loin d'être secondaire, le choix d'une couleur en cuisine peut s'avérer primordial, d'autant qu'une couleur plutôt qu'une autre est à même de modifier la perception que l'on a des proportions d'une pièce.
Afin de connaître les tendances du secteur (les couleurs aubergine et cassis sont les stars en 2013) et de découvrir les avantages d'une couleur bien choisie, Maison à part a sélectionné dix cuisines à la personnalité colorée marquée. Chacune ayant son identité et une histoire chromatique à raconter, histoire que nous décryptons avec Sonia Déléani.
Retrouvez notre sélection en pages suivantes.
Quelle couleur pour ma cuisine ?

Une cuisine rouge

Cuisine rouge BUT
Cuisine rouge BUT © But
Le type de cuisine :
La cuisine est en forme de "L". Une implantation moderne qui avait été un peu délaissée pendant un temps, du fait de l'éloignement des éléments les uns des autres.

La couleur :

Rouge carmin brillant

Les zones peintes :

Ici, la teinte offre un total-look au fini laqué qui réveille la pièce et s'associe naturellement avec le blanc. Le rouge est toujours présent dans les nuanciers des modèles de cuisine, même lorsque la gamme colorée est réduite.
L'effet décoratif recherché :
Pourvue de deux fenêtres, la cuisine encourage l'utilisation d'un aspect brillant afin d'en faire une pièce vivante et stimulante. "Les reflets agrandissent la pièce, mais allègent aussi la nuance plutôt sombre" remarque Sonia Déléani. Et de conseiller : "le rouge, du plus vif et sanguin, au plus bordeaux et violacé, se travaillent toujours mieux en laqué pour les meubles de cuisine, en satiné ou mat pour les murs."
L'astuce décorative :
Toujours dans l'optique d'alléger des tonalités un peu sombres ou envahissantes, Sonia Déléani propose d'ajouter des touches de fuchsia ou d'orangé (teintes chromatiquement proches du rouge) permettant "d'arrondir" ce rouge qui tire sur le bordeaux. A noter que la cuisine contient déjà quelques petits objets de couleur fuchsia (assiette, saladier).

Caractéristiques techniques :

Modèle : "Cuisine Typi" - But
Matériaux : Structure en panneaux de particules surfacés mélaminés décor blanc. Façades mélaminés décor noir. Vernis brillant. Poignées PVC gris aluminium.
Prix public indicatif : à partir de 635 €
Une cuisine rouge

Une cuisine ivoire

Mobalpa cuisine ivoire
Mobalpa cuisine ivoire © Mobalpa
Le type de cuisine :
La photographie ci-contre nous montre une cuisine en U. Les meubles principaux sont tous alignés côte-à-côte. La table de cuisson et le plan de travail forment, quant à eux, un "L" qui vient s'implanter dans ce linéaire. "C'est un modèle plutôt classique" confirme d'ailleurs la coloriste.

La couleur :

Ivoire (couplé avec un noyer chaleureux)

Les zones peintes :

Les meubles hauts ainsi que le plan de travail sont de couleur ivoire tandis que les étagères décoratives et une partie de la zone latérale du plan de travail sont de couleur bois. On remarque un juste équilibre entre l'ivoire et le noyer, l'un ne prenant jamais le pas sur l'autre. "L'ivoire est une couleur très présente dans les nuanciers de cuisine. Ici, elle s'associe très bien avec le bois chaud" analyse Sonia Déléani.

L'effet décoratif recherché :

Les meubles sont laqués, un aspect brillant qui permet à la lumière de se refléter sur les meubles, ce qui donne une sensation d'ouverture et d'agrandissement. Cependant, comme l'indique Sonia Déléani, la tonalité gris sombre, du sol au plafond, donne de la personnalité au lieu, elle en fait un écrin. Toutefois, elle peut provoquer "une sensation d'abaissement du plafond". A réserver aux pièces hautes.

L'astuce décorative :

"Le gris anthracite au sol permet de mettre en valeur l'ivoire." Pour donner du peps à la cuisine, Sonia Déléani conseille d'ajouter une légère touche de couleur type 'vert anisé', "afin de faire entrer un peu de nature dans une cuisine qui, sans elle, peut paraître déshumanisée."

Caractéristiques techniques :

Modèle : "Melia ivoire brillant" - Mobalpa
Matériaux : Mélaminé ivoire verni brillant, plan de travail stratifié ivoire satiné et noyer structuré
Prix public indicatif : à partir de 7.174 €
Une cuisine ivoire

Une cuisine bleue

Une cuisine bleue  - Moon cuisine bleue
Une cuisine bleue - Moon cuisine bleue © Schmidt
Le type de cuisine :
La cuisine est ici en forme de U, parfaitement équilibré et symétrique. Les formes des meubles sont, elles, très arrondies et offrent à la cuisine un caractère résolument original.

La couleur :

Bleu nordique

Les zones peintes :

Cette cuisine ose le bleu intégral : le total look dans toute sa splendeur. Seulement, ce choix de couleur fonctionne aussi parce qu'il est "posé" sur un fond chocolat, que l'on oublie presque tant le bleu envahit la composition. Le style du modèle ainsi que sa teinte, renvoient clairement aux années 30 pour Sonia Déléani : "c'est un hommage assumé au Streamline, mouvement de design américain qui mettait en valeur les courbes en s'inspirant des formes aérodynamiques de l'automobile."
L'effet décoratif recherché :
Il ressort de ce mélange de courbes et de bleu une grande douceur, mais aussi une personnalité affirmée. La cuisine porte bien le nom de "Moon" puisque l'ambiance qu'elle distille est à la limite du lunaire. "Les formes du mobilier s'associent à la couleur douce pour laisser notre regard s'envoler" ajoute même la coloriste.

L'astuce décorative :

Afin de rebondir sur l'esprit années 30, Sonia Déléani conseille les accessoires chromés, clin d'œil aux enjoliveurs et calandres des belles voitures de cette période.

Caractéristiques techniques :

Modèle : "Moon Micron" - Schmidt
Matériaux : Façade MDF (fibre de moyenne densité) laqué micron, nordik blue, plan de travail stratifié marron glacé
Prix public indicatif : prix sur demande uniquement
Une cuisine bleue

Une cuisine grise

Cuisine grise spacio Fly
Cuisine grise spacio Fly © Fly
Le type de cuisine :
Cette cuisine linéaire est très simple dans son agencement. Elle dispose de tiroirs coulissants dans sa partie basse et, en partie haute, de deux placards de chaque côté de la hotte. "Ce type de cuisine se destine avant tout aux petits budgets" estime Sonia Déléani.

La couleur :

Gris perle

Les zones peintes :

La gaité du lieu est donnée par les teintes vives et complémentaires du mur et des accessoires. Le gris vient recouvrir tous les meubles du linéaire, autant les meubles bas que les hauts. "Le gris clair représente une bonne base neutre à partir de laquelle on peut imaginer de nombreuses combinaisons colorées" développe la coloriste.

L'effet décoratif recherché :

"La lumière naturelle apporte beaucoup à cette cuisine" juge la coloriste. En effet, une fenêtre semble se refléter dans la crédence métallique, fenêtre qui baigne la pièce d'une lumière douce, rendant la cuisine plus grande qu'elle n'est réellement. Le gris, couleur associée à la stabilité, procure ainsi un certain calme à cette pièce.

L'astuce décorative :

Comme l'explique la coloriste "le choix de la couleur des accessoires est ici plutôt judicieux, car il ne surcharge pas la pièce." Le bleu canard du mur entre en écho avec certains accessoires et est le complément naturel de l'orange vif. Travailler avec des complémentaires, en rapport de proportion différent, permet d'apporter du dynamisme à une cuisine.

Caractéristiques techniques :

Modèle : "Spacio gris éclat" - Fly
Matériaux : Façades en panneaux de particules mélaminés, vernis haute brillance
Prix public indicatif : à partir de 481,55 €
Une cuisine grise

Une cuisine rose

Cuisine plus rose dragée
Cuisine plus rose dragée © Cuisine plus
Le type de cuisine :
La photographie ci-contre nous montre une cuisine linéaire, assez contemporaine en termes de mobilier. On note la présence d'un îlot central qui fait office de table de repas, mais peut aussi servir de plan de travail.

La couleur :

Rose dragée

Les zones peintes :

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le rose n'a pas envahi toute la cuisine : une partie des meubles hauts offrent un aspect bois. Ce mélange permet d'éviter l'excès de rose pâle. Un choix approuvé par Sonia Déléani : "le bois grisé apporte un véritable équilibre et se marie également très bien avec le reste de la décoration aux résonances années 70."

L'effet décoratif recherché :

Plus que la touche féminine présente dans cette cuisine, la coloriste apprécie l'humour (que nécessite l'usage du rose en général et surtout dans une cuisine) et la décontraction de l'agencement : "il y a un petit côté shabby chic [NDLR : style de décoration importé d'Angleterre et jouant sur la récupération et le vintage] dans cette cuisine, ce qui lui confère de la légèreté. Grâce aussi aux reflets du sol brillant, on pourrait croire que la cuisine lévite."

L'astuce décorative :

Jouer sur la transparence et le décalage de style, en installant un lustre à pampilles de verre serait le conseil à retenir selon Sonia Déléani pour cette cuisine. La transparence du verre est déjà présente avec les chaises et les accessoires. La coloriste met en garde néanmoins contre la tentation de "sur-accessoiriser" la pièce et la rendre trop kitch.

Caractéristiques techniques :

Modèle : "City soft" - Cuisine Plus
Matériaux : Façades mélaminées sur support en panneau de particules, rose dragée
Prix public indicatif : à partir de 2.988 €
Une cuisine rose

Une cuisine marron

Cuisine terra laqué Cuisinella
Cuisine terra laqué Cuisinella © Cuisinella
Le type de cuisine :
Disposition de plus en plus courante dans les catalogues, la façade linéaire intégrale accompagnée de son îlot central donne, ici, une grande sensation d'ouverture. "On a affaire à une cuisine contemporaine, design et très élégante" juge Sonia Déléani.
La couleur :
Ebène (plus précisément du laqué terra)
Les zones peintes :
Lisse et total look, le linéaire brun donne le ton. En face, le blanc de l'îlot et le gris du sol renforcent l'esprit contemporain et sobre, apportent de la clarté et mettent en valeur le "bloc" couleur ébène. "Ce brun sombre est omniprésent sur les meubles sans être envahissant" explique la coloriste. "La finition mat lui donne même une vraie élégance"

L'effet décoratif recherché :

Si la cuisine assume entièrement son caractère industriel, "elle n'en n'est pas pour autant austère, et la belle lumière de la verrière permet de ne pas se laisser écraser par la masse sombre des meubles" comme l'explique la coloriste.
L'astuce décorative :
Même si la décoration semble se suffire à elle-même, Sonia Déléani conseille d'apporter quelques éléments en bois brut (comme une planche à découper, par exemple) pour adoucir le côté industriel par des matières naturelles.
Caractéristiques techniques :
Modèle : "Pure laqué terra" - Cuisinella
Matériaux : Portes en panneau MDF (panneau de fibres de moyenne densité), laqué micro 2 faces
Prix public indicatif : à partir de 3.187 €
Une cuisine marron

Une cuisine violette

Cuisine Ever soon violet
Cuisine Ever soon violet © Socoo'c
Le type de cuisine :
Cette cuisine est constituée d'un seul bloc. Un plan de travail forme, cependant, une excroissance qui offre un espace où cuisiner et manger.

Les couleurs :

Améthyste et Mauve

Les zones peintes :

La mise en couleur de cette cuisine se partage assez équitablement entre le mauve satiné et le blanc. On peut remarquer que le mauve se concentre avant tout sur les contours des meubles bas (principalement les tiroirs) et entoure le blanc des placards et du plan de travail.

L'effet décoratif recherché :

La configuration de la cuisine témoigne d'un souci absolu de gain de place (à considérer en région parisienne, par exemple), toutefois, les teintes choisies pourraient certainement avoir un meilleur effet dans une pièce plus haute. "L'idée de mêler deux nuances aussi proches était séduisante, mais placée en pente sous la fenêtre de toit, l'améthyste a tendance à nous écraser" confirme Sonia Déléani. En revanche, pour quiconque n'est pas sensible à cet effet sur les proportions de la pièce "l'alliance de ces deux couleurs propose une ambiance fraiche, jeune et féminine" analyse la coloriste.

L'astuce décorative :

Pour Sonia Déléani, il faut épurer cette couleur forte en évitant de tout assortir dans la même teinte. On peut plutôt imaginer quelques touches de jaune soleil (complémentaire du violet) ou de chocolat.

Caractéristiques techniques :

Modèle : "Ever soon" - SoCoo'c
Matériaux : Mélaminé mauve satiné et stratifié améthyste brillant, plan de travail en stratifié chêne blanc cérusé structuré
Prix public indicatif : à partir de 3.826 € TTC
Une cuisine violette

Une cuisine blanche

Cuisine blanche perene
Cuisine blanche perene © perene
Le type de cuisine :
Cette cuisine est plutôt atypique, puisqu'elle présente trois éléments distincts. Premièrement, un espace pour la cuisson à droite, ensuite un espace pour le rangement et la vaisselle un peu plus à gauche et enfin, un îlot central pour cuisiner. Paradoxalement et comme le note Sonia Déléani, "l'esprit de la cuisine reste très classique".

La couleur :

Blanc laqué

Les zones peintes :

Pour Sonia Déléani, le choix du brun très sombre au mur et du blanc intégral sur toutes les façades, créé une sorte "d'écrin". La salle à manger tendant plutôt vers un style moderne, elle temporise le classicisme et les moulures de la zone cuisine. Par ailleurs, le blanc laqué de la table de salle à manger crée un "pont" bienvenu entre les deux atmosphères.

L'effet décoratif recherché :

Très apaisant, le blanc est une couleur qui a particulièrement sa place en cuisine. Le plus souvent employé pour des cuisines modernes et contemporaines, son utilisation dans des modèles au style plus ancien invite à la personnalisation. Sans décoration extérieure supplémentaire, le total look blanc risque de paraître un peu trop sérieux. "L'écrin doux et cossu du brun caviar des murs peut être tout aussi rassurant qu'un peu oppressant" complète la coloriste.

L'astuce décorative :

Sonia Déléani mise sur de petits accessoires décoratifs venant "dédramatiser" cette cuisine. Une vaisselle colorée transparaissant à travers les portes vitrées des placards peut s'avérer être une idée pertinente et originale. Elle conseille également de prendre soin de créer le plus de lien possible avec la salle à manger, capable de moderniser l'ensemble.

Caractéristiques techniques :

Modèle : "Chronos" - Perene
Matériaux : Laqué blanc structuré, plan de travail en quartz
Prix public indicatif : prix sur demande uniquement
Une cuisine blanche

Une cuisine verte

Cuisine verte fitou comptine
Cuisine verte fitou comptine © Réseau Pro
Le type de cuisine :
Au lieu d'opter pour un îlot central, plus classique, la cuisine ci-contre prend le parti d'encastrer entièrement sa deuxième façade dans le mur, ne laissant apparaître qu'une ou deux étagères ainsi que quelques placards. Bien entendu, l'inspiration de cette cuisine est clairement rustique.

La couleur :

Vert sauge (et jaune délavé)

Les zones peintes :

Le jaune (du revêtement mural) est une couleur emblématique de la campagne, ainsi il fallait trouver une couleur ayant suffisamment de personnalité pour rivaliser. Le choix du vert sauge pour l'ensemble du mobilier du linéaire est donc pertinent, tout en restant original car offrant une finition peu commune pour une cuisine. "La finition rechampi du vert renforce le style bucolique et un peu rétro" explique Sonia Déléani.

L'effet décoratif recherché :

Couleur souvent associée à l'harmonie et à la croissance, le vert pomme a connu un succès grandissant en cuisine durant ces dernières années. Seulement voilà : on lui préfère aujourd'hui des verts plus profonds, comme celui de cette cuisine. Il donne à la cuisine tout son caractère.
Le jaune vient, quant à lui, adoucir l'ensemble, rendant également la pièce plus lumineuse.

L'astuce décorative :

Là encore, Sonia Déléani mise sur la couleur complémentaire pour atténuer un peu le vert, c'est-à-dire un orangé brique. Donc plutôt miser sur des accessoires dans ces camaïeux (comme le pot ou la nappe visibles tous deux sur la photographie ci-contre).

Caractéristiques techniques :

Modèle : "Fitou comptine" - Réseau Pro
Matériaux : Façade à cadre droit en chêne massif, panneau central, finition laquée vieillie
Prix public indicatif : à partir de 3.292,05 €
Une cuisine verte

Une cuisine orange

Cuisine Archos orange brillant
Cuisine Archos orange brillant © Schmidt
Le type de cuisine :
On retrouve une nouvelle fois une cuisine constituée de trois éléments : deux disposés face-à-face, et un au milieu. Une cuisine large, qui laisse de la place pour la circulation.

La couleur :

Orange

Les zones peintes :

Cette cuisine associe trois couleurs qui correspondent à des endroits et des fonctions distincts : le orange matérialise les zones de rangement, le blanc indique les espaces pouvant servir de plan de travail, et le noir désigne, quant à lui, l'électroménager (four, hotte, plaques). "Ce que l'on remarque immédiatement avec cette cuisine, c'est que la couleur met en valeur la fonction, ainsi l'on sait instantanément où se trouve chaque zone " analyse Sonia Déléani.

L'effet décoratif recherché :

Très contemporaine, la cuisine orange offre un réel dynamisme à la pièce. De plus, l'aspect brillant permet au regard de "rebondir" sur les meubles et d'accentuer la sensation de grandeur de la cuisine.

L'astuce décorative :

Pour ne pas risquer un excès de brillance, Sonia Déléani conseille d'opter pour un béton gris "bleuté" pour le sol. Enfin, en dernière touche de couleur supplémentaire à ajouter, un bleu roy (complémentaire de cet orange) conviendrait parfaitement. Il peut se retrouver sur un accessoire, voire un élément décoratif type tableau au mur.

Caractéristiques techniques :

Modèle : "Arcos Brillant" - Schmidt
Matériaux : Façade en panneau de particules stratifié brillant, plan de travail résine alpin white
Prix public indicatif : A partir de 6.403 €
Une cuisine orange
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic