L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une cuisine aménagée dans le pur style des "sixties"

Par Yasmina Bennaceur
,
le 4 juin 2012
Lorsqu'elle aménage ou rénove un espace, la décoratrice d'intérieur Jeanne Julien tente, autant que possible, de conserver l'âme des lieux. C'est ainsi qu'elle a révélé le style typiquement "sixties" de la cuisine d'un appartement situé dans le Xe arrondissement de Paris. Bluffant.
"Elle était hideuse mais elle avait un vrai potentiel", se souvient la décoratrice Jeanne Julien à propos de la cuisine d'un appartement de type haussmannien, dont elle a eu en charge le rafraîchissement complet, fin 2010.
Racheté par un propriétaire jusqu'alors en vadrouille, en raison de son statut d'expatrié, le logement, "surtout la cuisine", laissait totalement à désirer. La rouille, présente dans les fondations en fer, avait, de-ci, de-là, fini par fissurer les murs, l'électricité, elle, n'était pas aux normes et, au sol, un vieux carrelage type tomettes finissait de donner un ton totalement désuet à la pièce. Pourtant, lorsque Jeanne Julien découvre les lieux, elle y voit tout de suite un réel potentiel. Les meubles en formica et le carrelage à fleurs, typiques des années soixante / soixante-dix sont restés en très bon état.
Mais il a fallu de la persévérance à la décoratrice pour convaincre le propriétaire de mettre en valeur le style "sixties" - pourtant très actuel - de sa cuisine : "il n'avait pas d'exigences particulières, aussi ai-je insisté sur la valeur de la décoration préexistante, d'une part parce qu'elle avait une identité très forte et que les principaux éléments qui la composait étaient resté intacts; d'autre part parce que cela permettait de réduire les coûts". Le propriétaire, réticent au départ, "car ses amis lui avaient conseillé de tout changer", a fini par se laisser convaincre, notamment en raison de la réduction du coût des travaux.

Redonner vie au lieu

Forte de ses trois casquettes "coordinatrice de travaux, peintre décoratrice et en charge de l'agencement intérieur", Jeanne Julien a réalisé la rénovation de la cuisine en trois étapes.
Dans un premier temps, elle s'est chargée du "gros œuvre". Le réseau électrique a été entièrement remis aux normes et une VMC a été installée. Ensuite, elle s'est attelée à la remise en état des murs "Nous avons ouvert les fissures apparues au fil du temps afin de reboucher les trous et enduire, en trois couches successives, les parois". Par ailleurs, tous les meubles suspendus - hormis celui qui accueille le chauffe-eau - ont été enlevés afin "d'alléger l'espace", une petite pièce de 8 m2, tout en longueur et exposée à l'est.
La suite de l'article en pages suivantes.
Une cuisine aménagée dans le pur style des "sixties"

Révéler la décoration d'origine

Révéler la décoration d'origine - reportage cuisine
Révéler la décoration d'origine - reportage cuisine © J. Julien
Dans un second temps, les éléments restés en bon état ont été rafraîchis. Pour le carrelage d'origine, composé de petits motifs floraux, et que Jeanne Julien souhaitait conserver, l'équipe a procédé au grattage des joints, gris, afin de les remplacer par des raccords blancs, plus discrets.
Aux murs et au plafond, la chef de projet a opté pour une laque qui, plus qu'une peinture mate, "souligne le côté très 'sixties' des lieux". Deux couleurs ont fait l'unanimité : le beige et le vert, car ils rappellent les motifs floraux tout en créant une unité de décoration. Au sol, l'ancien carrelage a été aplani et entièrement recouvert d'un lino "très graphique et de style métro", ce qui vient parfaire l'ambiance vintage de la cuisine.
Enfin, la troisième et dernière étape a consisté à meubler et décorer la cuisine, dans le pur style des années "sixties". Ainsi, au plafond, une lampe en pâte de verre, chinée en brocante, a remplacé les anciennes suspensions. Les meubles au sol, en formica, restés en très bon état, ont été conservés. Seules de petites révisions "mécaniques", telles que le roulement de quelques tiroirs ou le système de clapet de la tablette, ont été effectuées afin d'optimiser leur fonctionnement. "Le mobilier a été autrefois réalisé sur-mesure, très fonctionnel, il avait ici toute sa place, encore aujourd'hui", insiste Jeanne Julien. "Quand les artisans ont fait du beau travail, j'essaie, autant que possible, de le conserver et de le mettre en valeur", ajoute-t-elle.
Le point d'orgue de cette atmosphère "sixties"? Les tabourets "tam-tam" que le designer Henry Massonnet a dessiné en 1968. Dans le choix de l'électroménager, la discrétion est de mise. Machine à laver, réfrigérateur... Tous les appareils sont en finition aluminium "afin qu'ils s'intègrent parfaitement à la décoration, mais également pour qu'on les oublie", souligne la décoratrice.
"Au bout d'un an, le propriétaire n'a eu aucune mauvaise surprise, la cuisine telle qu'elle a été rénovée, se comporte très bien. Et les amis du propriétaire, qui lui conseillaient vivement de changer totalement la décoration, sont aujourd'hui bluffés de la valeur cachée dont disposait cette pièce", conclut Jeanne Julien. Il suffisait de la révéler.
Découvrez en images et en pages suivantes la transformation de la cuisine.
Révéler la décoration d'origine

La cuisine avant

La cuisine avant - reportage cuisine
La cuisine avant - reportage cuisine © J. Julien
A l'achat de l'appartement, la cuisine disposait d'une décoration typique des années 60/70, d'apparence désuète mais pour laquelle la décoratrice Jeanne Julien a eu un véritable coup de coeur.
"On ne pouvait trouver mieux en termes d'aménagement. Tout avait été pensé de manière très fonctionnelle et la décoration, bien qu'elle nécessitait un rafraîchissement, offrait une touche vintage très actuelle", souligne la chef de projet.
La cuisine avant

La cuisine après

La cuisine après - reportage cuisine
La cuisine après - reportage cuisine © J. Julien
Jeanne Julien a particulièrement insisté auprès du propriétaire afin de mettre en valeur la touche "sixties" de sa cuisine.
Après une première étape de "rénovation" de la pièce, l'ameublement est venu révéler la décoration existante.
La cuisine après

L'entrée avant

L'entrée avant - reportage cuisine
L'entrée avant - reportage cuisine © J. Julien
Avant la réalisation des travaux, toute la cuisine - hormis les meubles en formica orange - avait été peinte en blanc.
Le carrelage mural, élément fort de la pièce avec ses motifs floraux, se fondait dans le décor, le rendant, de fait, terne.
L'entrée avant

L'entrée après

L'entrée après - reportage cuisine
L'entrée après - reportage cuisine © J. Julien
Avec un choix de couleurs (beige et vert olive), sublimé par la laque et assumé, la décoratrice souligne l'identité de la cuisine, avec sa porte vitrée typique des années soixante / soixante-dix.
Les tons tranchent avec la couleur orange, que l'on retrouve par petites touches, ici et là.
L'entrée après

Placard avant - Une cuisine aménagée dans le pur style des "sixties"

Placard avant - reportage cuisine
Placard avant - reportage cuisine © J. Julien
Peints en blanc, les éléments originaux de la cuisine manquaient de personnalité.
Placard avant - Une cuisine aménagée dans le pur style des "sixties"

Placard après - Une cuisine aménagée dans le pur style des "sixties"

Placard après - reportage cuisine
Placard après - reportage cuisine © J. Julien
Ici, le placard, particulièrement original de par ses dimensions, est mis en valeur grâce au vert olive de la laque.
Placard après - Une cuisine aménagée dans le pur style des "sixties"

Coin gazinière avant

Coin gazinière avant - reportage cuisine
Coin gazinière avant - reportage cuisine © J. Julien
Montées sur une structure en fer, les parois des murs ont fini pas se fissurer, en raison de la rouille.
Il a fallu, dans un premier temps, ouvrir toutes les fissures, les reboucher et enduire, en trois couches successives, avant de laquer.
Coin gazinière avant

Coin gazinière après

Coin gazinière après - reportage cuisine
Coin gazinière après - reportage cuisine © J. Julien
Aujourd'hui, une gazinière quatre feux vient renforcer l'atmosphère vintage de la cuisine. Le carrelage, dont les joints ont été refaits en blanc, a fière allure, et les murs sont sains.
Coin gazinière après

Un sol esprit "métro"

Un sol esprit "métro" - reportage cuisine
Un sol esprit "métro" - reportage cuisine © J. Julien
Au sol, la décoratrice a opté pour un lino imitant le carrelage du métro.
Sa teinte fait écho à l'électroménager en finition aluminium.
Un sol esprit "métro"

Objets cultes - Une cuisine aménagée dans le pur style des "sixties"

Objets cultes - reportage cuisine
Objets cultes - reportage cuisine © J. Julien
Les tabourets "Tam-tam", très tendance, viennent parfaire cette ambiance très "sixties", voulue par la décoratrice, avec l'aval du propriétaire.
Objets cultes - Une cuisine aménagée dans le pur style des "sixties"

Le souci du détail

Le souci du détail - reportage cuisine
Le souci du détail - reportage cuisine © J. Julien
L'ambiance vintage se retrouve jusque dans les détails : l'interrupteur, dans ses lignes et ses couleurs, affiche un pur style "sixties".
Le souci du détail

Une cuisine très actuelle

Une cuisine très actuelle - reportage cuisine
Une cuisine très actuelle - reportage cuisine © J. Julien
Aujourd'hui, la cuisine a retrouvé tout son éclat, elle s'inscrit, de surcroît, dans un style de décoration très actuel apportant ainsi une plus-value certaine à l'appartement, un des objectifs de Jeanne Julien.
www.jeannejulien.net
Une cuisine très actuelle
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic